Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 L'histoire d'Ellundrill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellundrill

avatar



Messages : 3

MessageSujet: L'histoire d'Ellundrill   Mar 6 Aoû 2013 - 20:15

Le soleil venait de se lever, dans la praire une brindille craqua. Le bouftou releva lentement la tête dans la direction d’où venait le bruit, il avait eu tord de s’éloigner du troupeau. Il ne vit rien et commença  baisser la tête pour se remettre à brouter… cette même tête qui tomba avec un bruit mat sur le sol. La Sramette qui venait d’apparaitre essuya la lame de sa dague soigneusement dans l’herbe fraiche et s’assura que sa proie était bien morte. Avec un regard de satisfaction, elle remarqua à quel point elle avait bien tué la créature. Elle avait touché une des principales artères de la bête ce qui ne lui avait laissé aucunes chances. Elle avait pourtant failli se faire voir mais son agilité et sa souplesse lui avaient permis de disparaitre avant même que le Bouftou tourne la tête. Quelle proie facile.
Le feu crépitait, la Sramette souriait en repensant à la facilité de son assaut, elle s’empara d’une cuisse du bouftou et elle mordit dedans. Juteuse. Elle pensait fortement gagner la ville dans les jours qui suivaient. LA ville. Il n’y avait été que peu de fois, uniquement pour se procurer des vêtements, ce n’était pas une ambiance qui l’avait attirée, pourtant, elle changeait. Elle ne savait pas d’où elle venait, elle ignorait tout jusqu'à sa date de naissance, il lui restait peu de souvenirs  de son enfance pourtant si proche. Elle se perdit dans ses pensées, dans son histoire …

C’était un après midi de printemps, une jeune fille âgée d’à peine trois cercles se réveilla sur un matelas de paille, dans une ferme isolée d’Amakna. Elle entendit des bruits de voix, le bruit d’une chaise raclant sur le sol, le bruit de pas qui se dirigeait vers elle. Elle se cacha sous le pauvre drap qui la recouvrait quand elle entendit une voix, grave, qui s’adressait à elle :
« Alors ma petite on est enfin réveillée ? Cela fait maintenant cinq jours que tu dormais, pourrais-tu me dire comment tu te nommes ? »
La jeune Sramette était effrayée, qui était cet homme qui s’adressait à elle ? Où était elle ? Et même … qui était elle ? Elle prit une grande inspiration et répondit :
« Je … je ne sais pas monsieur ..
-Allons petite, tu dois bien te souvenir de quelque chose non ? On t’a trouvé dans un sale état tu sais …
-Excusez moi mais … je ne sais pas, je crois que … je crois … que je ne me souviens plus. Pourquoi suis-je ici ?
-Tu ne te souviens donc pas ? L’incendie ? Tu sais nous t’avons trouvée dans une pièce de ton ancienne maison, elle était totalement carbonisée, tu as été la seule à être … épargnée. Je suis désolée petite, nous avons décidé de te garder avec nous. Peut-être retrouveras-tu tes esprits après avoir mangé ? »
La question était rhétorique, elle ne prit pas la peine d’y répondre. Elle ne se souvenait réellement de rien, une flamme, un cri, puis plus rien. La petite suivit l’homme …


La Sramette ferma les yeux, une larme glissa le long de sa joue. Le feu s’était éteint et elle ne s’en était même pas aperçue. Elle continua à fouiller dans son passé, comme si y songer pouvait lui permettre d’oublier. Oublier qu’elle ne se souvenait plus de ses parents, qu’elle les avait oubliés. Pourtant chaque fois qu’elle y repensait, la plaie dans son esprit s’ouvrait à nouveau, un gouffre dans lequel elle essayait de s’enfoncer le moins souvent et pourtant elle y repensait régulièrement même après toutes ses années. Elle referma les yeux et se rappela, une fois de plus.

Elle était assise dans la cuisine, autour de la table avec ses deux parents adoptifs. Ils étaient devenus comme ses parents, dont elle savait seulement qu’ils étaient morts dural ledit incendie. Ils l’avaient aimée comme si elle était leur enfant et elle leur avait rendu leur amour. Pourtant elle savait que sa place n’était pas ici, elle était ailleurs… Ils la regardaient d’un air grave comme s’ils redoutaient les paroles qu’elle allait prononcer, comme si ils savaient d’avance ce qu’elle était sur le point d’annoncer. Elle les regarda un instant dans les yeux puis, portant son regard sur un point invisible de la pièce elle commença :
« Père, mère, j’ai quelque chose à vous dire. Non ! Non s’il vous plait, laissez moi finir. Je .. je sais que vous m’aimez comme votre propre fille et cet amour est réciproque. Mais je sens que les choses changent, je me sens mal dans ma peau, comme si ma vie n’était pas faite pour être vécue ainsi. Je sens quelque chose qui m’attire irrésistiblement au dehors et je ne peux y échapper. J’ai passé à vos coté des années que je ne pourrais oublier tant vous avez pris soin de moi. Mais je suis agée de 13 cercles maintenant et je me dois de suivre le chemin que je dois suivre. Je le sens, ma place n’est pas ici avec vous, je suis née pour quelque chose d’autre. Et… et … et… »
La jeune fille éclata en sanglots, ses parents ne prononcèrent aucun mots, ils la regardaient gravement, les yeux embués de larmes.


Elle était partie. Elle les avait laissés seuls, si injustement. Après tout ce qu’ils lui avaient donné, elle les avait blessés pour toujours. Elle était tout de même partie après de longues embrassades et une semaine de réflexion supplémentaire. Elle était partie seule à l’aventure, ne sachant pas où aller tout en sachant qu’elle était censée aller quelque part. Elle avait aguerrit une certaine agilité et une grande souplesse en se déplaçant dans les arbres. Elle avait appris à se fondre dans la nuit jusqu'à en venir invisible, elle savait monter des pièges, plus dangereux et mortels les uns que les autres. Elle était devenue une combattante expérimentée, tout cela en un an à peine. Elle était âgée de seulement 14 cercles lorsqu’elle rencontra Siam…

Elle était tapie dans les bosquets, sur le long du chemin, elle suivait les roublards depuis déjà deux heures sans rien faire, juste par curiosité. Elle avait déjà eu l’occasion de croiser certaines personnes de leur genre et avait même déjà du en affronter quelques uns. Elle s’en était souvent sortie de justesse grâce à ses mouvements souples et à sa vitesses ainsi que grâce à ses poignards tranchants comme des rasoirs qu’elle avait dérobé à l’un d’eux. Elle continua à les suivre dans l’ombre sans se faire remarquer quand elle entendit un cri. Elle risqua un regard quand elle comprit ce qu’ils étaient en train de faire. Une jeune Craette était ligotée et elle entendit l’un des roublards parler de « se servir de son corps » ces paroles frappèrent l’esprit de la jeune Sramette qui bondit hors de l’ombre et frappa l’un des hommes dans cou, il tomba au sol inerte. Ayant perdu l’effet de surprise, elle bondit sur le côté afin d’éviter un cou de lame qui aurait pu lui être fatal puis asséna un coup de coude dans le plexus de son adversaire qui tomba au sol, elle sorti son second poignard et laissa une entaille peu profonde mais qui fit lâcher l’arme du roublard. Elle lui tordit le cou dans un craquement sinistre et se tourna vers ceux qui étaient maintenant ses adversaires. Il en restait trois, trois colosses dont n’importe qui aurait eu peur. Mais elle n’était pas n’importe qui, avec une vitesse stupéfiante elle sauta sur les épaules d’une des hommes et ficha sa lame dans son cou comme elle l’avait fait précédemment puis elle retomba sur le sol avec une décontraction déstabilisante pour ses adversaires. Puis d’un coup de talon elle cassa la mâchoire d’un des deux derniers brigands mais senti une lame s’enfoncer dans son bras. Elle se tourna vers le dernier des hommes et le tua d’un coup de dague. Elle acheva celui qui au sol, crachait du sang et se retourna vers la Craette entravée. Le combat avait durée une minute, pas plus. La jeune fille sur le sol tremblait et la Sramette l’aida à se relever puis entrepris de trancher ses liens. Elle rassura puis plongea son regard dans le sien, elle sentit un frisson parcourir tout son corps. Une sensation qu’elle n’avait jusque là jamais ressentie. Une flamme commença à brûler au fond d’elle, elle ne savait pas à quoi cela correspondait mais elle aimait cette sensation …
« -Comment t’appelles-tu ?
-Je m’appelle Siam. Et toi ?
-Je n’ai pas de prénom, on m’appelle voilà tout.
-Alors je t’appellerais Ellundrill. »


A partir de ce moment, elle et Siam devinrent inséparables, elles vivaient ensemble de leur chasse et apprirent à se connaitre. Siam lui apprit à tirer à l’arc et elle lui apprit à se servir d’une dague. Une complicité s’installa entre les deux adolescentes, elles avaient le même âge … Dans la forêt, devant le feu maintenant éteint, Ellundrill poussa un grognement de douleur. Elle repensait une fois encore à Siam, et en pensant à elle, elle ne pouvait s’empêcher de penser à ce jour…

Les deux adolescentes, ayant maintenant toutes les deux 15 cercles étaient allongées dans l’herbe, sous le ciel étoilé. Leurs respirations étaient le seul bruit perceptible dans le noir de la nuit. Siam se redressa et, Ellundrill suivit son mouvement. Les deux filles se fixèrent longuement. La Sramette perçut la flamme qui de jour en jour grandissait en elle se raviver. Siam se pencha vers elle… leurs lèvres se touchèrent et leurs respirations se mêlèrent pour n’en former plus qu’une. Leur baiser dura longtemps et pourtant, quand elles reculèrent pour se regarder dans les yeux, elles eurent l’impression qu’il n’avait duré qu’une seule seconde. Ellundrill comprit, elle comprit que cette flamme qui brûlait dans son cœur était l’Amour. Alors, elle se pencha vers Siam et l’embrassa à nouveau.

Les larmes continuaient de couler sur les joues d’Ellundrill qui impuissante revivait ce moment plein d’émotion et tout ceux qui avaient suivi. Elle hurla de douleur quand elle repensait à la suite. Siam était morte, morte. Disparue. Les bworks avaient tués la seule personne qui comptait désormais pour elle. Elles avaient passé deux années ensemble, les deux plus belles années de leur vie. Elle pleurait, encore et encore. Elle finit par s’endormir.
Le soleil se leva. Ellundrill prit ses affaires et partit pour la ville. Elle avait oublié que le soir encore elle avait pleuré. Elle oubliait toujours ces moments là. Elle avait décidé de rejoindre la ville car elle avait eu vent d’un groupe d’aventurier qui se différenciait des autres, ils formaient un groupe appelé « Le Royaume De La Brume » et elle voulait les rejoindre. Elle avait entendu parler d’eux maintes et maintes fois, durant ses rares arrêts dans des tavernes et avaient envie d’en savoir plus. Elle avait fait des recherches à leur propos, leurs objectifs l’intéressaient. Elle s’était rendue compte que, la raison pour laquelle elle avait quitté ses parents adoptifs devait être celle de les rejoindre. Elle, Ellundrill, du haut des ses 16 petits cercles allait essayer d’entrer dans leur rangs, elle qui n’exerçait aucun métiers, qui avait été jusque là solitaire voulait intégrer cette guilde. Elle, jurait allégeance au monarque de la brume et à son royaume. Que la brume l’emporte si elle devait faillir à cette tâche.
Ellundrill se leva souplement et commença son voyage vers la ville. Elle allait trouver cette guilde, elle allait leur raconter son histoire et se présenter et elle jurerait allégeance envers eux. Elle se dirigeait vers sa nouvelle vie. Vers sa destinée…

[HRP]
Bonjour à toutes et à tous, membres du Royaume de la Brume. Comme vous avez pu le constater, mon personnage n’est pas d’un niveau très élevé mais ayant lu l’intégralité du règlement ainsi que de votre histoire, j’ai cru comprendre que tout les cercles étaient admis au sein de votre guilde. Il se trouve que malgré mon faible niveau, j’ai une connaissance du jeu assez grande car j’y ai joué durant de nombreuses années avant de devoir arrêter totalement durant une assez longue période. Avant cela je jouais un personnage totalement différent de celui-ci sur un autre serveur mais je jouais déjà Role-play. Suite à mon retour dans le jeu, je ne savais plus sur quel serveur aller, ni quel personnage créer. C’est alors qu’en parcourant quelques forums que j’ai entendu parler de votre guilde. Vos objectifs m’ont immédiatement intéressé tout comme l’histoire de la guilde que j’ai lu plusieurs fois avant de me décider. J’ai donc crée mon personnage sur Vil Smith afin d’avoir mes chances de vous rejoindre et j’espère avoir fait le bon choix car intégrer votre guilde me tiens très à cœur.
Enfin voilà pour la partie hors role play et les maigre précisions que je ne savais pas comment intégrer dans le récit sans en faire un gros HRP …
Merci beaucoup de m’avoir lue et d’avoir prêté attention à l’histoire de mon personnage,
Cordialement, Ellundrill.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mar 6 Aoû 2013 - 22:50

Mosath entra dans le bureau de recrutement et prit le parchemin fraîchement déposé dans l'urne des candidatures, au début il semblait satisfait de ce qu'il lisait, la candidature n'était pas parfaite, mais elle lui convenait tout à fait. Une fois la lecture du parchemin terminée, il fronça les sourcils et le reposa là où il l'avait trouvé en grognant :

"Il manque quelque chose !


_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mar 6 Aoû 2013 - 22:55

Bonjour,

Notre général semble bien éprouvé après tant de batailles et n'a pas vu le signe qu'il attendait, pourtant bien présent dans la candidature.

Elle a donc bien été prise en compte et est envoyée au Salon.
Le verdict du Royaume de la Brume sera connu d'ici deux ou trois jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mar 6 Aoû 2013 - 23:19

Puis Mosath revint quelques minutes plus tard ... Il reprit le parchemin, il le parcourra à nouveau et il se rendit compte qu'il s'était en effet un peu précipité ... Plus possible de dissimuler son erreur ! Coincé, il était coincé ! Comment se rattraper ? Vite ! Il fallait trouvé quelque chose !

Il pouvait dire qu'il attendait une chanson à sa gloire, mais cela paraissait un peu exagéré ...
Présenter des excuses ? On pourrait lui répondre que les excuses sont bien belles, mais qu'il ne faut pas faire d'erreurs ... Il pouvait même effacer les fameuses lignes, mais cette technique était digne d'un disciple de sram ... Mais que pouvait-il faire ? Il agit donc comme tout bon chef, et rejeta la faute sur quelqu'un d'autre en hurlant qu'on l'avait trompé et que la personne en question serait sévèrement châtiée pour ça.

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Bountyx, le malandrin

avatar



Messages : 170

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mer 7 Aoû 2013 - 1:33

En tout cas c'est pas ma faute ! Trouve un autre pigeon !

Je trouve le parchemin agréable à lire malgré quelques fautes, l'histoire est bonne et tu me parais être un bon candidat.

Pour ce qui est de ton faible cercle je pense qu'avec un peu d'aide de la part de nos membres et avec ton expérience du jeu le problème devrait être assez rapidement réglé tant que tu ne demande pas sans arrêt qu'on t'accompagne pour des donjons cela vas de soi.

Malgré tout pourrait on avoir plus d'informations sur ton/tes ancien(s) corps sur ton ancienne dimension ?

Cordialement :

Revenir en haut Aller en bas
Unité Siwozz

avatar



Messages : 216
Localisation : En vadrouille

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mer 7 Aoû 2013 - 11:19

Une explosion se fait entendre, puis Dempsey, la Roublarde du Royaume entra dans la pièce "J'aime soigner mes entrées"
Elle s'avança vers l'urne, elle y vit un nouveau parchemin: Tiens, un pt'it nouveau, il nous réserve quoi lui ? Après dix petites minutes de lecture, satisfaite elle déclara: Il m'as l'air prometteur et mature lui, je prend !
Revenir en haut Aller en bas
Ellundrill

avatar



Messages : 3

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mer 7 Aoû 2013 - 12:18

Ellundrill entre dans la grande pièce. Elle n'y était encore jamais entrée et pourtant une impression de déjà vu s’immisçait en elle. Elle s'avança d'un pas souple et léger jusqu'au centre de la pièce et la scruta, cherchant quelque chose en particulier, son parchemin. Au début elle ne le vit pas et elle se demande si le tofu par lequel elle l'avait envoyé avait fait fausse route. Puis avec un soupir de soulagement, elle remarqua une table sur lequel était entassés des parchemins, à coté du sien se trouvait une plume de Corbac qu'elle n'avait pas remarquée. Elle s'approcha de la table et ... *ATCHOUM* fichue allergie, pourquoi se manifestait-elle ? Elle remarqua alors la plume et comprit. Ellundrill vit qu'a la suite de sa candidature quelques réponses avaient étés rédigées et elle les lu attentivement. Elle sortit sa propre plume de bwak et entreprit de répondre aux membres de la Guilde...

Tout d'abord bonjour à tous,
Pour répondre à la question de Bountyx j'ai du réfléchir longuement car la question sur mes origine est quelque chose de très vague pour moi mais je vais vous dire ce que je sais.
Je sais que mes ancêtres habitaient une contrée lointaine nommée Hyrkul, les seul dont j'ai connaissance sont une Sacrieur et une Craette toutes deux maniaient l'élément de l''eau. L'une n'était parvenue qu'au 80ème cercle mais la seconde elle, avait réussit à vivre jusque son 115ème cercle. Les deux ont fait partie d'un clan de mercenaire qui n'était pas officiellement reconnu dans le pays mais qui pourtant tournait bien, le clan Erian Tierce. L'une d'elle avait durant quelques mois fait partit d'une Guilde-restaurant qui est la Famakna Food... C'est tout ce dont je me souviens à propos d'eux, c'est le peu de chose que ma mémoire à conservé des histoire que mes parents me racontaient.
Si vous avez besoin de précisions ou de quelconque autre information, demandez le moi et je reviendrais vous les donner le plus vite possible.
Cordialement, Ellundrill.

PS: je suis allergique aux Corbacs.

La Sramette signa et s'éloigna de la pièce, une boule se forma dans son estomac, pour la première fois de sa vie, son destin dépendant de la décision de quelqu'un d'autre, d'une guilde. Elle connaissait un sentiment nouveau : l'appréhension.
C'est en comprenant cela qu'elle sortit du bâtiment ...
Revenir en haut Aller en bas
Yujow

avatar



Messages : 614
Localisation : Zaap du Chateau

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mer 7 Aoû 2013 - 13:11

Bienvenue chez Nous Ellundrill.

Ton parchemin est très bien, une belle histoire même si il y'a a quelques fautes mais ça ne gâche pas la lecture.
Pour ton allergie aux corbacs ça va poser problème par contre, vois-tu, je n' utilises que les corbacs pour envoyer des messages. Mais t' en fais pas, je vais chercher dans le laboratoire de Neph' si je trouve un produit pour les allergies, effet non garanti.

PS : Mosath, fais attention à la personne qui va servir de pigeon, mes dagues peuvent encore trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Dechronologue

avatar



Messages : 830
Localisation : Loin dans le Krosmoz.

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Mer 7 Aoû 2013 - 18:02

Bonjour ! J'ai lu ton parchemin, avec autant de joie que de tristesse. De joie, d'abord, parce qu'il est très agréable, et parce que tu manies ta plume d'une très belle manière. De tristesse, ensuite... parce que je trouve horrible le fait d'avoir connu la mort de l'être que l'on aime à seulement seize cercles...
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: L'histoire d'Ellundrill   Sam 10 Aoû 2013 - 18:01

Bonjour,

Les membres du Royaume de la Brume se sont prononcés à l'unanimité pour votre intégration au Royaume de la Brume.
Vous acceptez par conséquent à une période d'essai parmi nous.

La période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement.
Durant la prochaine semaine, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Nous espérons que vous trouverez dans le Royaume les réponses à vos attentes.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Mosath, Mii-am, Nephetis ou Spree

Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
 

L'histoire d'Ellundrill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-