Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Julith
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Vu d'en bas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Vu d'en bas ...   Sam 27 Déc 2014 - 20:05

Trois mois de captivité, trois mois sans pouvoir bouger librement, trois mois sans voir autre chose que d’autres malheureux en cage ... Trois mois sans manger quoique ce soit d’autre que cette poudre qui prolonge le calvaire.

Je suis à bout de force, je n’ai plus que la peau sur les os.  Quand cela va-t-il enfin cesser ? Quand vais-je enfin pouvoir rejoindre le néant  ? Jamais sans doute.

Drôle de comportement qu’ont ces humains : échanger des proies vivantes ! Contrairement à nous, ils ne veulent pas de poiskailles, mais des ronds jaunes ! Serait-ce leur nourriture ? Peut-être … En tous cas, personne ne semble prêt à abréger mes souffrances. Pourtant, certains me regardent… Mais jamais longtemps. Vue l’expression de leur visage, je dois vraiment faire peine à voir … Par Tengu ! Celui-ci ne doit pas être tendre !  Il est presque aussi grand qu’un Maho ! Le gardien lui tourne autour il doit avoir beaucoup de ronds jaunes … Ils se dirigent vers les kicourvites … Ce n’est toujours pas pour moi … Ils reviennent, il n’a rien pris … Il me regarde. Brrrr son regard est glacial, il parle au gardien :

«Combien pour celui-là ? Lui dit-il.
- J’en ai de bien plus beaux si vous le voulez monsieur.
- Combien pour celui-là ? Répond-il.
Je me demande ce que ça veut dire …
- Pour quatre millions, il est à vous.
- Quatre millions ? Il n’a pas mangé depuis quand ?
- Nous l’avons reçu la semaine dernière.
- Au vu de son état, je vous le prends pour deux millions.
Le gardien grimace, un petit sourire apparaît sur le visage de l’autre.
- Il serait tout de même regrettable que des défenseurs de familiers soient mis au courant de l’état de certains de vos "articles". »

Le gardien grommelle, on dirait qu’ils discutent de quelque chose, mais de quoi ? Je n’en sais rien. Il sort plein de ronds dorés et les donne au gardien, il pourra encore s'engraisser ... Si je le pouvais, je le tuerais moi-même, ça lui apprendrait à nous laisser crever de faim ! Mais … Il prend ma cage ! C’était donc de ça qu’ils discutaient ! De mon prix ! C'est donc aujourd'hui que je rejoins le néant ?  Oh là là, on va repasser dans un anneau bleu … Où va-t-on cette fois ? Je préfère fermer les yeux, ça fait trop peur, même pour une givrefoux.

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Vu d'en bas ...   Mar 24 Fév 2015 - 21:52

Mais … Mais il fait froid ! On dirait l’air glacial de nos terres. Si j’ouvre les yeux et que ce n’est pas ça, je serai terriblement déçue … Tant pis, je prends le risque ! Oh ! Mais nous sommes dans la ville des humains ! Que va-t-il faire de moi celui-là … Je ne savais pas qu’ils mangeaient les givrefoux … C’est peut-être pour ça qu’on en tue dès qu’on peut. On dirait qu’il est chez-lui. Tout dans cette maison sent l’humain. Ca sent la ferraille, ça sent le feu de bois. Ah, peut-être pas tout,  je connais cette odeur, mais ce serait surprenant, ça sent le poiskaille ! Il se penche vers ma cage :

« Alors, mon pote, tu as faim ?

Il attend quoi là ? Que je lui réponde ? Il sait que je ne connais pas sa langue ? Et pourquoi me parle-t-il ?

- Je vais prendre ça pour un oui.

Il vient de me donner un poiskaille … C’est peut-être un piège. Hum … Il a pourtant l’air intact. J’avais presque oublié comme ça sentait bon. Tant pis ! Je ne peux pas résister, j’ai trop faim !

- Ah ! Je savais que tu avais faim ! Ce marchand avait l’air pingre, ça doit faire un bail que tu n’avais plus mangé de poiskaille, hein ?

Il m’a caressé la tête. Je ne comprends pas trop ce qu’il se passe. Pourquoi fait-il ça ? Peut-être est-il gentil ? Peut-être, oui. Je crois même apercevoir de la tendresse dans ses yeux qui m’avaient l’air pourtant si froids tout à l’heure … Ou bien est-ce le poisson ? Peu importe, s’il me nourrit, il peut me caresser la tête, c’est un marché qui me convient. Maman m’avait dit que les humains aimaient avoir des créatures avec eux. Ils sont si méchants qu’ils ont besoin de ça pour ne pas se sentir seuls. C’est peut-être pour ça …
- Allez ! Mange mon pote, j’aurais du travail pour toi … »

Il prend ma cage, on retourne vers l’anneau bleu … Mais où va-t-on cette fois ?
Il fait plus chaud ici. Pourtant, il y a la mer aussi. Il sert la main d’un drôle de type, à mi-chemin entre le givrefoux et l’humain …


« Bonjour Oshimo. Comme je te l’avais dit voici une nouvelle créature qui a besoin de tes soins.
Il ouvre la cage et me regarde.
- Où a-t-elle été achetée ?
- A Bonta, pour deux millions.
- Vu son état, c’est cher payé. Cette pauvre bête n’a plus mangé depuis au moins trois mois.
- Trois mois ? J’me disais aussi qu’il n’avait pas beaucoup rechigné quand je lui ai proposé la moitié de son prix ! Tu peux faire quelque chose pour lui ?
- Quelques poudres et beaucoup de poiskailles devraient l’aider à se sentir mieux. Et, pour ton information, c’est une femelle.
- Ahah ! Et moi qui l’appelais mon pote … Faudrait que je lui trouve un autre nom du coup ! En tous cas, merci pour tout. »

Il lui tend quelques ronds jaunes et referme ma cage, on se dirige encore vers cet anneau. Mais comment ça marche ce truc ? En tout cas il n’a pas l’air content de ce que ce curieux personnage lui a raconté ... En chemin, il me dit : « J’espère qu’il profite bien ! Héhé ... Ce gardien va bientôt voir ce que ça fait de vouloir arnaquer un Roublard ... Et tu vas m’y aider, pas vrai ? »

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Vu d'en bas ...   Sam 18 Avr 2015 - 22:37

Plusieurs semaines se sont écoulées, durant lesquelles il n’a fait que m’apprendre tout un tas de choses : Me battre, aller chercher des objets situés dans des endroits inaccessibles pour lui … Je ne sais pas ce qu’il me veut, mais quand je fais ce qu’il me demande, il me donne un poiskaille. Alors ça me va … Il ne m’oblige plus à rester dans la cage, je peux enfin aller où je veux et quand je veux.

Il se change, il est habillé tout en noir, et on ne voit même pas son visage. Il prend ses pistolets et  ses lames : Je pense que cette fois, c’est du sérieux. On prend l’anneau bleu, et nous revoilà dans la ville humaine, celle où je suis restée en cage si longtemps. A l’odeur, je dirai qu’on retourne en enfer, là où seuls les ronds jaunes comptent. Etrange, je ne savais pas que c’était ouvert la nuit. Les humains ont l’habitude de dormir à cette heure-ci … Je vais enfin découvrir pourquoi il m’a acheté. Au fur et à mesure que nous nous rapprochons des autres malheureux, il semble de plus en plus faire attention à ce qu’il fait. Je crois même qu’il est de plus en plus tendu. Il marche dans l’ombre et ne fait presque pas de bruit. On dirait qu’il se méfie particulièrement des hommes à la peau de métal. D’ailleurs, nous venons d’en croiser un qui sortait d’une maison. Un petit humain semblait bien triste de le voir partir. Au moment de fermer la porte : L’homme aux plaques de métal lui a rendu le sourire en passant sa main dans ses cheveux et en lui disant : « T’en fais pas bonhomme, ça va aller, demain matin, on ira voir maman. »

Ca y est, nous y voilà. Par Fuji, je commence moi aussi à me sentir tendue ! Oh ! Il vient de lancer une lame sur un humain. Elle tourbillonne, éclairée par l’astre de la nuit. Elle est allée se planter dans sa gorge. Il est tombé comme un rien. Il en a eu un autre, il est vraiment fort. Mince, en voilà un qui approche. Je vais me charger de son cas. J’ai déjà tué des dizaines de créatures bien plus redoutables que cet humain qui ne me parait pas très vieux. Je le contourne. Il n’a même pas l’air de se méfier. Je vais grimper sur cette maison, ce sera encore plus facile. Je vais lui sauter dessus et il ne comprendra même pas ce qu’il lui est arrivé. Je prends mon élan et  je m’élance. Il a eu le temps de me voir et a crié, j’espère que personne ne l’a entendu. Mince, quelqu’un approche, je me cache. Il s’approche du corps de l’autre. Je ne vois pas de plaques de métal sur lui. Sa silhouette … Elle ressemble à celle du … Gardien … Mais oui ! C’est bien lui ! Celui qui m’a enfermé !

« A la garde ! » Crie-t-il.

Je dois le faire taire. Pour ce qu’il a osé me faire. Qu’il meurt. Il m’a vu, tant pis, il ne me fait pas peur. S’il croyait s’en tirer comme ça. C’est bien qu’il ne me connaissait pas. Cette fois  j’y vais. Oh oui, tu peux crier. Tes poudres de malheur, ne répareront pas ton cœur. Maintenant que je l’ai crevé, il va se vider. Et c’est dans ton propre sang que tu vas te noyer. C’en est fini de toi, de tes barreaux, de l’effroi. N’attend de personne qu’il vienne t’aider, car s’ils approchent, alors eux aussi, je les tuerais.

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Vu d'en bas ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vu d'en bas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Allée des récits-