Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Julith
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Corelli, la Vagabonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corelli

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Corelli, la Vagabonde   Jeu 9 Jan 2014 - 19:47



Il est connu depuis fort longtemps que dans les petites villes, les villages, et les hameaux se rassemblant tous, de forts caractères s'inscrivent et se retrouvent à différents degrés. Il y a toujours cette femme prude, un peu sainte n'y touche et bien délicate, parfois même elles sont plusieurs, et c'est le genre de femmes qui en vieillissant ne font que péricliter dans cette voie-là. Voyez-vous, Corelli n'est absolument pas ce genre de personne, non. Elle se rapproche plus de la folle du village, celle qui déblatère ses inepties à longueur de journée, mais dont les intentions ne sont tout de même pas viles. Celle dont les paroles sont peu à peu ignorées par les autochtones, ces derniers allant presque à lui vouer gentillesse et compassion.

Ce serait donc mentir que de dire que Corelli est une personne tout à fait normale, saine d'esprit, et la tête sur les épaules. Depuis aussi longtemps que ses concitoyens la connaissent, elle est persuadée qu'une divinité lenalde somptueusement rousse, et dotée de plusieurs queues, habite son corps ; sa tâche étant de la protéger contre les esprits malfaisants du monde, les Indigos. Ses crises, de ce que l'on pourrait nommer de la schizophrénie, peuvent être plus ou moins intenses selon une équation complexe qu'il ne serait pas judicieux de détailler ici. Généralement elle reste tout à fait consciente des choses qui l'entourent, mais elle se crée un monde dans lequel tout a un sens, et où le Destin trace la ligne de chaque chose.

Bien entendu, Corelli est athée depuis... depuis qu'elle a fait son apparition au bourg, c'est-à-dire il y a bien longtemps. Elle ne vénère que sa propre religion et la divinité qu'elle pense renfermer. Elle ne vit pas en ville, certains disent l'avoir aperçu dans les bois, peut-être vit-elle dans une grotte ou bien une tanière, comme un animal. Paradoxalement elle ne chercha jamais à quitter la bourgade, et jamais elle ne voulut partir, pour qui sait, peut-être aller rencontrer les quelques lenalds parcourant encore ce monde, ou bien les firefoux, leurs cousins.  

Elle est d'allure plutôt juvénile, et les vieilles aiment bien aller la voir de temps en temps, écouter ses histoires sans queue ni tête. À se demander qui en a le plus à gagner : Corelli qui parle sans attendre de réponse, ou les vieilles qui écoutent sans envie de comprendre. Probablement pour des raisons rituelles, elle s'enduit souvent de boue ocre-rouge, tant et si bien que ses cheveux finissent par prendre la coloration d'un roux délavé, et sa peau un teint terreux et sec. Au début elle déambulait nue, mais la petite garde du patelin lui offrit quelques haillons pour éviter l'attentat à la pudeur — bien que cette Corelli soit loin d'être de mauvaise chair.

Personne ne sait exactement d'où elle vient, certains disent entre deux chopes qu'elle descend d'une famille noble, mais qu'un peu handicapée psychologiquement, ses parents se débarrassèrent de cette erreur de la nature vers l'âge de huit ans, où elle commençait à avoir ses premiers signes. Et elle aurait ainsi survécu seule depuis ce temps, retournant à l'état sauvage, aux glapissements et à l'eau de source. Mais ce ne sont que des ragots de comptoir, rien de plus. Personne n'osait vraiment aller lui parler en réalité ; probablement par peur d'être catégorisé par le reste du village par la suite. « C'est une perte de temps ! » « Cet enfant a été frappé de misère, mais... c'est ainsi. » « Tant qu'elle fait rien de mal, mieux vaut la laisser comme ça... »

Et elle partit du jour au lendemain, ne laissant qu'un sentiment de manque chez les villageois. Pas du regret ou de la peine, ni de la joie, simplement qu'il manquait quelque chose, comme si au même titre que la fontaine publique, les bancs de noyer, ou les pavés de la rue principale, elle faisait partie de ce hameau. Corelli, sans qu'elle ne sache réellement pourquoi non plus, s'est trouvée attirée par la brume, et a éprouvé cette nécessité, ce besoin vital de rallier une cause dont l'essence lui était étrangère, mais la forme singulière. Nous n'en savons que très peu sur elle, et elle probablement encore moins, c'est un cas d'école. Dommage que nous ayons perdu sa trace, mais peut-être la retrouverons-nous un jour.

Rapport psychologique n°256 — Corelli
Fin du suivi



Je ne suis pas originaire de Vil-Smisse, aussi Corelli n'existe que depuis peu, elle n'a ni métiers, ni guildes antérieures, ni un cercle présentant un quelconque intérêt. Je suis, depuis quelque temps, très intéressé, voire passionné par le Rôle Play, et c'est bien le seul aspect de Dofus, bien qu'il soit peu représenté, qui m'attire et me pousse à m'y connecter. Aussi il ne faut pas s'attendre à ce que je cherche un intérêt PvP ou PvM à Corelli, puisque c'est bel et bien un personnage uniquement RP.

Ceci étant dit, je préfère préciser dès à présent que mes disponibilités vont s'en trouver assez restreintes, pour plusieurs raisons, notamment puisque mon IRL ne le permet pas forcément, mais aussi puisque je possède d'autres personnages sur d'autres serveurs. Mais alors tête de nœuds, pourquoi tu viens ici ? Eh bien ma vision est assez limpide : je pense qu'en matière de RP on a tous à apprendre les uns des autres, et chaque clan a ses propres méthodes, ses techniques, et organisations. Je ne suis ni là pour tenter de vous apprendre quelque chose ni pour vous plagier quelque chose, simplement pour enrichir mon expérience, et bien entendu rencontrer d'autres rôlistes, et partager en toute convivialité autour du Rôle Play.

Pour être plus précis concernant mon implication, je ne pourrai pas (ou très peu) aider à monter des projets ou autres choses qui demandent un temps considérable (j'ai déjà beaucoup à faire ailleurs, et je ne m'en sortirai plus si je prenais des engagements ici!). Néanmoins, dans l'optique que j'ai décrite plus haut, je participerais aux divers événements et rencontres RP organisés par le Royaume. Mais il ne faut pas s'attendre à ce que je sois un membre hyperactif et ayant de l'investissement à revendre. Voilà, il me paraissait nécessaire de le préciser quitte à partir avec une épine dans le pied, au moins nous jouons franc-jeu !  

Sinon, Corelli ne prête pas son corps, il lui manque quelque chose, mais pas au point de se vendre ainsi aux fantasmes de parfaits inconnus moyennant monnaie sonnante et trébuchante.




Vaste question, vaste sujet. Puisque vous demandez en particulier quel type de rôliste je pense être, je vous répondrai que je suis assez paradoxal : selon les situations, je suis plutôt impulsif (improvisation, et cætera) et parfois plus perfectionniste (situation millimétrée, répliques bien réfléchies, issues maîtrisées). Je crois que c'est ce que vous appelez situationnel ou événementiel, mais nous avons tous nos petites définitions quant à cela !

Mon expérience dans le domaine est assez maigrelette. Je n'ai pas d'énorme bagage derrière moi, simplement une petite année qui a commencé doucement, la découverte, puis plus en approfondissement ces derniers temps. Je me penche notamment sur la théorie du RP en ce moment, avec la rédaction d'un guide qui se veut exhaustif tout en étant ludique à arpenter (cf extrait à la fin).

Je ne pense pas que l'on puisse vraiment répondre à la question de savoir si le Rôle Play est trop présent ou trop absent. Je dirai simplement que seule une faible fraction des joueurs s'y intéresse, que c'est un art remarquable, mais qu'on ne peut pas l'imposer aux autres. Cette rareté est aussi ce qui constitue le grand charme du Rôle Play, peu accessible, sans récompense apparente, mais infiniment riche. Plus que de savoir si le RP est assez répandu ou pas (je doute qu'il soit trop répandu tout de même!), je prendrai vraiment position sur le fait que le jeu ne s'y prête que peu, ou du moins pourrait mieux s'y prêter. Suffit de prendre l'exemple des chaises et des lits, comment un néophyte peut essayer de se projeter dans une scène lorsque pour dormir il doit s'asseoir sur le paillasson du lit ? Et cela c'est sans parler de l'Histoire Officielle que je n'apprécie pas du tout pour son grand manque de clarté et le fait qu'à l'instar du chien et du maître, elle ne fait que suivre les avancées HRP du jeu, provoquant parfois des contresens exorbitants. La faible population de rôlistes est selon moi la résultante de ces diverses entraves, et également d'un manque d'intérêt des Studios qui ne cherchent que peu à le diffuser.

Même si par exemple l'idée de différentes organisations RP sur un même serveur est vraiment très alléchante, il me paraît toutefois difficile d'affirmer avec certitude que le Rôle Play devrait être plus répandu. Les choses sont comme elles sont, et c'est aux anciens d'apprendre aux nouveaux. D'ailleurs, étant donné que Ankama joue la partie neutre, la situation dépend beaucoup de la manière dont les vétérans diffusent les providences du RP, et au final c'est presque à nous de nous blâmer si nous n'avons pas assez de praticiens.  

Sur ce, terminons sur le serment brumeux de Corelli. Corelli qui aura fait tout son possible pour démontrer son désir ardent de s'approcher plus près de la brume, et mettre en avant les quelques aptitudes qu'elle possède. Ne sachant pas écrire, elle aura quémandé votre aide pour le rédiger, et signé d'une croix.


« Moi, Corelli, jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume.
Que la brume m'emporte si je faillis à cette tâche. »



Chapitre IV du guide RP « Le Rôle Play pour les nuls »:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Jeu 9 Jan 2014 - 21:46

Bonjour !

Tout d'abord, je tiens à te souhaiter la bienvenue chez nous.
Je dois dire que j'ai été impressionné par le soin que tu as apporté à ta candidature, je te tire mon chapeau.
Cela dit, je n'aime pas trop le fait de savoir qu'au final, nous te verrons peu parmi nous parce que tu es dans un autre clan. D'ailleurs, pouvons-nous savoir lequel ?

Voilà, voilà ! Il ne te reste plus qu'à répondre aux éventuelles questions, et à attendre notre verdict qui sera révélé d'ici 3 jours.
N'hésite pas à visiter notre Royaume, il peut s'avérer fort ... Intéressant.

Bonne chance !

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1694

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Jeu 9 Jan 2014 - 22:21

Bien le bonsoir,

Tout comme mon bras droit, je salue l'effort fourni pour la rédaction et la mise en page de cette candidature.
J'avais pu feuilleter le guide de la Compagnie des Zindes, très complet malgré mon désaccord au sujet de certains points, mais bon, le RolePlay ne fait pas figure d'universelle science après tout !

Nous pourrons discuter de choses et d'autres autour d'une chope à la taverne, reste à déterminer laquelle...

Que la Brume n'entrave pas ta route.
Wahn

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Corelli

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Jeu 9 Jan 2014 - 23:41

Bonsoir, bonjour,

Merci pour l'accueil, comme l'a précisé Wahn, je viens de la Compagnie des Zindes de Rykke-Errel dont je suis le « meneur », mais cela reste très symbolique. Je comprend tout à fait que mes faibles disponibilités puissent amener des réticences de votre part, et je ne peux hélas pas vous dire qu'il en sera autrement.

Pour ce qui est du guide RP, je précisais bien à un moment donné que le RP pouvait être vu de mille façons différentes, et qu'il n'en présentai qu'une seule ; aussi je suis encore plus impatient d'étudier nos divergences de point de vue aux détours d'une chope bien remplie.

Peut-être à bientôt, et si d'aventures la pauvre Corelli restait sur le pas de la porte, je suis certain que nous aurons tout de même beaucoup à échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Ven 10 Jan 2014 - 0:04

Bah tu sais, on n'est pas difficile à suivre :
T'es pas d'accord avec Wahn ? Aux patates !

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Lupusanguis

avatar



Messages : 30

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Sam 11 Jan 2014 - 12:27

Bonjour,

Intéressante candidature que voilà. Je suis d'un naturel un peu curieux, et j'ai été surpris de ne trouver presque aucune activité de ta part avant les deux dernières années, voir avant ces douze derniers mois.
Ceux qui arrivent dans l'univers des douze avec de telles capacités sont rares, très rares. Et ont généralement un passé ! Ton guide, même si j'ai également quelques points sources de désaccord, est très bien construit, et très intéressant. La compagnie des Zindes, que ce soit dans ses animations ou dans la création de son antre, révèle une maîtrise certaine du role play, de celles qu'ont les vieux briscards. Pourtant, comme tu l'as dit toi même, tu n'as que peu de bagages derrière toi. J'ai donc quelques questions !

Serais-tu déjà familière avec les univers Ankama, et notamment celui de Wakfu par exemple ? As-tu mené également des projets sur cet univers, ou a fait partie de guildes / clans & co ?
J'ai peut-être loupé ce point, mais comment as-tu découvert le jeu de rôle ? Es-tu familière avec les jeux de plateau role play par exemple ?
As-tu déjà mené d'autres projets role-play typé, sur d'autres jeux par le passé ?
As-tu déjà mené des projets, ou fait partie de d'autres projets par le passé sur Dofus, sous une autre identité ?
Les illustrations utilisées dans la candidature sont-elles de ta main ?
Tu n'as donné aucune indication sur ta partie "IRL", ce que je peux comprendre. Cependant, il est agréable d'avoir au moins une ou deux informations élémentaires sur ceux qui veulent faire partie de la Brume. Quel âge as-tu, et serais-tu de la gente masculine ou féminine ?


Si des réponses se trouvent dans la candidature, mea culpa.
Revenir en haut Aller en bas
Corelli

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Sam 11 Jan 2014 - 19:16

Bonsoir bonsoir,

J'ai en effet omis de préciser mon genre (même si quelques participes passés venaient subrepticement apporter la réponse) que je qualifierais de masculin.

Je n'ai pas eu, et n'ai pas d'autres projets sur l'univers Ankama que ceux se rattachant à la Compagnie des Zindes, si ce n'est que j'ai un personnage chez les Kipages de Hel Munster.

J'ai découvert le RP « Dofusien » lorsque les différents éléments que proposaient le jeu ne m'intéressaient plus, non seulement parce que j'y voyais une perte de temps (même si je ne jouais pas énormément, combattre un monstre c'est une perte nette, complète de temps ; alors que je vois dans le Rôle Play une source assez immense de retour sur investissement, que ce soit en vocabulaire (mon dictionnaire a bien chauffé depuis lors), en style d'écriture, ou bien même en gymnastique d'esprit en ce qui concerne l'imagination, la créativité, et l'improvisation) mais également parce que j'étais assez lassé de ne pas vraiment tomber sur des structures de guilde stables, organisées, tout en étant conviviales, et non parsemées de Bworks. Le Rôle play permet aussi de rassembler les joueurs : impensable de faire du RP tout seul, alors que maintenant, il est tout à fait envisageable de faire un donjon en solitaire.

J'ai donc entamé une petite phase de recherche de clans RP, en vue de faire une expérience de dernier recours. Je suis tombé sur le Chant de Guerre de Rykke-Errel, que nous avons transformé en Compagnie des Zindes vers mai 2013.

Il m'est arrivé à titre anecdotique de faire des jeux de rôle sur table, mais je n'ai que peu accroché pour des raisons qui me dépassent et que je ne saurai développer ici.

Les illustrations ne sont pas de main, je n'ai fait que les incruster à ma candidature. Mais j'aurais bien aimé être capable de les produire si ma main possédait davantage d'adresse et de talent.

Concernant mon IRL, je pense en effet que c'est facultatif et que vous aurez l'occasion d'en apprendre plus par la suite autour d'un verre de vin, une tasse de thé, ou une chope bien vermoulue de binouze à trois sous. Ce que je peux toujours dire c'est que j'ai 19 ans, bientôt 20, et que je suis, comme le suggère mon pseudo, un inconditionnel de la musique classique.

Voilà, je pense avoir répondu à tes questions.

PS : j'ai remarqué que nous étions obligés d'opter pour une divinité sur ce forum, cependant Corelli est athée vis-à-vis du Panthéon, et ne « vénère » que la divinité qu'elle imagine être en elle. Donc elle n'est pas disciple de Sacrieur pour éviter tout quiproquo !
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   Lun 13 Jan 2014 - 14:31

Bonjour,

Le vote au sein du Royaume se sera révélé très serré.
En effet, d'un côté nous avons un parchemin d'une qualité fort convenable et une personne dotée d'un certain bagage en matière de RolePlay.
De l'autre, nos membres craignent d'avoir affaire à une recrue "fantôme" si l'on veut, que nous ne pourrions croiser que très rarement sur le Monde des Douze, car déjà impliqué dans deux autres projets d'envergure.

Qui plus est, les défenseurs de notre blason apprécient le massacre de monstres et l'exploration de contrées exotiques, créant ainsi des conflits entre vos disponibilités et intérêts et les nôtres.

Ceci étant signalé, voici notre verdict : vous accédez à une période d'essai, mais il faudra tenir compte des craintes mentionnées plus hauts et savoir les effacer.

La période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement.
Durant la prochaine semaine, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Nous espérons que vous trouverez dans le Royaume les réponses à vos attentes.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Mosath, Spree ou Dechronologue

Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Corelli, la Vagabonde   

Revenir en haut Aller en bas
 

Corelli, la Vagabonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-