Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 L'épopée de Nangwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: L'épopée de Nangwa    Sam 9 Mai 2015 - 21:52

Prélude

Une nouvelle âme  fit son entrée sur Incarnam. Elle était encore  innocente et curieuse, et n’avait qu’un désir, celui de découvrir  son nouveau monde.  Très vite, cette jeune âme  découvrit  à  travers  les champs de blé aux couleurs d’or   et les forêts verdoyantes,  de nombreux vestiges. De ci de là des statues  gigantesques, juste à côté d’elles était installé des  stèles  sur lesquelles figuraient une petite légende.  Au détour d’un chemin, notre jeune âme  tomba sur une des statues, une  titanesque épée, qui reflétait  l’éclat du soleil et sur laquelle figurais plusieurs fissures.  



Cette  statue l’impressionnait par sa démesure, quel être pouvait donc se servir d’une telle arme ?  Ni une  ni deux,  notre jeune âme était déjà en train de lire la stèle. Voilà ce qui était écrit :

L’épée de Iop
« Les légendes  racontent que par une sombre nuit où les vents du Krosmoz soufflaient rageusement, une horde de démons s’échappa de la dimension infernale pour envahir l’archipel céleste d’Incarnam. Le divin Iop, qui ne manque pas une occasion de briser des crânes, quitta alors sa forteresse en Ingloriom pour mettre fin à cette inqualifiable intrusion.

Le Seigneurs des Braves se dressa seul contre l’armée démoniaque. Il trancha, faucha, écrasa, embrocha, réduisit en pulpe, coupa en petits dés les diaboliques créatures avec une facilité déconcertante. Le combat était bien trop inégal ! Pour tromper son ennui et donner une maigre chance à ses adversaires, Iop jeta son épée à terre. Mais l’effet ne fut pas celui escompté : face à une telle démonstration de force, les démons s’enfuirent sans demander leurs restes éparpillés !

Iop fut déçu, il retourna sur Ingloriom sans même ramasser son épée. L’arme divine resta plantée dans le sol d’Incarnam, et elle devint un symbole de courage pour toutes les âmes. »


Après avoir finis de tout lire,  il n’était plus question que d’une seule chose  dans l’esprit de notre jeune âme… Devenir un disciple de Iop.  Elle sentait déjà l’odeur du sang, voyait les viscères et les tripes de ses ennemis voler partout  autour d’elle sans qu’aucune lame ne puisse l’atteindre.  Son rire tonitruant figerait ses adversaires qu’elle se ferait un plaisir de découper par la suite !  Oh que de joie dans le simple fait de l’imaginer...  
Son choix fait, il ne lui restait qu’à partir d’Incarnam pour suivre la voie de Iop. Mais serait-ce si simple ? Le seul accès vers la sortie se trouvait être dans la tanière du terrible Milimilou !

Chapitre 1 : Le creuset de l’épreuve

Notre jeune âme, après s’être chichement équipé d’une épée de fer et d’un plastron rembourré en plume de piou,  s’avança d’un pas déterminé vers  l’antre du Milimilou.
L’entrée donnait l’impression de faire face à une gueule monstrueuse, avec ses  rochers pointus faisant office de dents. Tout ceci était lugubre au possible, pas un bruit, impossible d’y voir à travers, et pourtant… Le danger rodait ici, cela était certain. Se décidant  à entrer, quelle ne fut sa surprise quand notre jeune âme vit des crânes éparpillés un peu partout dans l’entrée. Il y avait également cette  odeur entêtante de sang et de  moisissure  qui renforçait l’appréhension de notre jeune âme… Tout ceci n’augurait rien de bon et pourtant il lui fallait continuer si elle voulait un jour devenir un valeureux disciple de Iop. La peur ne devait en aucun cas la dominer, non bien au contraire, elle devait l’apprivoiser et en faire une alliée.

Un bruit vague se fit entendre au fond de la salle, comme une sorte de raclement sur la pierre, de l’autre côté, un hurlement rauque. Sa main se crispant sur son épée, l’âme attendit, les sens aux aguets. Encerclée elle l’était, mais par combien d’adversaires ?Pour le moment elle en avait entendu deux.

Le bruit d’une épée sortie de son fourreau, et à peine un instant plus tard, voilà que le premier assaillant lui faisait face ! Un squelette avec des os d’une couleur  blanche laiteuse. Un bouclier pendait dans son dos, l’épée dans sa main, il entreprit  de la faire tournoyer, sans doute pour impressionner son ennemi. Puis d’un bond, il fut sur la jeune âme ! La danse mortelle commença, les épées s’entrechoquaient, provoquant des étincelles,  chacun essayant de feinter son adversaire. Une coupure apparut au niveau de la pommette de la jeune âme   qui frappa d’estoc en représailles.

Mais… le squelette n’était pas seul. D’un rapide coup d’œil en arrière, la jeune âme entraperçut  un bouftou de guerre  fonçant sur elle. Le moment était critique. Essuyant un nouvel assaut furieux du squelette, elle bondit sur le côté et laissa le bouftou continuer sa course. Il embrocha le squelette  d’un coup de corne, mais il n’en avait cure. Secouant sa tête pour déloger les restes du squelette, il s’apprêtait  à charger de nouveau. Alors qu’il chargeait, l’âme quant à elle attendait, la patience  et la précision était la clef. C’est au dernier moment qu’elle bondit au- dessus du bouftou, et d’un coup, lui enfonça   dans le cou et jusqu’à la garde son épée.

Après s’être donné un petit moment de récupération, elle alla ramasser la lame ébréchée  du squelette et  continua son chemin jusqu’à arriver à proximité de la dernière partie de la grotte : La tanière du Milimilou.

L’odeur fétide qui régnait ici était à la limite du supportable,   le souffle court, notre jeune âme entreprit d’avancer prudemment, ses yeux scrutaient la salle  à la recherche  du monstre. De l’autre côté de la salle se trouvait la sortie, elle pouvait très bien choisir de l’emprunter sans combattre, mais serait-elle digne alors de rejoindre  les disciples de Iop ? Non ! La réponse paraissait évidente, elle n’aurait même pas du envisager cette option…  Elle continua de chercher le Milimilou, mais c’est lui qui la trouva en premier.

Un grognement, derrière elle. Quand elle se retourna, que ne fut le spectacle offert à ses yeux ! Le Milimilou était énorme, au moins deux fois sa taille, sans parler de sa corpulence… Il  faudra qu’elle y mette toute sa force, pour espérer  le  tuer, s’il ne l’achevait pas avant.  Des  fils de baves s’écoulaient de sa gueule,  dont de grandes dents s’échappaient. Il faudra aussi se méfier des griffes du monstre qui en un instant pourrait l’éventrer.



Le Milimilou s’élança, et balaya d’un coup de patte l’endroit où se trouvait un instant plus tôt son adversaire qui esquiva d’un bond en arrière. Lâchant un petit grognement de dépit, quand il s’aperçut qu’il n’avait rien déchiqueté, l’âme profita de ce relâchement pour frapper d’estoc avec l’épée ébréchée  qui se brisa quand elle entra en contact avec la peau rugueuse du monstre. Un peu désemparée, avec sa dernière  épée dans la main et la garde de l’épée brisée dans l’autre  il fallait réagir, et tout de suite.  L’âme décida  donc  de lancer  la garde de l’épée sur la truffe du monstre, l’effet fut à la hauteur de ses espérances, le Milimilou lâcha un hurlement de douleur ! Mettant ce temps à profit l’âme recula  pour essayer de trouver une autre idée. Mais le monstre était déjà  sur elle, lui lacérant le dos d’un coup de patte. Le sang s’écoulait  à flot continu  des blessures.

Mais il ne fallait pas  baisser les bras, d’un geste rageur en arrière, elle abattit sa lame à la base du  cou, laissant une profonde entaille  au monstre et tomba lourdement sur le sol. Quand la  bête  voulut porter le coup de grâce, l’âme leva son épée pour traverser de part en part la gorge du monstre et transperça son crâne. L’épée fichée dans la gueule du monstre sonna le glas du Milimilou qui s’affaissa sur l’âme.  Après s’être dégagée, encore toute chancelante, elle poussa un cri de victoire  et titubante vers la sortie.  

Ce ne fut qu’une heure après qu’on la trouva, évanouie, un sourire aux lèvres, baignant dans une flaque de sang.  Elle fut amenée d’urgence à la  taverne pour être examinée et soignée.

Dix jours de convalescence plus tard…

Le tavernier s’approcha, au premier abord, il pouvait paraitre rustre mais il fut celui qui rester à son chevet durant ses dix jours.

« Alors, c’est le grand jour n’est-ce pas ? » Demanda le tavernier

« Oui ! Je vais enfin pouvoir suivre la voie de Iop. » Répondit  toute excitée l’âme

« Avant cela, il te faut choisir un nom. »

« J’y ai déjà pensé… Ce sera Nangwa ! »

« Hu-hu, quel drôle de nom.»

« Un nom qui me va comme un gant. »

« Je n’oserais pas dire le contraire. »

« Je…Je tenais à te remercier, ainsi que tous les autres acteurs  de ma guérison. C’était très noble de me sauver alors que tu ne me connaissais pas. »

« La vie est ponctuée de surprises hein… Comme un vieil ours hirsute qui porte secours à une jeune âme. »


L’âme  et le tavernier se donnèrent une dernière accolade avant de se quitter. Tout serait nouveau quand elle partirait d’Incarnam. De multiples choix s’offriraient à Nangwa, même si son chemin était déjà tout tracé. Trouver un maître d’apprentissage afin  de devenir un virtuose de l’épée, et marcher sur les traces des autres disciples de Iop en effectuant un pèlerinage à travers le contient d’Amakna.
Quand elle retourna dans l’antre du Milimilou, un sentiment de puissance l’envahit, elle avait triomphé de son creuset  des épreuves !  


Chapitre 2 : L’initiation

Nangwa arriva  à Astrub très vite, et aussitôt se mit  à la recherche de  la statue de Iop. Il se doutait qu’il y aurait là-bas, quelqu’un capable de le renseigner  voir de lui apprendre la voie de Iop. Et, peut-être aujourd’hui, Nangwa fut béni car il eut la chance de tomber nez à nez avec  celui qu’on appelait Rok.



En tant que disciple de Iop, il n’avait que peu d’égal. Et s’il acceptait de prendre sous son aile Nangwa, ce serait fabuleux !  Avançant d’un pas déterminé, il se campa devant Rok, et d’une voix suppliante dit :

« Bonjour Maître Rok, il faut que vous m’appreniez à suivre la voie de Iop ! »

« Et qui es-tu pour venir me déranger ? » Répondit-il

« Un valeureux disciple de Iop ! J’ai déjà vaincu le terrible Milimilou, mon  creuset de l’épreuve. »

« Ton creuset des épreuves ne s’arrête jamais … » Un voile sombre s’abattit soudain sur le visage de Rok

« Mais…il a bien failli me tuer ! »

« Ce petit caniche ? »

"Il faisait deux fois ma taille !" protesta Nangwa

« Une cible d’autant plus grosse ! Et plus de chair à découper. »

« Si je comprends bien… Vous ne voulez pas de moi ? »

« Ai-je dit ça ? Non, non, mais cette vanité, il te faudra t’en défaire. Tu as juste tué un gros chien puant. Tu en verras d’autres si tu persévères dans la voie de Iop. Je puis te le promettre. »

« Merci beaucoup. Je vous prouverais que vous avez bien fait ! »

« J’y compte bien. D’ailleurs on commence maintenant. Va demander au forgeron une épée valable et tu iras me faire dix fois le tour d’Astrub avec toute ton armure.  Aller  le temps c’est de l’effort ! »

Pendant  deux années, sous la férule de Rok, Nangwa s’entraina sans relâche, ne laissant à son corps que peu de répit. Mais il lui fallait tout endurer sans se plaindre s’il voulait un jour pouvoir voler de ses propres ailes. Et c’est deux années plus tard qu’arriva le moment tant attendu. Rok avait fait venir Nangwa devant la porte nord d’Astrub, un jour de pleine lune…

« Nangwa, il est temps pour toi de m’affronter. De me montrer si tu as ce qu’il faut pour  commencer ton pèlerinage. Le combat s’arrêtera au premier sang, si je suis le premier touché, tu pourras partir dès demain, en revanche ! Si c’est moi qui fais couler le premier sang, alors tu seras forcé de t’entrainer plus durement encore pour quelques années avant que je ne te donne ma bénédiction. »

Dégainant d’un geste fluide son épée, Rok se plaça devant Nangwa et attendit, dans une posture de garde haute, prêt à faire fondre sa lame sur son adversaire. Nangwa tira également sa lame de son fourreau et se mit en position.

N’en pouvant plus d’attendre, Nangwa tenta une feinte qui fut contrée aussitôt  par un coup d’estoc qui ne le manqua que d’un cheveu. Les deux épéistes se regardaient dans le blanc des yeux. Un nouveau coup, porté par Nangwa en direction de la jambe de Rok pour le forcer à bouger ! Ce dernier répliqua d’un coup de pommeau  dans la joue de Nangwa.

« Aha, ta garde ! Combien de fois devrais-je te le dire ?  Ne te lance pas dans une attaque de ce genre sans être sûr que ton adversaire n’est pas plus rapide que toi. »

Ce fut au tour de Rok de prendre l’initiative,  il frappa de taille en direction du  torse de Nangwa  qui attendit le dernier moment pour bondir en arrière. La sueur  coulait le long de son visage, le souffle court, il se mit en position de garde basse et attendit que Rok attaque une nouvelle fois.

Ce dernier lança une attaque fulgurante, Nangwa para d’un geste brusque et les deux épées se percutèrent bruyamment.  Une gerbe d’étincelles fusa en direction du visage de Rok, qui déstabilisé le temps d’une seconde. Nangwa  n’hésita pas, son épée se posa sur la joue de Rok, et d’un petit geste, lui entailla.

« On dirait que j’ai gagné. »

« En effet ! Tu as su mettre à profit  mon moment de relâchement. C’est aussi ça être un disciple de Iop !  Profiter des faiblesses de son adversaire pour n’en laisser qu’une dépouille muha. Dès demain tu commenceras ton pèlerinage  »

« J’ai hâte ! Merci pour tout. Ces quelques années avec vous furent très enrichissantes, mais maintenant je vais pouvoir tracer ma propre route et devenir un authentique disciple de Iop. »

Dès le lendemain, Nangwa partait avec son paquetage sur le dos, prêt à tout pour accomplir son rêve.





Fiche Perso

Je me nomme donc Nangwa, suis un disciple de Iop en devenir. Je suis de retour sur Dofus après quelques  années d'absence, j'avais arrêté pour mes études mais maintenant disons que ça va mieux donc je vais me le permettre. Je souhaite sur Dofus, m'amuser, oui je sais c'est une raison "Bateau" par excellence, elle n'en demeure pas moins vraie. Je n'ai aucune prétention à devenir premier de quoi que ce soit, tout ce que je souhaite en revenant sur Dofus, c'est de passer du bon temps quand je serais connecté les soirs.  Sinon donc j'aimerais surement toujours autant koli qu'avant, les quêtes je ne sais pas trop, si ça n'a pas changer et que les dialogues sont toujours aussi jouissifs j'me laisserais forcement tenter !  Angel

Et sinon, pourquoi vous ?  Et bien c'est une décision murement  réfléchie, même si je me doute que plusieurs parties du forum me sont cachés pour des raisons évidente, ce que j'ai pu voir m'a clairement motivé à rejoindre vos rangs. Et le RP m'a l'a très sympathique, aimant beaucoup lire ( Tolkien, George R.R Martin, Orwell, etc...) et bien je me dis qu'écrire est juste la continuité de la lecture.

Je pense que c'est presque bon, il manque, à mon humble avis un poil de servitude et de dévouement.

   
« Moi, Nangwa, jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume.
   Que la brume m'emporte si je faillis à cette tâche. »

Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Sam 9 Mai 2015 - 22:21

Désolé du double post, j'ai peut-être posté trop vite emporté par mon hardeur de vous rejoindre, et il y a quelques fautes/ problèmes au niveau de la syntaxe, mais je ne vois nul part la fonction : Editer, est-ce normal ?
Revenir en haut Aller en bas
Mosath

avatar



Messages : 560

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 0:03

"Malheureusement, une fois le parchemin dans l'urne j'ai bien peur qu'il ne soit impossible de l'en ressortir ...
Mais dis-moi ... Tu ne comptes pas voler de gens ici, hein ? Parce que mes gardes ne se laisseront pas tuer, eux. Le cas échéant, figure-toi que mon épée a déjà coupé plus d'une tête . Alors bon, une de plus ..."

Le Iop signa et déposa sa réponse près de l'urne, un sourire narquois accroché aux lèvres.

_________________
Mosath.
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 0:57

Ah non ! Je proteste avec véhémence... Je ne suis point un voleur, mon seul crime fut de conter une histoire. Au maximum, pourrait-on dire, voleur par association.
Revenir en haut Aller en bas
Slyas

avatar



Messages : 255
Localisation : Expedition extra-murale

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 2:34

J'ai essayé de lire ta candidature, j'ai bu, un peu trop, donc je donnerai mon impression une fois sobre.

Bien à toi, et à toi mon chef de patrouille aussi, à vous deux quoi, bienvenue/coucou.
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 11:37

Bonjour Slyas, si je puis te conseiller de rester passablement ivre le temps que je trouve un hackeur qui piratera votre forum, me permettant d'éditer ce "brouillon" ( Oui c'est comme ça que je le voie en le relisant.), j'en serais fort aise. Bref bonne gueule de bois, profite en bien !
Revenir en haut Aller en bas
Spree

avatar



Messages : 470

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 13:37

Bonjour.
Il est impossible d’éditer un message ici mais si tu souhaites corriger tes fautes envoie moi la correction en MP. On en tiendra tout de même compte lors du vote, qui ouvrira probablement demain.
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 14:05

Bonjour Spree,

Je prends note merci et vais de ce pas t'envoyer le message.

Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 20:22

Un jeune disciple Osamodas, ... fourbe en plus ! J'aime bien, mais tu as encore beaucoup à apprendre mwahahaha ! Sinon euh, bienvenue chez nous. Enfin je crois, d'habitude je fais pas comme ça. Mais on m'a dit que c'était pas bien de tester la résistance à la lave des potentiels recrues...
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Dim 10 Mai 2015 - 20:53

Aha mais que vois-je ! Un autre disciple d'Osa. Ravi de faire ta connaissance. Si je puis me permettre, es-tu un exilé ou es-tu né sur Amakna ?

Quant à ma résistance physique, elle est tout aussi élevée que peut être véridique la phrase : Nangwa signifie Mâchoire au Quenya.
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Lun 11 Mai 2015 - 10:29

Bonjour.

Votre candidature a été envoyée au Grand Salon pour y être étudiée par les citoyens du Royaume de la Brume.
Le verdict vous sera rendu d'ici deux ou trois jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume.

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Lun 11 Mai 2015 - 19:38

Ayant été enlevé à Incarnam lorsque j'étais jeune, puis retenu, traumatisé (et j'en passe) par une certaine personne, j'ai oublié certain détails. Je dois certainement venir du continent. M'enfin ça m’importe, si aujourd'hui on me demandais d'où je viens, je saurais quoi répondre :
Je viens du Royaume de la brume, et je suis ton pire cauchemar ! Repart vite si tu ne veux pas finir en civière mwahahahaha Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Lun 11 Mai 2015 - 19:51

Observe la lueur démente poindre dans les yeux  de Nephetis, tremble de peur, et s'en va à reculons le plus discrètement possible, tandis que Nephetis mwahahate.
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Sam 16 Mai 2015 - 10:14

Bonjour,

En espérant qu'il ne soit pas trop tard. J'ai, comme expliqué  à Wahn, une envie de changer de classe, pour  expliquer les grandes lignes de ce choix : Je m'étais fait une tout autre idée d'un disciple d'Osa, je compte changer de classe et donc de récit étant donné que Wahn m'a confirmé que cela était possible. J'aimerais donc, "annuler" ma candidature, refaire un tout nouveau rp qui ira de pair avec mon nouvel avatar.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Sam 16 Mai 2015 - 13:08

Ola voyageur. pas besoin de refaire une candidature, les votes sont déjà clos.

Frotte ses vêtements et prend une voix sérieuse

Les membres du Royaume se sont concertés et ont décidé de vous accorder une chance parmi nous.
Vous accédez à une période d'essai.

Cette période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement. Durant les prochaines semaines, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Que la Brume vous accompagne.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Dechronologue, Mosath, Spree ou moi même.

Pour ce qui est du changement de classe, un topic (en partie privé) existe pour expliquer les raisons du changement.
Revenir en haut Aller en bas
Nangwa

avatar



Messages : 17
Localisation : Avec les Teletubbies.

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Sam 16 Mai 2015 - 13:35

Super merci pour l'opportunité !

M'enfin quoi qu'il arrive j'ai l'obligation morale de refaire un rp. Un  nouveau personnage , une nouvelle vie.

Vous vous adressez à quelqu'un qui a une dizaine de partie Skyrim en cours, parfois la même classe, juste un BG qui diffère et donc l'était d'esprit et les valeurs qui vont avec.

Je ne  parle même pas de DAO ou DAI ( Dragon Age Origins/Inquisition).

Dès qu'il sera finit j'éditerais mon message !

Edit : Voilà j'ai refais le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1693

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Lun 18 Mai 2015 - 18:13

J'interviens un peu tardivement pour te dire que nous prenons note de ce changement.

Toutefois, ta candidature ayant été acceptée, tu peux d'abord entrer ton personnage et effectuer le changement par la suite. Je ne juge pas nécessaire de faire une seconde candidature, puisque c'est avant tout le candidat que nous mesurons, et non son récit !

Mais à ta guise !

Wahn

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: L'épopée de Nangwa    Lun 18 Mai 2015 - 20:17

L'allée des récits se fera une joie d'accueillir ton/tes nouveaux récits.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'épopée de Nangwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-