Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Julith
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Histoire de familles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Histoire de familles...   Sam 30 Oct 2010 - 8:55

Bonjour,
dans ce récit, je vais vous conter ma réelle histoire, elle n'a rien à voir avec le parchemin que je fais pour intégrer le royaume, les seuls au courant sont mon maître Jupileau et mon artisan, Blaidium. Je ne vous l'ai pas dis car je ne suis fier de cette histoire.


Premièrement, j'ai perdu ma vraie famille dans un tragique accident de dragodindes, j'ai été élevé dans une famille de paysans qui me payait l'école. Un jour je revenais de l'école et Iop apparu devant moi
Mosath, tu es un de mes plus fidèle disciple, n'écoute pas ton père, il n'est bon qu'a couper du blé , je te donne un équipement entier et tu seras le plus puissant. Va, et tue tous les bontariens que tu croiseras, n'aie pas de pitié pour eux, ils ne le mérite pas !

J'étais jeune et mon Dieu venait de me parler ! Sans même réfléchir, j'accepta immédiatement la proposition de Iop il me donna un équipement qui me rendit Maître du feu, mes sorts, mes armes tous étaient si faciles à utiliser que je pouvais bondir, attaquer et me replier sans que l’ennemi n'eut le temps de bouger, il y avait aussi de précieux Dofus, j'étais tout simplement invincible ! je m'étais enrôlé dans l'armée brakmarienne .

Je parcourai le monde des Douze à la recherche d'anges à tuer, ma renommée n'était plus à faire et j'avais même une centaine de démons sous mes ordres. Mais un jour, mon destin bascula. Alors que je cherchais une proie dans les champs des Ingalsses, j'entendis des sifflements qui venait du ciel.
En lèvant la tête, je vis une pluie de flèches s'abattre sur moi et mes troupes. J'eus tout juste le temps de lever mon bouclier pour me protéger. Tous, n'avait pas eu cette chance. J'étais seul avec deux de me plus puissants soldats, blessés ,face à une armée que je ne voyais même pas, j'ordonne a ma monture de courir et au reste de mon armée de fuir vers brakmar, quand je vis deux sram qui avaient réussis à monter derrière mes hommes sur leur montures ils dégainèrent leurs dagues ... Et j'étais a présent seul. Ensuite, tous les miliciens de Bonta  sortirent de leurs cachettes, lances braquées vers moi Amaiyro en personne s'était déplacé pour assister à ma dernière défaite :

"Mosath,tu es le plus puissant guerrier de brakmar, mais aujourd'hui toi et ton armée de barbares allaient mourir ! Saches que c'est un honneur pour moi de te tuer !"

Je ne pouvais rien faire, je m'avoua vaincu en espérant qu'il me laisserait un sursis mais j'avais tuer tellement d'hommes et de femmes innocents que je devais mourir, je fus condamné à la décapitation. Poings et pieds liés amaiyro sortit son épée et avant même que le sabre ne me toucha l'épée se brisa juste avant de me trancher la gorge. La voix de Iop s’éleva :

"Amayiro,cet homme ne doit pas mourir !
- Et pourquoi ? Il a tué des dizaines d'innocents !
- Je sais, mais c'est dodo mustam( le père d'oto mustam) qui s'est fait passer pour moi grâce a une potion dont j'ignorai l'existence, il a été trompé et sa seule faute fut de respecter les ordres de ce fourbe de dodo mustam, je lui ai fait payer le prix cet offense et l'ai plonger dans un sommeil infini.
- Mosath, tu seras confié a une famille bontarienne qui t'aidera a retrouver un chemin plus honorable, je laisse le choix a Amayiro de choisir ta future famille. "


Je fus placé dans la famille des biloute-deux, mon père adoptif est un puissant pandawa, jupileau qui avait pour rôle de m'aider à retrouver ma puissance. Il avait un fils, Blaidium qui fera l'objet du prochain chapitre.

Mon récit est terminé, mais mon histoire n'est qu'à son début

Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Histoire de familles...   Sam 30 Oct 2010 - 9:08

Pas mal, tu m'avais dits que tu avais du mal a ecrire en RP, mais tu te sous éstime.
Revenir en haut Aller en bas
Vieux-fripe

avatar



Messages : 128

MessageSujet: Re: Histoire de familles...   Sam 30 Oct 2010 - 16:46

T'as de bonne idées, y'a de bons retournements de situation, mais essaie absolument de mettre plus de virgules/points (plus de ponctuation quoi) dans tes phrases parce que parfois c'est dur à lire.

Sinon Bravo ! J'attends la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Histoire de familles...   Sam 13 Nov 2010 - 20:14

Bonjour,
Dans ce chapitre-çi, je vous vous raconter l'histoire de mon artisan fidèle, Blaidium ! Faisons un petit retour en arrière quand j'étais dans les rangs brakmariens.

C'était un prisonnier pandawa condamné a mort pour avoir été retrouver dans les mines de brakmar, j'étais un héros a ce moment, le gardien de la prison ne pouvait rien me refuser, avec une petite bourse pour garantir son silence, j'ai fait libérer ce prisonnier, je comptais bien en faire un ami :

" Toi là, le pandawa, suis moi !
- Ma dernière heure est venue ?
-Non, je t'ai fais libérer, on m'a dit que tu étais mineur et bucheron ?
- Oui, on m'a capturer alors que je collectais les minerais de vos mines.
- "nos" mines comme tu le dis, t'appartiennent aussi ! A condition que tu deviennes mon artisan.
-Je n'ai pas vraiment le choix...
- Bon, comment t'appelles tu ?
- Je suis blaidium biloute-deux, fils de jupileau biloute-deux"  😕

Oui, c'est comme ça que j'ai rencontrer le premier Biloute-deux qui, je le rapelle m'ont adopter. Smile
Je lui montra où étais la banque, les ateliers, les codes et aussi les mines ! Lorsque nous croisons un xelor un peu trop sûr de lui.

" Poussez-vous, bande d'incapable laissez-moi passer !
Blaidium, qui avait un peu bu pour supporter le fait qu'il ne reverrait plus jamais son père ne l'avait même pas vu et lui a vomi dessus : Oh, p... pardon.... m...monsieur ou m...madame...."
Je n'avais pas vu l'altercation, je continuais d'avancer à bon rythme. Le xélor fit flotter Blaidium dans les airs et lança un sort qui accélera le temps, seulement sur mon artisan, il hurlait de douleur, je fis demi-tour, lorsque j'arrivais il était méconnaissable
Le mélange entre un pandawa et un enutrof... pas très joli a voir... Ensuite les poils et même la peau de Blaidium disparurent ne laissant qu'un tas d'os par terre le xelor dit :
"Ce n'est rien tu es pardonné, misérable.
J'étais dans une telle rage, je sortit mon épée qui changea immédiatement de couleur elle devint rouge et brûlante !
- Toi, le Xelor, tu vas apprendre à tes dépends a mieux regarder avec qui sont les personnes que tu tues !
- A qui ai-je l'honneur ? dit il en ricanant.
-Je suis Mosath ! Et tu vas mourir pour ce que tu as fais ! Au moment ou je prononçais ses mots, je déplia mes immenses ailes brakmariennes. Je couru vers lui, en lui plantant mon épée qui le transperça, il se tordit de douleur je sortait mon épée de son corps il s'écroula. Je couru vers les restes de mon artisan c'est à ce moment que je réalisa que tous ceux que j'avais approché et qui allait peut-être devenir des amis, mourraient.. Quand je vis apparaître devant moi, Osamodas lui même :

"J'ai entendu des cris de douleur intenses.... Je suis venu, et je vois deux corps et un Iop, ce n'est pas normal...
Je lui raconta les événements.
- Quoi ?? Et c'est pour cela que tu pleurniches ?
- Puisque tu as réussis a tuer ce Xelor que je cherchais je vais te rendre ton ami, enfin c'est un ou deux eniripsas qui vont le faire !
Quelques minutes plus tard, deux eniripsas arrivèrent, Ils examinèrent les os et dirent :
- Nous ne pouvons pas lui rendre son corps et son pelage mais ses os peuvent encore vivre, Sram sera son dieu.
- Bien, faites le ! dit Osamodas."

C'est ainsi que le Blaidium que j'ai sauvé de la mort est devenu le Blaidium que vous connaissez. Ensuite, je suis tombé dans l'embuscade du chapitre précédent, Blaidium a retrouver son père et moi je suis là !

Mon récit est terminé, mais mon histoire n'en est qu'à son début !

Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: Histoire de familles...   Mer 11 Mai 2011 - 19:42

Bonjour, dans ce nouveau chapitre, je vais vous raconter ce qui m'est arrivé il y a quelques jours...
Un soir à Bonta, la pluit tombait sur la cité, Mosath chavauchait sa dragodinde, il se dépéchait pour ne pas être trempé, bien qu'il était un peu tard ...
Mosath se dépéchait tellement qu'il manqua de renverser une vieille femme, comme il ne l'avait pas remarquée elle lui dit avec un air menaçant
" Tu verras mourir un être que tu viens juste de retrouver, pour te venger, tu tueras coupables et innocents, enfin tu seras jeter en prison."
Mosath avait entendu ses prévisions réjouissantes, mais il fit semblant de n'avoir rien entendu. Une femme se jetta sous la dinde de sa dragodinde qui sauta pour l'esquiver, cette fois, il s'arreta :
" Ca va madame, excusez moi, ce soir je suis une catastrophe ambulante...
- Vous n'avez rien a vous reprocher, tout est de ma faute j'ai trébuché sur la pavé mouillé.
- Vous voila trempée... Permettez moi vous offrir mon foyer.
- Et bien ce n'est pas de refus."
Mosath conduisit l'inconnue dans sa maison, elle devait avoir environ une quarentaine d'années. Elle semblait triste même lorsque qu'elle souriait.
Elle s'installa près du feu. Elle discuta avec le jeune Iop :
- Puis je savoir votre âge ?
- J'ai eu 16 ans, le mois dernier.
Une larme coula le long du visage de l'inconnue. Pourquoi pleurez vous madame ?
Elle dit entre deux sanglots que c'était l'âge de son fils. Mais alors, pourquoi, pleurez vous alors ?
- On me l'a retiré parce que j'appartenais pas à la bonne cité.
- Et à quelle cité apparteniez vous ?
- A brakmar.
Mosath ne put s'empêcher de faire une grimace. " Oh, bien, il se trouve que je suis un officier, mais rassurez vous, pas de Bonta.
- Pourtant vous avez de jolies ailes.
- Merci, mais c'est du passé.
- Excusez moi, je ne me suis pas présenté, mon nom est Lenora, et vous ?
- Je m'appelle Mosath.
A ce moment, le visage de Lenora s'éclaira. Elle semblait heureuse. Pourtant, elle pleurait, à l'inverse de tout à l'heure, même lorsqu'elle pleurait, elle semblait heureuse.
Mosath, alors voila enfin le jour où je te retrouve. J'ai prier les douze dieux, et te voila, devant moi, elle enroula ces bras autour du guerrier  qui au bout de quelques secondes, la repoussa.
Non, cette fois vous ne m'aurez pas. Mais que vous ai je fait à la fin ?
- J... Je n'ai rien fait, pourquoi t'énerves tu ?
- On m'a déja fait le coup !"

Jupileau, alerté par les cris, surgit de l'étage supérieur. Lorsque qu'il vit avec qui était Mosath, il ne put s'empecher de dire "  Lénora, que fais tu ici ?"

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Histoire de familles...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire de familles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Allée des récits-