Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Candidature de Sang-lent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Sang-lent peut-il rejoindre le Royaume ?
Oui
83%
 83% [ 5 ]
Non
0%
 0% [ 0 ]
Passe
17%
 17% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Candidature de Sang-lent   Lun 25 Oct 2010 - 10:30

Les votes sont ouverts pour la candidature de Sang-lent

Citation :
[u][b]Bonjour,

Je m'appelle Sang-Lent, Sacrieur de cercle 69. Je suis orienté vers l'élement feu, cependant, vers le cercle 114 je me laisserai tenter par la chance.


Et voici mon histoire:


Durant ma jeunesse, j'étais un démon , je combattais avec mes frères brâkmariens, nous reprenions du terrains tous les jours sur Bonta, Otto Mustam nous commandait mal, mais nous compensions avec notre bravoure et notre force.
Nous avions pris Amakna, Astrub,les plaines de Cania.Les territoires Bontariens furent réduits au bois de Litneg et au champs de Cania.
Les meilleurs guerriers Bontarien avaient fuis sur frigost le temps de recruter une armée. Amayiro était le seul a penser que la situation pouvait changer et brâkmar reculer.
A ce moment, moi et mes amis brâkmariens fêtions notre victoire sur le Berceau, une place forte finalement tombés entre nos mains (pas toujours propres...). La première grande bataille a laquelle j'ai assisté.M'étant bien battu, je pris du gallon, je devins une sentinelle. J'admirais les champions et les autres hauts gradés.J'aspirais a devenir comme eux.

Puis, je fus muté sur le bois de Litneg , forcés a me battre avec mes compagnons contre des troolls avec le peu d'équipements offerts par Mustam, pendant que d'autre tentaient de percer les lignes de defence formée par les maitres bolets. Les plus puissants soldats de brâkmar devaient gardés leurs forcent pour l'assaut principal, j'ai vu mes frères tombés les uns après les autres. Si les champions venaient sur le fronts, c'était pour nous encourager a coups de baton.

Puis un jour, je réussis a trouver une faille entre les bolets et les troolls, on pouvait passer par les égouts.j'ai hésité à donner cette information a Brâkmar ou a rejoindre Bonta.Je serais devenus Champion, j'aurais eu une statue a mon effigie ,
un temples pour moi tous seul ( vive la mégalomanie....) . Je suis aller en parler a Otto ... qui a refuser en blocs un plans faits
en deux jours par une sentinelle, de cercle inférieur a 100 par rapports a celui qu'il avait faits en deux ans avec les meilleurs
stratège brâkmariens, j'insistais mais énervé par mon audace, il m’exécuta.

La déesse Sacrieur me rappela a elle et me dits : "Ton Heure n'est pas venue, retourne dans le monde des Douze, Mosath te montreras la voie".
Une explosion de douleurs( je suis un sacrieur ...) un choc, le chaos,puis plus rien.
"Amayiro, je crois qu'il revient a lui". Trop faible pour réagir je ne pus que regarder se qui se passait, j'avais mal, mais je ne souffrais pas comme avants, je sentais la bontés d'Amayiro et de Mosath. Je me sentais protégé , j'étais attaché a un mur de la prison de Bonta, mais je ne me suis jamais senti aussi bien.Pris d'une impulsion subite et d'une force intérieure plus puissante que jamais elle ne le sera je brisé mes liens et j'arrachai mes ailes, jamais je n'ai autant souffert j'entendais les voies de mes frères brâkmariens qui hurlaient en moi j'affrontais une douleurs que je n'avais jamais affronté en tant que sacrieur, une douleur mentale.

Je m’évanouis de nouveaux. Lorsque je me réveillais deux mois avaient passer, les Bontariens avaient repris l'avantage,
les nobles ayant fuis a Frigost arrivaient avec des armées composée d'hommes habituée au pires conditions, pour qui la terrible lande de Sidimote sera un long fleuve tranquille.

Et moi que suis-je devenus?

Du pauvre Sacrieur que j'étais au départs de brâkmar, il ne restait rien.
Je suis maintenant un Bontariens, qui traque sans merci les brâkmariens au coeurs plus dure que la chair d'un craqueleur des plaines, qui fait payer au Champion le mal qu'ils m'ont faits ....

Je suis ma propre vengeance, ma punition, c'est ce que Sacrieur voulait depuis ma plus tendre enfance entre les murs de brâkmar, mais je sais que je ne vaut toujours pas Mosath, mon meilleurs amis qui se bats contre les "mulatraques"...
Alors que je sème la mort parmi les brâkmariens pour ma vengeance personnelle , lui apporte la paix, moi la morts...

Moi, Sang-lent, jure allégeance au royaume de la brume et a son Monarque, les brâkmariens de la Brumes seront protégé de ma vengeance et pourront profiter de mon artisan : Healss eniripsa intelligent de cercle 106,maître costumage et tailleur de cercle 66.

Je salut Le Monarque et ces fidèles amis Brumeux. Puisent-ils me pardonner ma soif de vengeance et me permettre d'entrer
dans leurs Royaume.Si vous me refusez l'entrée,je l'accepterez et continuerez a faire couler le sang brâkmariens seul, avec Mosath.


_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
 

Candidature de Sang-lent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des votes-