Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Le traître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Le traître   Dim 31 Oct 2010 - 19:23

Le traître


Avant de commencer ce récit, souvenez vous, faites un effort de mémoire et pensez a ma candidature.
De mon allégeance a Brakmar, j'ai rejoins les rangs de Bonta avec Mosaht.
Mais avant de parler de ceci, je vais conté ma premiere bataille:


LE BERCEAU DE TENELA

Terrible bataille que celle-ci, nous etions exactement 672 soldats brakmariens, opposé a l'élite de bonta, 753 homme d'armes, surentrainés et capables de déplacer des montagne.
En tant que sacrieur j'étaits en premiere ligne, je me souviens des premieres fleche explosives me barrants le passage, dans lesquels sont morts les sacrieurs les moins malins... beaucoup d'ailleurs;a ma grande honte si je ne suis pas morts c'est graçe a mon nom : Sanglant au depart il avait été déformé par un scribe qui avait donné Sang-Lent. J'ai du boiter durant 7 ans de ma vie pour ne pas me faire executer pour " usage abusif d'un nom pour recevoir une solde supplémentaire".( à brakmar, les boiteux sont surnomé "les lents").

Aprés cela un mur de cawotte et d'arbre poussa devant nous pour nous empécher de passer. j'avais prevu ceci et en avait faits par au commandant des " desinvocateur " un groupe d'Enutrof et d'Osamodas qui avait été entrainé a la "desinvocation", comme leurs nom l'indique^^.
De plus c'était un de mes rares amis, il m'avait cru et avais placé ces troupes au endroits que j'avais indiqué.
En moin de temps qu'il n'en faut pour le dire : Les cawotte fuwent cwitte.( expression wabbit)
Trop etourdi par la disparition de leurs legumes si chers, les bontariens ne purent empécher les flots de démons de passer .

En boitant , comme je le faisait toujours, je me joignai au combat qui faisait rage. aussi incroyable que cela paraissait les bontariens tomberent les un aprés les autres sans rien tenter qui puise les sauver. Les derniers restant étaient une dizaine
acculé et sans defense face au 376 brakmarien restant.
Tout a cous une Ombre Rouge jaillis au milieu de leurs (restes de) formations, un iop admirants le feu aux ailes immenses et a la folie présente dans tout son etre, la folie du meurtre et de la destruction. Je n'ai jamais vu serviteurs de iop aussi puissant il tua un par un en prenant son temps, tel un xelor sadique, chaqu'un de ses pauvres bontariens.
Lorsque se fut finis, il partit.
IL etait plus vif qu'un tofus et plus puissant qu'un shushu furieux.

Mon sang c'était glacé dans mes veines, la peur, insuflée dans toute les parties de mon être, je ne pouvais bouger.
Il m'avait lancés un regard avant de bondir et de s'enfuir."Les yeux sont le miroir de lames"ici ils etaient noirs comme de l'obsidienne et rouge comme l'ecailles du Dragonnet du même nom.( si vous voulez en voir un demandez a nephetis ^^).

Le doutes ne m'etait permis, c'était lui Mosaht, le guerrier dont on vantait les exploits. Je regardais les corps mutilés a terre
et me retints de vomir, quelles abominations cet homme devait il etre capable. L'idée de Rébellion se mit en place dans mon esprit.
Reportez vous a la fin de ma candidature

La suite dans un certains temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Mar 2 Nov 2010 - 21:00

Le shushu




Bontarien. Nous etions bontariens, je n'y croyais toujours pas ... et j'avais raisons...Amayiro nous a convoqué dans sa sall de commandement; en rien semblable a celle d'Otto ... Ici les strateges travaillaient sur des dizaine de plans sur une table.A brakmar , les stratege travaillaient une vingtaine de taverne....
Amayiro

-Heros , venez vous assoir et comptez vos histoire a mes strateges.
-Vous etes sur ?En quoi cela leurs sera utile?
-Je suis le seul a juger de ce qui est utile et ne l'est pas!
A contrecoeur, nous racontames pour la 154 eme fois nos histoires respectives.
Les strateges se mirent a chuchoter
-.... parfait.... dofus.... sidimote !
-... mais.... shushu...
-......infiltration!
Ce derniers mots fut crié.
Amayiro nous felicita :
-Bravo , vous partez pour les landes de sidimotes.... Puisent vos dieux et la chance vous amenez vivant...
-Et on doit faire quoi?
-Certaines choses...
- c'est a dire...
Le sage vieillard ocha la tete et dis
- ramenez le shushu que mon fils a perdu quand il est mortt en attaquant brakmar.
- Perdu !Comùmen peut on perrdre un shushu!
-Mon fils a été mortellement bléssé par un cra... il a juste eu le temps de caché le shushu. Retrouvez le!
Nous acceptames la missions car le doux vieillard a la barbe noble était sur le s'enerver, et qui enerve Amayiro souffre...

2 eme partie un autre jour
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 5 Nov 2010 - 18:29

Une force etrangere approche, je la sens ...Amayiro, nous reglerrons bientot nos compte



-Il en a de bonne le vieux de nous envoyer ici....
-Le vieux, on lui doit du respect Mosaht...
-Si on se mets a respecter ceux qui nous dirige, on se moquera plus du chef de la guilde.( surtout qu'on a rien a manger....)
-Le chef de la guilde c'est different, il ne peut pas nous executer.
-Tu crois?
-J'espere...
-Bon et bien je vais chasser
-C'est sa , et raporte moi une cuisse de Croc Gland et une viscere de scorbute.
-Pourquoi la viscere?
-Sa donne du gout au cuisse de rocs glands fade.
-Mais c'est toxique!!
-Oui mais je suis un sacrieur !!
-Espece d'Osamodas...
-Espece de iop .
-Bon d'accord, j'y vais a la chasse... tu peu rever pour ta viscere au fait!

Sans me laisser repondre il partit, me laissant seul...
-C'est bon, j'ai cru qu'il ne partirait jamais.
Je sortit un enorme steack de bouftou avec 3 museaux de kanigrou et un entrecote de crocodaile de mon sac.
C'était en cas de coups durs, ne me jugez pas trop mal.

Je sens la presence du sacrieur tout proche... il mourra le premiers


A Bonta:
Amayiro: Que ce passe-t-il? Pourquoi m'avez vous convoquez?
Un garde :L'espion a de mauvaise nouvelles...
L'espion: Oui hihi... oui hihi
Quels sont les nouvelles ?Demanda Amayiro.
L'espion: Une crevasse est apparue dans les landes glacée de sidimote...hihi, elle est annociatrice de la puissance maléfique d'un...
Amayiro: Shshu.....
l'espion: et l'un des plus ...
Amayiro: Dangereux ...
L'espion: je sert a quoi si vous finissez toutes mes ...
Amayiro: phrase...
L'espion :Ne reste comme seul espoir que la...
Amayiro: Prophétie:
Quand, le demon se relevera, la crevasse s'ouvrira. Les dieux terrifiés regarderont le combat qui opposera les ames redevenue pures du Chevaliers de la Mort et du Boiteux Félon.Le Combat fera trembler la terre, et les landes de sidimotes en seront pour toujours marquées.

Un bruit horrible , on aurait dit que la terre hurlait,une massee d'abord informe se leva . Un cri horrible s'echappa de ce qui devait étre ces levres:
"Toa mourir come tou ce qui mon cobattu"
Je le regardait fixement avec un air stupide.
La seconde d'aprés j'étaits pris par un pieds( celui qui avait si longtemps fait semblant de boiter) et me faisaiit fracasser le crane contre une pierre .
Mosaht arriva a ce moments la.Le Monstre lui resortit le meme charabia.Mais Mosaht ce jeta sur lui avec un cri iop signifiant ... rien mais qui destabilisa la créature qui me lacha. J'en profiter pour transposer Mosaht. Le monstre surpris n'esquiva pas les trois " tempetes de puissance" .
Sonné comme il l'était il ne remarqua pas l'attirance que je lui avait lancé et frappa le vide.
Ensuite je me jetai dans un corps a corps farouche. Le monstre avait pris forme, il ressemblait a un craqueleur et a un bwork.
J'esquivai ses coups grace a dérobade.Mais je ne vis pas venir un coup, de poings . J'atterri dans un bruits de craquement d'os.
Il saisit Mosaht et l'écrasa entre ses enorme mains.
"Mtn que g tué l'otre a toa de soffrir"
Le corps de Mosaht fut agité d'un terrible sursaut, et il expira.
Moi je me relevais.Je voyais les derniers instants de Mosaht en boucle dans ma tete. Veangeance me criait une voie dans ma tete . J'utilisait une punition d'une violence terrible.La secousse fit trembler le monde des Douze, les dieux eux meme furent terrifiés, le shushu fut entierement detruit.

Je regardais le corps en morceaux de Mosaht, Amayiro vint avec sa cavalerie a ce moment la...
-Beau travail, sang-Lent, vous avez tués le shushu.
Il ne vit pas que je venais de sauter dans la crevasse faite par le terrible serrviteur de rushu.
Qu'esperais-je y trouver? Je ne savais pas moi meme.Je touchais le fonds( de la crevasse) le sol ressemblait a une armurerie,
quelques armes de simples factures. Puis je decouvrit les reste du marteau qui retenait le shushu prisonnier aupparavant.
Je ressentais une presencee malefique.L'esprit du shushu était juste devant moi.
"Tu m'a tuai, mé je v te tuai mnt "
-Tu ne peux pas, tu est morts.
"Je gardé une popo de phéphé, o cas ou"
-Phéphé?
" vous otre étre embaitent avec otogarphe, Sang De Phénix bein sur"
Il sortit la potions d'une armure au sol.
" mtn toi morir"
Je lui ai arraché la potions des mains, j'ai reussis a sortir de la crevasse, je l'ai jettée a Amayiro.*
-Faites boire cette potions a Mosaht.
Ils'executa:
-Alchimiste faite boire sa au chevalier iop.
-Bien monseigneur.
Les yeux du chevaliers yop s'ouvrirent lentement.
Et moi je me jetai sur l'esprit du shuhu avec une pierre d'ame, l'y enfermant a jamais.




la suite des aventures du traître un jours prochain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 5 Nov 2010 - 20:10

Iop et Sacrieur étaient seuls, dans un mond qu'ils avaient créé pour se parler seuls a seuls de leurs fidéles( ou faire des trucs louche).
Iop parlait de sa voie grave sonant comme le tonnerre sur amakna .
-Bonjour, déesse du Sacrifice et du Sang
Sacrieur lui repondait de sa voie claire,comme l'eau de la cascade de son temple.
-Bonjour, dieu de la Bravoure et de la Lame
-Nous sommes ici pour parler de ces deux aventurier... Battre un shushu et s'en sortir en vie , ills ont eu de la chance.
-Tu sais autant que moi que ce n'etait pas de la chance, ce sont des Héros
- S'ils avaient vaincu le shushu,seul en face a face sans utiliser les sort de "placement" ce serait des héros
-Tu insinue que le sacrieur est trop faible et qu'il n'a pas de place dans les rang des heros bontarien?
Sa voie était devenue aussi forte que celle de Iop avec une pointe de colere en plus.
-Vous voulez savoir si se sonts des héros? Si je les testé pour voir leurs puissance respective, en étant complétement neutre, cela vous convient?
C'était Xelor, il avait forcé leur porte zaap pour pouvoir rentrer dans cette dimension.
Les deux Dieux médusé par l'apparition soudaine du Maitre du temps acccéptérent .




-Ils veront, ces deux aventuriers stupide ce qu'il en coute de tuer un de mes Shushu



Viens a moi, toi, le chevaliers mort dans les pires souffrance, toi le plus puissant de tous les guerriers,Viens a moi : L'infirme inchangé*, toi l'impardonnable tueur de sang froid, Toi qui a vaincu les meilleurs, je fais encore appel a toi.






* Réference a Eragon, Dragonier Elfe Maitre d'Eragon et Dragonier de Glaedr.Il a été gravement bléssé durant une grande bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 5 Nov 2010 - 21:36

L'homme surgit devant Xelor et apparu devant lui.
Il avait deux doigts a chaque main, souvenir de la Bataille de Tainéla.
-Pour quelle tache m'appelez vous Xelor?
Te souviens tu de la batalle de tainéla?
-Oui, j'était dans la rangs bontarien, nos invocations ont toute disparue soudainement et je fus touché par un coup d'épée, j'ai voulu le bloqué avec les mains et...Sa voie se brisa.
Je te done une chance de vegeance. Tiens voici mon Pouvoir.
Une fleche d'energie passa du corps du dieux a celui de l'infortunés.

Maintenant va, que le temps te porte et que ta vengeance comence!

-Merci Xelor!
Il Fut emporté dans un flt d'energie juste devant nous a Bonta.

Nous etions en train de nous pavaner devant les autres guerriers pour notre victoire fac au shushu qand l'homme apparu,il n'avait que deux doigts chaque mains.
Les guerrier d'amayiro partirent en courant et l'homme bloqua le temps. Nous etions figé, pourtant il mesuré deux mettre et était musclé comme un iop terre.
-Tiens, tiens comme on se retrouve,Boiteux Félon et Chevalier de la Mort... Mon oeil... je vais me faire plaisir en vous affrontant en combat singulier . Je vais arréter l'enchantement et nous allonsnous battre, les perdans perdront la vie.
Pendant deux heures nous nous batimes avec acharnement, nous n'arrivions pas a le blesser, il était trop rapide, la rage l'habitait.
Je fus mi a terre.Je m'appreter a rejoindre Sacrieur quand la lame d'Amayiro bloqua la sienne.
La suite plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 5 Nov 2010 - 22:26

Le Noble vielliard,plus qu'un certain autre vielliard que je connais, pris la parole.
-Je n'espérais plus te revoir. Ou plutot ne plus jamais te revoir.
-Me reconnais tu donc?
-On oublie pas son fils comme on le voudrai...
-Papa c'est trés gentil d'avoir discuté avec moi mais laisse moi achever ces deux rebuts de brakmar.
-Mon fils, je suis desolé de devoir en arriver la mais...
La lame d'amayiro s'enfonsa entre deux côte de son fils.
-Papa tu le regrettera.
-Pas plus que je ne regretterai mon fils.
Amayiro fut jeté contre un murs et imobilisé.
- Mon fils , non tu n'est pas digne de l'étre,maintenant tu est Togira Ikonoga*.Tu pert tout ce que tu avais avant, ton nom, ton grade, la reconnaisance des bontariens.Tu est mort aussi.
En effet j'été en train de lui planter l'épée 'Amayiro dans divers endroits de son corps et moshat lui lacé des tempete de puissance a tout vas.
Il se soignat en utilisat un seul sort, et nous jeta a terre avec un facilité accablante.
Tout a coups une idée me traversa l'esprit.
J'utilisai la pierre d'ame du shushu.




Toi, oui toi la, tu est le fils d'amayiro, tu est mon ancien maitre. Mhoua mouha Je ne vais faie qu'une bouchée de toi

Une terreur absolue apparu dans les yeux de Togira Ikonoga , il dit :
Shushu, nous pouvons encore faire marche arriere, joint toi a mois, on sera bien plus puissant qu'Amayiro.
Pour toute reponse, i reçut un poings magistral , rebondit sur un mur et s'ecrasa dans du fumier de dragodinde frais.


Dans le Monde des Dieux,Xelors dut expliqué a Iop et a Sacrieur ce qui c'était passer.
Mon disciple ét plus puissant qu'eu, ils ont trichés en invoquant le shushu
N'a tu pas triché toi meme en lui renforçant ces pouvoirs?
Et en tentant de nous manipuler.
Ces petits gars sont des héros et mérite d'entrée dans la Legende!
Le vote eu lieu.
NOUS LES DIEUX PANDAWA,ENIRIPSA,ECAFLIP,SADIDA,OSAMODAS,FECA,IOP,SACRIEUR,ENUTROF, CRA,SRAM ET XELOR DECIDONT QUE LES AVENTURIERS SANG-LENT ET MOSHAT SONT DES HEROS A COMPTER DE CE JOUR!!
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 5 Nov 2010 - 22:30

Nous sommes des héros , cela signifie t-il que nos aventures s'arréte la? Non, les dieux ont d'autre projets pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Sam 6 Nov 2010 - 21:01

Boiteux Félon et Chevalier de la Morts,Vainqueurs de Tainéla et Maitre du ShuShu,Héros légendaires, vous m'avez impressioné.Un jour, nous serons face a face, ce jour me tarde.
Mais il approche, votre destin est cellé.


Bonta.
Amayiro
-Chers amis, vous avez reussi a vaincre mon fils, c'es dommage d'avoir libéré le shushu.
Mosath
-C'était facile, on allais le vaincre mais je regrette que Sang ai ouvert la pierre d'ame.
Sang-lent
-Mais oui tu étais juste par terre dans paralisée, il venait juse de soigner en un seul sort ce qui nous en fallu 5 pour l'affaiblir
-Tais toi, amayiro a failli y croire.....
-Vous avez voulu me trompez Mosath.La colere se voyait dans les yeux du vieux.

La suite un jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Dim 7 Nov 2010 - 15:15

Mais avant l'affrontement, nous nous rencontrerons et je jaugerais vos force et vos faiblesse, que Xelors soit avec moi!

-Je vais vous muter, vous esperiez vos batte sur l'ile D'otomaii;Vous irez a frigost.
-Mais Amayiro....frigost, nous ne saurons pas nous y battre, nous ne sommes pas habitués a ces conditions, dis-je.
-Pas grave,je vous confis sept cavalier et quatorze fantassins chacun.Battez les dernieres force brakmarienne presentes et revenez, aprés vous irez vous battre dans les Plaine de cania et remonterez jusqu'au vilage des koalaks.La-bas affirmez la puissance Bontarienne.


Frigost, ville gelée, paysage glacé,froids et terribles foréts et lacs.Mais les brakmariens avaient été dévorés par des smilomouth.
Nous rentrames donc a, Bonta, fiment notre rapport de mission,et nous etions repartis. Cania, ce paysage beau et chauds,
nous avons attaqués de front un camps brakmarien, mais ous avions posté les cras et les cavliers de manieres a ce qu'ils puisent contournés et frappés dans le dos les mercenaires brakmariens.

Par la barbe du gwands Wa , ils ont vaincu ces brakmariens en un rien de temps, des adversaire a ma hauteur, Enfin
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Jeu 11 Nov 2010 - 17:27

Nous partime vers les plaine de cania. Elle étaient vides, meme les kanigrou avaient disparu! Nous ne rencontrame personne.
-Je m'inquiete, Mosath.
-Tu te fais du soucis pour rien, on a rien a tué et alors?
-Il y avait un camps de mercenaire ici hier, il a disparu!
C'était un jeune disciple de Crâ, il avait l'oeil sur, les cheveux roux et les yeux d'un vert etrange.Il portait sur lui une belle cape du tofu.Je remarquai aussi ces medailes, il était promis a un grands avenir dans les Force Bontarienne.Je lui avait offert un dragodinde lorsque je m'était apercu de son pouvoir.
-J'était passé par ici, c'était un grands camps, ils devaient etre 300 ou 400 soldats, peut etre plus.
-C'était celui dont tu parlais hier?
L'homme qui parlait etait un Xelor, plutot grand par rapport a la moyenne xelor, il etait malin et rapie, capable d'esquiver t de renvoyer des coups.
-Peu importe, plus vite on sera sortit des plaines plus vite on rentrera a Bonta.
Celui-ci etait un sacrieur, emporté par la fougue de la jeunesse, capable d'attrapé une dragodinde et de la tué a main nue.
Mais il ne gérait pas sa douleur,un jour, il mourrat de sa, persuadé de pouvoir punir ses adversaire mais mourant avant de la lancer.
-Bon ,dit Mosath, on va y aller sinon Amayiro va dire que l'on aura été trop long.

Mouhahaha, il sortirons bientot des plaines, leurs sangs couleront .La forets des abraknide sera leur tombeau!

La nuit noire, nous allions bientot sortir des plaines, mais nous avions l'impression etrange d'etre suivi.
C' est l'heure de notre tour de garde .
-Rha... toujour ce reflexe de boiter....
-T'inquiete pas, un jour tu boitera sans reflexe.
-Humour?
-Oui, nul, mais c'est de l'humour.De l'ironie pour etre precis!
-T'es resté top longtemps a brakmar!
-Je sais mais je prefere ma blague a tes jeux de mots!
-Mais ils sont bien mes jeux de mot, t'y aurai pensé toi a Wahn,two, three,four?
-Et toi tu insulte des viellards.
Un enutrof se leve.
-Comment sa!
-Rendors toi!
-Oui chef!
La nuits se passa sans autre accident notable.


-DEBOUT!
-Mais il est que 5 heure!
-Oui mais on doit resortir de la forets des abraknide avant la nuit!
-Mais....
-Celui qui nous fait perdre du temps on le laisse ici!
-Bon on y va , on y va!

j'ai bien dormi, tiens? ils entrent dans la foret, dans 2 heures j'attaque, puisse xelor les benir!

-Qu'y a t-il Sang?
-Je suis perturbé, j'ai l'impression d'etre observé.
-Nous sommes dans la foret de abraknide, c'est normal!
-Je sens une forte puissance dans les environs.
C'était un jeune disciple de Féca qui venait de parler, il était plus altruiste qu la pluparts des sujets d'Eniripsa.
Je l'amais bien, il m'avait deja sauvé la vie.
-C'est le Chêne mou sans doute.
-Sa a l'air humain.
-C'est sans doute a cause des aventurier su'l a mangé.
-C'est un arbre, sa mange pas d'humains....
-Comment peut-tu en etre sur, petit Féca. Discusion terminé, plus vite on sort, plus vite on rentre a Bonta.


Et a ce moment là, l'ombre jailli des branchage, un terrible sourire aux levres. :face:
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 12 Nov 2010 - 17:47

Il frappa le crâ au visage.Il devint aveugle. Le pauvre se lamente sur son sort, alors que le feca mordait la poussiere suivi du sacrieur. le xelor s'enfuya immédiatement.
BIentot, ne restait que nous deux, Mosaht et moi.
L'Ombre s'approcha de nous calmement.
-Maintenant Chevalier Qui Va Mourrir et Le Faux Boiteux, batter vous. Je vous attends .
-Qui est tu?
-Je suis une Ombre.L'Ombre de vos péchés passés dans l'armée brakmarienne.
Mosaht lui envoya trois tempetes de puissance dans le dos, j'en profitai pour l'absorber.Surpris par une attaque si soudaine, il lacha ses armes, une paires de dagues affutée.Sans armes il dut se battre en utilisant ses sorts.
Mais malgré tout , il nous dominer, j'était a terre, les jambes cassées, je souffrai trop pour pouvoir me relevé.
Mosaht avait les cotes cassée et la machoire déboitée.
Tout espoir semblait perdu...

Une explosion, le chaos pendant quelque seconde. Un petit homme jailli d'un arbre qui avait calciné .

-Bonjour fit l'homme d'une voix calme mais forte.
C'était un disciple de xelor. Ses bandellettes étaient mal entretenue.Par contre sa puissance était grande.
-Tu n'est quand meme pas celui qui est partit...
-S, je me suis perdu dans le gouffre temporel en essayant de fuir.Et je suis devenu puissant, trés pussant.
Il lança un sort, l'Ombre se raidit, sembla diminuer de taille,Moshat le reconnut immédiatement c'était....

Bientot la suite les amis.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Sam 13 Nov 2010 - 12:04

Ce ne pouvait pas etre lui, non c'était impossible.
Et pourtant c'était bien lui, un homme assez grands, forts, pâle....
C'était lui!

Le terrible Dodo Mustam!
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Lun 15 Nov 2010 - 14:03

Il frappa le Xélor qui tomba a terre.
Il le lança contre un arbre.Puis le disciple du Dieu du temps s'effondra.
-Maintenant , retournons a nos affaires.
-Tu reve Dodo!
Le xelor c'était relevé.
Il arma son arc, trois fleches partirent.Une se planta dans le crane de Dodo, une autre dans le coeur et la troisieme dans l' épaule droite.
Il sortit un sabre, un sabre manifique.Le Sabre était ausi grand que le xelor, qui le manier comme une simple baguette.Un rubis et une emeraude ornés la poignée, sa lame,courbe a un tranchant, etait aussi fine qu'une feuille.
Je reconnu ce sabre.
-C'est le Sabre Kenzei!
-Tu est sur, Sang?Demanda le Iop!
-Tu ne peux pas etre ce xelor...La legende du Kenzei c'est passé il y a longtemps, le xelor qui le mania avait vancu 77 shushu, l'un aprés l'autre...
-Je ne suis pas ce xelor.Je suis Nakamura,l'apprenti de Kenzei; j'ai voyager jusqu'a son epoque, et il m'a appris a me battre.
-Il est temps pour toi de voir si son enseignement a porté ces fruits.
Les lames se croiserent, le metal contre le metal, deux hommes l'un contre l'autre, celui qui a declenché la colere des dieux face au voyageur du temps, maitre du Kenzei.Les coups s'enchainaient,acier d'un autre temps face a une lame d'argent .
Puis Dodo faiblis,ses gestes furent plus lents, le sang coula goutte a goutte.
Son corps se ralenti, la malediction de Iop reprenait le dessus . Frappe en plein coeur le xelor , content de lui se relacha.Cette seconde d'inatentions le condama. Les dagues enfoncée dans sa chairs le tuerent sur le coups,mais Dodo etait vaincu.
C'était fini.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Lun 22 Nov 2010 - 16:40

Le sanctuaire des Dragoeuf



Vallée des Scarafeuilles,

-Amayiro , vous etes sur de la positions de ce Dofus?
-Oui, Seul Crocabulia peut l'avoir!
-Nous avons deja celui du Dragon cochon!Cela ne suffit-il pas?
-J'ai besoin de Tout les Dofus pour vaincre Oto!
-Bien. Sang-Lent et Mosaht sont sur le point de penetrer avec leurs troupes dans le sanctuaire.
-Leurs dieux leurs viendront en aide!
-Esperons....

Sanctuaire Des dragoeufs,

-Healss?
-Present!
-Jupileau!
-Present!
-Sang-lent?
-Present
-Bien, dit Mosaht , on peut passer.


Et discret comme la nuits, ils passerent, frolant les krokilles endormies de jeune dragonnets, pestant contre Osamodas a chaque pas, jusqu'a ce que

-Grooohaaa

Les krokilles se reveillerent .
Heuressement healss nous soignat ( ouf) mais les dragoeufs defendirent leur territoire!( Ho non !)
Et rapidement, ces fiers guerriers qui nous accompagnaient, devant ce flot de guerrier en carapace, ces monstre d'écailles aux griffe acérée, aux dents de carnasier, ils soufflaient, nous repousaient, nous ne pouvions avancer ni reculer.
Leur fureur emplissait l'atmosphere, etouffante et opresante!
Nous ne fumes bientot plus que 4, devant ces crocs enflamé qui tentaient de nous devorer!
et ils allaient y arriver!
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Sam 27 Nov 2010 - 18:44

Quand jailli de la terre un Dragon rouge

-Je suis CROCABULIA, le Dragon,
Qui m'importune,
Que je le rotisse,
A ma façon,


- Grand Crocabulia, ces intrus venaient pour voler le Dofus.
-Qu'ils viennent le chercher
Dans mon antre sacré
La ou les dragoeuf
Sont nés
Dans des oeuf( quelle imagination pour la derniere rime)


-Ho grand Croca, Bonta a besin de ce dofus, pour renverser Otto.
-On a toujour besoin des dofus... Pourquoi ne pas vous contenter du surnombre pour le vaincre?
Le dragon c'était mis a parler normalement.
-Ecouter, cet oeuf, mon enfant, un dragon en naîtra un jour, et si il nait a Bonta, il la detruira .
Oublier cet oeuf, et je me porte garant de vos vie.
Pourquoi je fais ça?Parce que si je vous sauve la vie, vous aurez a votre tour une déte.
( il murmure) Et celle la , éternelle.
Et parce que les dieux me l'ont ordonné, songe le dragon.


2 Mois plus tard,
Amakna sous la neige,
Poursuivi par le minotoboule de Nowel.
Une flamme jailli des cieux, tuant sur le coup l'etre etrange.




Dieux, vous me l'avez ordonné, les voici, a ma merci. Fini les epreuve ne sont pas .J'espere que la votre les fera soufrir.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Ven 3 Déc 2010 - 20:06

Alenour de brakmar.
Je me reveille, un ecaflip se tient devant moi. Il est grand, puissant, il a des caracteristique qu'ont les ecaflip les plus forts, agiles et sages, il laisser cependant deviner une grande dose d'intelligence.
Il me regarde dans les Yeux. D'un bleu ciel trés clair sont ls siens.
- Je ne m'imaginais pas qu'un jour je ... reverrais mon... mon fils.
-Tu est mon pere?
-Oui ,fils, tu a trahi ta patrie, tes rare amis et tes parent, pourquoi est-tu passé du coté clair?
-Je n'ai jamais été reconnu ni pour ma strategie, ni mes talents de guerrier au sein de Brakmar, et je suis devenu le Boiteux Félon de Bonta.
-Tu te dis bontarien et pourtant tu haî, tu haî plus fort que Otto, tu veu te venger.
-OUI PERE, JE VEUX DETRUIRE CETTE VILLE IMMONDE, hurlai-je a plein poumons, JE VEU TUER TOUT SES HABITANTS LES METTRE EN CAGE COMME LES ANIMAUX QU'ILS SONT!
-Mon jeune fils, tu va te calmer.Tu vois cette peinture?
Sur un petit carré de toil, bonta brulait, au dessus, mon visageen fureur etait dessiné au second plans
-Oui, qu'est-ce?
-L'avenir, je peux peindre le futur, c'est un don, tu en a un toi aussi: tu vois l'ame des gens au travers leurs pupilles.
-Et que dois-je faire pour eviter ce futur .
Nouvelle toile, un dragon d'or face a un dragon noir, ils se mordent leurs queues respective formant un cercle
-Cette toile te represente toi, bats le dragon Noir et sauve le doré.Mais seule la connaissance de toi et du Monde te permettra de le dominer. De te dominer.
-Le noir represente la vengeance?
-Et le doré la bravoure. Mais je penseque ce n'est pas tout.
Mon regard se porte sur la toile, entre les deux dragons il me semble voir quelque chose, tout a coup, mon pere semble faiblir il tombe a la renverse
-Papa! ça va?
Il se releve, mais ses yeux ont changé, a lieu de leur beaux bleu, voici que la pupille a disparu
-Que ce passe-t-il,
Me snobant carrement, il se met a peindre, aux milieu des deux dragons, noir et or, apparait un troisieme dragons, blanc comme la neige, et semblant etre desesperer par ce combat.
-Je vien de peindre ,dit mon pere, il y a maintenant un troisieme avenir possible.Tu devra chosir ta voie,
La voie du Pacificateur Neutre , le Dragon Blanc, le Dominateur Sanguinaire, le Dragon Noir, ou le Preux Defenseur, Le dragon d'or.
Le dragon Noir te fera detruire les 2 citées, le dragon d'or te rendra passif, tu ne pourra plus attaquer de ton plein grés , tu devra soit defendre, soit te defendre.
Quand au Blanc, je n'en ai aucune idée,c'est un nouvel avenir, jeune et plein de promesse.
Je decolle du sol, je regarde mon pere qui reste au sol, je veux crier, mais je n'y arrive pas, je travers les nuage, le ciel, la galaxie, les etoile.... Je remonte jusqu'a ce que je chute ... le sol ... un choc, plus rien.

Je me reveille, completement deboussolé, Mosath s'avance vers moi.
-Tout va bien, tu était dans un coma...
-Hetylique?
-Non, mais tu t'est soudain mis a delirer, tu parlai d'un ecaflip,un certains Papa, qui peigné des dragons qui manger bakmar en se tenant la queues, ou je ne sais plus quoi.
- Heu...Faut qu'on parle.

La suite un jour;)
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Sam 4 Déc 2010 - 23:46

Bonta, la milice; des miliciens en formations s'entraine
Momo me regarde, intrigué.
-Tu delire.
-Non, il faut que j'apprenne le pardon. Le Dragon Noir va dévorer le monde sinon.
-Peindre le futur est impossible.
-Je peux voir l'ame veritable des gens a traver leurs pupilles...
-Et moi tuer des gens avec tempete de puissance.
-Nous sommes spéciaux, lui et moi, il faut que je lui demande en face de continuer a peindre.
-Et on va ou?
-Alentour des landes de sidimotes.
Un garde glisse et ce blesse.
-Aie....
-Vous allez bien?
-Oui, je viens de me faire me dechirer l'abdomen , c'est tout.
-Bien, bon Mosath partons.
-Et vous me laissez la?
-Oui!

Ils traverserent les plaines de Cania, pleine de kanigrou, de blops, de serpentin et de ces etranges pierres vivantes appéllée craqueleurs des plaines .Le periple fut long, ponctué d'aggression et de combats a morts.Un jour ils tomberent dans un piege, 27 brakmariens leur tomberent dessus.
Les tempetes les fragilisés tandis que l'épée royale du bouftou les achever.

Milice de Bonta.
-Les traitres se sont évadés.
-Les 17 Brakmariens les plus sauvage? C'est impossible.
-Ils sont speciaux?
-Oui, je les ai capturés moi meme.
-Et que va-t-il se passer?
-Il vont chercher le shushu de rushu et le tuer.Puis Gabriel, leur chef, absorbera la puissance malefique de son ame.Nous mourrons tous, ne cherchons pas la defense ni l'attaque , attendons le jugement Dernier.Appeler les Douze, nous résterons ici, a prier et a accumulé de la puissance pour contrer l'attaque.
-Les Douze, ces guerrier honorable qui ...
-Ils sont les seuls a pouvoir m'aider.
-Bien.
Sidimote, terre devastée.
Un cadavre de brakmarien par terre, deux aventurier exténués s'arretent.
-C'etait le Brak' de trop.Dit Momo
-Oui, je donnerais n'importe quoi pour une fiole de soin.Rencherit-je.
-Tien en voila une, moi je vais me boire un Ghetto Raide.
-Et tiens un steack de dragoviande et des cuisses e bouftous.
Ils mangent tranquilement.Il n'y a rien autour d'eux, le silence absolu.
-A L'AIDE. Beugla une voie au loin.
-On peut meme pas manger tranquille.
Un vieil homme, a terre, il se fait dévorer par un Crocs Gland.Le Croc Gland s'enfui en voyant arrive les aventuriers.
-Merci, Merci, je vous dois la vie.
Ils leve lentement son visage, barbe taillée a la va-vite, dent jaunies et cariée, rides profondes et un longue cicatrice lui barre le visage.
Ce ne peut pas etre lui.
Pourtant il fau se rendre a l'evidence.....
-Salut , fiston, dit le vieil ecaflip torturé torturés par son vieil age et ses rumatihsme.
-Tu ... non c'est pas ...pas ... possible.
-Malheuressement si, mon corps n'a as suporter ces 40 ans sans te voir.

La suite prochainement, cher lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le traître   Mar 7 Déc 2010 - 21:24

je vois, attéré, cet enutrof-ecaflip , non ce n'etait pas possible.
-Apperrement, tu peux réver dans le passé, mais tu ne gere rien.
Il regarde attristé ses peintures,
Le shushu, tainéla, Le sanctuaire...mes exploits et defaites passée.( surtout mes exploits)
Le passé est un reve, alors je reverai plus souvent, je m'attarde sur une peinture.
Elle se situe entre un Osamodas et un Enutrof et aussi un pandwa; qui jouent au carte avec un fantome en parlant de Veangeance Assouvie et un autre representant msath entouré de pirates.
-Mosath, regarde cette peinture.
-Les pirates?
-Non
-Le fantome qui joue aux carte?
-Non!
-Celle avec le dragons?
-Oui elle a changé , il n'y a qu'un dragons. C'est le Blanc.
-Cela veut dire que ?
-Que la neutralitée va gagner ; j'été heureux, le mal n'allait pas se produire.Mon papa s'approche pour me dire:
-Il 'est pas blancs, il est transparent.
-Ce qui veut dire?
-Cela signifie que c'est un fantome.
-Et alors?
-La destruction sera declenché par la mort du heros.La legende s'arretera, les tenebre seront repousser.
-Heu... je suis le heros ?
-Oui ; fils.
- Mosath, la carriere heroiique ne te tente-t-elle pas?
-Sans façon, trop dur.
-Merci!
-De rien.
Je reflechisais rapidement,
-Et je peux rever du futur?
-Hein?
-Si je peux rever du passé, je peux rever du futur?
-Je ne sais pas.
-Tu connais quelqu'un qui le sait?
-Peut etre le docteur Soul'aish.
-Qui est-ce?
-Un medecins brakmarien, il m'a sauvé de la pandneikenet m'a aidé a peindre, il en savait long sur ce ...truc etrange.
-Ou pouvons nous le rencontrer?
-Il a disparut.
-Quand puis-je le rencontrer?
-Quoi?
-A quoi cela servirait-il d'avoir du pouvoir ci c'est pour lutter contre lui tout le Temps; je veux l'utiliser!
-He bien soit, endors toi a la premiere heure , et je te montre la toile que j'ai peinte avec lui.
Il fouille, farfouille dans ces affaires, refait de l'ordre, et moi.... je someillle.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le traître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Allée des récits-