Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Patronyme; Dyonizon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyonizon

avatar



Messages : 130

MessageSujet: Patronyme; Dyonizon.   Dim 2 Nov 2014 - 3:38

~Prologue~



Pandala... ces lisières de bambou, sa faune unique, ses habitants singuliers, son art de la fermentation, toutes ces cultures de riz, une île incroyable, tristement gangréné pars des haines intestines absurdes...

Sa population est joyeuse, harmonique, nous n'avions peu de problèmes, autres que ceux du quotidien, notre Déesse nous a guider comme aucune autre n’aurait pu le faire, elle nous a offert notre vie, ses talents nous ont donnés de quoi nous défendre, de survivre, de nous nourrir par le travail de la terre, mais surtout d'étancher notre soif de la meilleure manière possible. Grâce à ces valeurs morales nous apprécions chaque petit plaisir que nous pouvions nous offrir, une vie simple et naturelle, respectueuse des contrées qui nous ont vus naître et évoluer.

Mais notre société fut bousculé par l'achèvement du pont en l'an 636. Notre récente connexion au reste du monde causa des problèmes politiques qui détruiront notre bonne humeur, force de notre caractère. Des guérillas ont suivi entre villages et indépendantistes, l'air de Pandala commença à se polluer par la haine ambiante affectant même la faune, devenu quelque peu plus agressive.






~Chapitre I~


   

Aussi loin que vont mes souvenirs j'ai toujours vécu ici, des parents je dois en avoir ou j'ai dû forcément en avoir, à vrai dire mon éducation s'est faite au dojo pandawushu de mon village, abandonné . Recueilli ? Je n'en sais rien, et sincèrement j'en ai vraiment cure... Dyonison ; c'est mon patronyme, il me semble que je me nomme de cette manière parce qu'un vieux maître pandawawushu portant ce nom est mort le jour ou je suis arrivé, certains y ont vu un « signe » ou je sais plus quelles autres fadaises... Malgré mon éducation de la culture du riz et de la fermentation d'alcool, classique pour tout pandawa se respectant, j'ai toujours été légèrement en marge des autres, non pas que je n'aimais pas leurs compagnies, c'est juste que passant beaucoup de temps confiné à étudier l'histoire du monde, des Douze dieux, et de l'univers nous entourant, j'avais un ratio sobriété/ivresse trop faible pour eux. Dans le futur proche ces sentiments se transformeront en antipathie forte.

C'est le maître pandawushu de mon village qui m'a tout enseigné, qui m'a inculqué son art, à moi et à tous son auditoire. Malgré toute mon existence à vivre au dojo, je ne représente vraiment pas l'élite guerrière pandawa, mais ce vieil enseignant à l'allure paternelle ne m'a jamais mis de côté, et pour cette vertu je me suis toujours appliqué aux exercices martiaux que je pratiquais tout de même chaque jour passant. Malgré ces entraînements intensifs, j'étudiais le reste du temps dans un but précis, trouver un moyen, une faille, une arme, quelque chose n'importe quoi, qu'il soit abstrait, philosophique, figuratif ou matériel, pour réussir à rallier tous les pandawas sous une seule et même bannière, la reconstitution de notre culture dans son apogée tel qu'elle fut, reconstruire notre île, notre passif paisible et tout ce dont Pandala avait d'admirable et de magnifique.

Je me suis donc penché sur un aspect que je trouvais étrange dans le dérèglement bestial qu'a connu notre concorde, le silence cruel de notre Déesse, pensant que si je trouvais un moyen de pouvoir avoir un contact concret avec notre muse, je trouverais un moyen de rendre à Pandala son existence ultérieure. 

Malgré la calamité qu'est ce pont, je ne peux m'empêcher de le voir aussi comme une bénédiction, de la même manière qu'aucun pandawa n'est seulement blanc ou noir, il n'existe rien de seulement bon ou foncièrement mauvais, cet héritage intellectuel me venant de mon tuteur j'ai pu réfléchir au-delà de ce que la simple vision peut nous offrir. Et cette éducation s'avéra juste car c'est grâce à ce lien aux paysages extérieurs que j'ai pu acquérir, par le biais d'un marchand, disciple d'Enutrof, des parchemins racontant une légende, un royaume brumeux, où nous pouvons a priori nous faire entendre des âmes trépassées de ce monde, et c'est là que me vient l'idée, si je peux rejoindre cet antre, et affirmer son existence, je pourrais avoir un lien, une bride de dialogue avec les anciens, ces vieux pandawas ayant connu eux-mêmes la fin de notre politique insulaire, ils sauront peut-être comment s'y prendre pour abolir ces temps mornes et dénaturés de notre île mais surtout un moyen quel qu'il soit d'avoir un échange, même éphémère avec la Dame aux bambous elle-même, je suis persuadé que la solution viendra d'elle.

Mes réflexions prirent donc ce chemin, ce qui ne plu pas à tout le monde, mon esprit tourné vers l'extrinsèque en offusqua beaucoup, m'ayant affligé du titre d'anti-patriotique.. Jamais je ne connu d'idées plus invraisemblables, qu'est-ce que ce patriotisme peut bien définir ? C'est justement mon travail qui est en soi un acte patriotique, leur sectarisme détruisit et détruit encore leur raison. 

Il ne faut pas croire que je suis le seul à être farouchement opposé aux dérives politiques modernes, beaucoup pensent comme moi, certains préfèrent attendre que le temps fasse son œuvre, que tout se rétablira par la patience, je n'y crois guère, le temps écorchera de plus en plus notre rapport aux autres, à notre culture et à tout ce qui nous entoure. Certains me soutiennent et se battent contre cette situation, beaucoup d'esprits bien plus brillants que le mien à commencer par mon souverain en sagacité.

Il ne faut pas croire que je suis le seul à être farouchement opposé aux dérives politiques modernes, beaucoup pensent comme moi, certains préfèrent attendre que le temps fasse son œuvre, que tout se rétablira par la patience, je n'y crois guère, le temps écorchera de plus en plus notre rapport aux autres, à notre culture et à tout ce qui nous entoure. Certains me soutiennent et se battent contre cette situation, beaucoup d'esprits bien plus brillants que le mien à commencé par mon souverain en sagacité. 

C'est par une soirée que mon maître me fit part de ces pensées me concernant;

-Dyonizon, pars d'ici. Tes théories peuvent avoir une importance cruciale dans l'avenir de notre peuple, je ne sais pas si ton espace brumeux existe réellement mais pourquoi ne pas t'en assurer toi-même. Me dit-il calmement.

-Je ne peux abandonner Pandala de cette manière, les détracteurs me prenant pour cible sont déjà légions, cela leur donnera une raison de plus pour me discréditer et me faire passer pour un infâme.

-Surprenant.
Me dit-il avec un sourire pincé. J'étais persuadé que tu ne voulais que parcourir de nouvelles campagnes pour résoudre les maux qui nous assiègent.

-Oui je le souhaite, bien entendu, mais comment ?! Pour partir à l'aventure de cette façon il faut certaines dispositions vas-t'en-guerre, que je ne possède pas vraiment.
Lui répondis-je. 

-Je ne te contredirais pas sur ce point . Affirma-t-il en gardant ce sourire taquin.

-Je vous suis reconnaissant de votre franchise...

-Tu n'as pas besoin de plus de ressources théoriques pour te défendre, le reste se fera par l'expérience de tes voyages, tu as de bonnes dispositions pour le pandawushu.

-Sincèrement ?

-Tu as de bonnes dispositions, mais tu n'as pas de génie héréditaire crois- moi.

-Il va falloir que vous m'expliquiez plus clairement vos dires, je ne sais pas comment réagir face à vos élogieux compliments.

-Allons ne soit pas si caustique, ce que je souhaite te dire c'est qu'il faut que tu quittes les rivages de Pandala pour t'affirmer, le voyage te forgera, autant physiquement qu'intellectuellement, ta force à toi c'est ta capacité à brasser ta finesse de raisonnement avec tes forces physiques, tu connais tes limites, tu es patient et de la même manière je sais que tu sauras fermenter ce pouvoir qui te permettra d'avancer toujours plus en avant. 

-Vous m'avez élevé, et je vous crois autant que je vous respecte mais comment avoir l'impertinence de croire que je puisse faire quoi que ce soit pour Pandala dans un monde inconnu. Les temps sont complexes ici, je comprends les problèmes nous affectant, et malgré cela je ne n'arrive à rien résoudre. Mon ignorance est affli...

-Ça suffit !
 Rétorqua-t-il en me coupant dans mes propos. Tu te trouves des excuses, malgré tes recherches tu as cette peur de l’extérieur contre laquelle tu te bats !

Il me regarda avec un regard sûr, sans failles, et le fait qu'il hausse le ton de cette façon me réveilla sur un problème que je me suis toujours refusé à voir. Je suis comme tous ces pandawas qui par peur de ce qu'il y a au-delà du pont se renferment sur eux-mêmes. J'ai cette même faiblesse que j'ai dénoncée tant de fois. Cette prise de conscience soudaine me fit comprendre qu'il fallait réellement que je parte, mon confinement avait assez duré. Le plus étrange c'est que mon désir de trouver ce royaume était réellement puissant, mais je n'avais jamais vraiment pensé à quitter mon foyer . Pourquoi cette idée fut elle si fuyante ? Peu importe la raison, peu importe la peur d'abandonner mon espace de confort, il faut que je m’appareille vers de nouvelles figures, de nouveaux penseurs et de nouveaux tableaux.


-Très bien, je pars, demain à l'aube, si je reste trop longtemps à réfléchir, je ne vais jamais partir. Finis-je par dire après un silence d'une dizaine de secondes. Je réuni mes affaires et je disparais, aucune salutations avant de partir, j'aime pas ça, pas sur un départ comme celui-ci.

-Me voilà assuré de ta conviction, à plus tard maigrelet disciple de pandawushu, reviens quand t'auras pris un peu plus de poids et accessoirement quand tu auras trouvé une possible solution.


Je le laissa sur place à à asticoter sa moustache broussailleuse.

Et l'aube remplaça bien vite le début de cette dernière nuit. Je ne failli pas à mon commandement, je suis prêt, sur le départ, mais il me reste une dernière chose à faire. L'ultime prière de supplique à Pandawa. Rien. Je disparut donc dans la brume avalant le pont, affrété à découvrir ce qui m'attendait.






à suivre...





------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous poste mon RP pour une candidature au sein de votre congrégation, par un soucis de bureautique, ce que j'ai écris pour me définir, définir le RP, et tout le patafoin, je vous le refais pour demain.

En attendant si vous souhaitez faire des critiques positives ou non, vous le pouvez je prends note de vos réflexions.

Cordialement Dyonizon.


[HRP]

Je m'appele Alexis, je vais sur mes 20 ans, né et résidant en Bretagne. J'étudie les civilisations anciennes, la genèse de la littérature et la base sociétale moderne. À côté j'apprends le japonais.

~Expérience IG/RP et façade IRL~


J'ai dû débuter Dofus pendant la 1.15, ou 1.16, je e souviens plus vraiment, je fus sous l'égide d'Hécate pendant très longtemps, j'appréciais particulièrement les disciples Sadidas, j'ai dû en monter 8 ou 10 dans le temps. Je suis nouveau de ce fait sur Vil Smisse.

J'ai côtoyé beaucoup de guilde, notamment en ayant participé au mouvement RP des Selenytes sur Hécate.

J'ai tenté d'en monter une moi-même, "les Pénates", d'abord RP, puis Semi-RP j'ai fini par tout laisser tomber vu les torgnoles que je me suis prise à vouloir organiser cette nouvelle guilde.

J'apprécie beaucoup l'événementiel aussi, pour avoir fait quelques tournois, une vente aux enchères, et une chasse au trésor. (En tant qu'organisateur)
Concernant ma disponibilité, franchement je ne sais pas trop quoi vous dire... Avec la Fac, ma vie sociale et tout le reste, je peux être là souvent, comme être très discret.

J'ai refait un nouveau personnage avec un nouvel objectif, faire le plus de quêtes possible, et donc en fait ce pandawa n'xp quasiment qu'avec les quêtes, et comme j'aime faire les choses bien, je finis les zones de quêtes à 100% ou du moins c'est ce que je m'attèle à faire. A vrai dire je me suis rarement autant amusé sur Dofus depuis mes débuts, à faire ces quêtes, collécté tous les livres possibles, j'ai l'impression de redécouvrir Dofus comme dans ma prime jeunesse. Mais le contrecoup est que mon évolution est lente. Stuff assez moisi du fion, et un cercle de puissance qui ne gratte pas les nuages non plus, mais je ne crois pas que cela vous importe.

Concernant ma vision du RP, disons que sa présence est peu être trop faible, mais il me plaît de voir que certains serveurs vivent toujours de cette pratique, et j'ai découvert il y a peu le conseil des Sadeurs, que je considère comme une initiative géniale de la part d'Ankama, le RP n'est pas mort, loin de là.

Je considère le RP comme une bonne éducation des lettres et de notre personnalité , cette activité m'a permis une amélioration de mes capacités littéraires, mais aussi par le contact avec d'autres rôlistes, on apprends à avoir un meilleur sens de l'improvisation, mais au-delà de ça, certaines valeurs morales et sociales peuvent tout à fait être inculqué par cette pratique.

Voilà ce sera tout pour moi, à un détail près;

« Moi, Dyonizon, jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume.
Que la brume m'emporte si je faillis à cette tâche. »

Je me laisse à votre jugement,

Cordialement Dyonizon, disciple de Pandawa.

N.B; je m'excuse pour le désordre apparent de ma candidature, je pense judicieux de regrouper tout cela en une seul et même postulation, le soucis c'est que je ne vois pas d'option d'éditage, je suppose donc qu'elle est supprimé pour les nouveaux. Voilà bonne fin de journée à vous tous.

[HRP]

Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1692

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 3 Nov 2014 - 17:19

Bonsoir et bienvenue chez nous !

J'ai rassemblé les diverses parties de ta candidature en une seule. L'option d'édition est en effet retirée dans la partie 'Candidatures' pour des soucis de lecutre : nous aimons voir comment la candidature progresse, ce qui apparaît...

En revanche, je te demanderai un peu de temps avant que nous puissions la traiter en interne : en effet, nous avons en ce moment de nombreux candidats, dont deux ne sont pas encore passés par le vote, et afin d'être plus justes et efficaces et mieux connaîtres nos postulants, il me paraît préférable de limiter l'étude simultanée de tous ces parchemins.

Je reviendrai vers toi très vite pour mettre ta candidature à l'étudE. Désolé pour ce contre-temps.

Wahn, héritier de la Brume

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 10 Nov 2014 - 12:24

Bonjour,

Ouf, l'attente parvient à sa fin, nous allons pouvoir étudier votre candidature.
Vous aurez la réponse du Royaume d'ici quelques jours. En attendant, n'hésitez pas à parcourir ce repaire et à prendre contact avec les membres du Royaume !

Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Lectro

avatar



Messages : 285
Localisation : Devant ma bière

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 10 Nov 2014 - 16:11

Bonjour et bienvenue sur notre antre, jeune disciple de Pandawa !

[RP]: D'après les parchemins dont tu nous parles, tu souhaites nous rejoindre pour pouvoir revoir tes ancêtres pour leur demander conseil ? Mais même si tu arrives à faire cela, est-ce que tes confrères pourront te croire ? Et une fois cette rencontre faîte, tu iras tout raconter à ton peuple, ce qui est normal, mais qu'adviendra t-il de nous ? Reviendras-tu vers nous, ou est-ce que tu resteras là-bas ?

[HRP]: Belle candidature, la problèmatique est bien trouvé, même si cela donne un petit côté "renfermer". C'est tout pour moi, j'attend de voir tes réponses à mes questions ! *rire sadique* Twisted Evil *s'étouffe* Fou *respire à nouveau et s'en va chasser le bouftou*.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonizon

avatar



Messages : 130

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 10 Nov 2014 - 17:17

Bonjour et merci de ton accueil Ma-Cible,

Alors juste un point de détail avant toute chose, ce ne sont pas mes ancêtres que je recherche, mais les ancêtres de tout un peuple, vous allez me trouver trop tatillon, mais vu les problématiques que je soulève, je pense que ça à son importance.

Ensuite pour tes interrogations, pas de soucis je vais te répondre. En soi le Royaume de la Brume n'est pour l'instant qu'un indice à la manière de pouvoir réparer les maux qui sont en jeu. De la même manière qu'une personne voyage et s'installe dans un autre pays pour X raisons, elle n'en n'oublie pas sa patrie d'origine, mais une fois qu'elle n'aura plus rien à faire dans ce second pays, décider de rentrer peut être un sentiment fort, mais est-ce pour cela qu'elle en oubliera sa patrie d'asile? Je ne crois pas, et ceci fonctionne pour Dyonizon.

Dyonizon est en quête de réponse, le voyage l'amènera à avoir des rapports sociaux forts qui ne pourront pas s'oublier aussi facilement qu'on peut éteindre une bougie. Il aura tout simplement deux pays.

Est ce que mes confrères me croiront, présentement, j'en n'est absolument aucune idée, je ne lis pas encore le futur, je ne sais même pas encore si Dyonizon pourra contacter les sages qu'il recherche. Il n'est qu'au début d'une quête initiatique.

Je vais faire en sorte d'étoffer ce voyage, j'écris en ce moment la suite justement, pour des soucis (qui peuvent ne pas en être) j'ai du retard sur la publication, et je me retrouve façe à un soucis, j'aurais adoré venir à ce repas du 8 octolliard, mais des priorités m'en ont empêché. Et je me retrouve façe à un problème RP que j'essaye de résoudre.

J'aimerais si je puis me permettre, avoir quelques éclaircissements sur ce "côté renfermer", je pense savoir ce que tu veux dire, mais j'aimerais que m'en parles, si c'est un problème à tes yeux, si cela peut causer des blocages? Enfin exprime toi, ça peux m'aider pour la suite Smile

Voilà voilà, si vous avez des questions, allez-y!

Cordialement,

Dyonizon.
Revenir en haut Aller en bas
Slyas

avatar



Messages : 255
Localisation : Expedition extra-murale

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 10 Nov 2014 - 18:50

Bien, je n'ai rien à ajouter sur cette candidature si ce n'est qu'elle est très plaisante à lire !
Revenir en haut Aller en bas
Lectro

avatar



Messages : 285
Localisation : Devant ma bière

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Lun 10 Nov 2014 - 19:24

Tu me donnes l'impression que tu veux tout faire par toi-même. Tu veux apaiser les tensions entre les différents groupes de pandawa, ce qui est normal, mais pourquoi ne pas demander de l'aide ? Justement, en venant nous en parler, peut-être (si nous n'avons pas la flemme) pouvons nous aller te prêter main forte pour rassembler tes concitoyens et résoudre le conflit ?
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Mer 12 Nov 2014 - 11:49

Bonjour,

Nul besoin de vous faire languir plus que cela.
Devant l'excellente qualité de la candidature et de son rédacteur, les membres du Royaume n'ont pas hésité une seule seconde. Vous faites l'unanimité dans nos rangs et accédez à une période d'essai !

La période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement. Durant les prochaines semaines, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Nous espérons que vous trouverez dans le Royaume les réponses à vos attentes.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Dechronologue, Mosath ou Spree.

Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Dyonizon

avatar



Messages : 130

MessageSujet: Re: Patronyme; Dyonizon.   Mer 12 Nov 2014 - 16:19

Merci pour vos avis élogieux, je ne vois pas quoi dire de plus si ce n'est que je ne manquerai pas de vous contacter.

Cordialement,

Dyonizon
Revenir en haut Aller en bas
 

Patronyme; Dyonizon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-