Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Guntera, son histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guntera

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Guntera, son histoire   Mer 13 Mai - 21:28

«I amar prestar aen
Han mathon ne nen
Han mathon ne chae
A han noston ned gwilith...
Beaucoup de ce qui existait jadis est perdu
Car aucun de ceux qui vivent aujourd'hui ne s'en souvient »


Au commencement de notre histoire était Guntera.

Il vivait seul aux firmaments des étoiles, là où tout n'est que ténèbres. Toutefois, il se sentait triste dans cet univers noir dans lequel il vivait.
Ainsi, il commença par créer la terre pour pouvoir s'allonger et se reposer, mais il trouvait cela encore trop monotone. Il y ajouta donc un peu de relief créant ainsi les montagnes, mais ça n'allait toujours pas… Ce paysage restait trop uniforme et trop fade.

Il eut alors une idée : se faisant saigner la main, une goutte de sang tomba sur le sol froid et de cette goutte jaillit un premier arbre imposant. Une seconde goutte et un deuxième arbre apparu. Bientôt la verdure gagna du terrain sur la terre, tandis que les fosses se remplissaient d'eau, les montagnes se recouvraient des neiges éternelles. La Nature apparut avec ses animaux majestueux et sa flore luxuriante. Le monde qu'il avait créé était à présent coloré et cela lui allait bien.
Il passait des journées à se promener et contempler son chef d’œuvre. Cependant tout n'était pas parfait, il ressentait toujours un vide au fond de lui, c'est alors qu'il lui vint à l'esprit de créer un être semblable à lui et capable de le comprendre, il y travailla des siècles entiers, et quand son travail fut achevé, il découpa une partie de son cœur et l'insuffla dans l'autre. Il ouvrit les yeux et dès lors Guntera se trouva en paix. Il avait enfin comblé le vide qui était en lui. Pendant des millénaires, ils demeurèrent à deux vivants en symbiose.
Mais L'Autre savait que Guntera était son créateur et qu'il lui devait tout. Petit à petit, l'idée qu'il était inférieur au Créateur le dérangeait, jusqu'à ce qu'il ne le supporte plus. Il s'enfuit et se cacha, loin, très loin du regard de Guntera, dans le but de lui prouver que lui aussi pouvait créer la vie.
Pendant des années, il essaya de créer un être doté d'intelligence et finalement il y parvint. Cependant, il s'avéra que ces êtres n'étaient pas éternels comme lui et condamnés à mourir jeunes. L’Autre chercha à détruire ce qu'il avait créé. Mais des individus s'échappèrent, c'est ainsi qu'apparu la race des Hommes. Décidé à ne pas abandonner, à toujours améliorer sa création, il continua son travail qui finit par aboutir… un être immortel comme lui. Il était si fier qu'il partit montrer à Guntera qu'il était lui aussi capable de créer la vie. Cependant, en chemin, il fit tomber un sujet et le blessa. Ils étaient bel et bien immortels mais pas invincibles et ils pouvaient mourir s'ils recevaient une blessure.
Cette découverte mit l'Autre hors de lui.
Pendant ce temps, Guntera avait observé les hommes grandir, et remarqué qu'ils étaient plus intelligents qu'il n'y paraissait. Ils avaient développé une société organisée en plusieurs villes, mais très rapidement, ils montrèrent une prédisposition à la destruction et la guerre.
Ainsi, Guntera voulu éradiquer cette race et entreprit de créer de petits êtres très robustes, capable de grands efforts : les Nains. Et une guerre entre les Nains et les Hommes commença. L'Autre rouge de colère laissa échapper sa dernière création, et les Elfes arrivèrent dans le Monde.
Mais ils n'étaient pas violents et prônaient la paix. C'est pourquoi, ils ne s'engagèrent pas dans la guerre entre les Hommes et les Nains. L'Autre n'en pouvait plus et une nuit durant le sommeil de Guntera, il lui vola son cœur, ce qui eu de terribles conséquences.
Cela commença par un déchirement dans le ciel noir. Puis, un bruit sourd et puissant se fit entendre, l’Autre vit Guntera disparaître petit à petit dans ce qui lui semblait être un trou noir, et d’un coup… plus rien. Il s’était débarrassé du seul être plus puissant que lui et garda le cœur de Guntera en trophée. Mais soudain, il vit ce cœur disparaître à son tour. Incrédule devant ces événements, il était maintenant seul pour régir ce monde, personne ne lui viendrait plus en aide…
Pendant ce temps, dans un Monde si éloigné de celui-ci que même une infinité de vie humaine ne suffirait à le rejoindre. Une Jeune femme était en train de lessiver son linge dans un étang, quand elle entendit un éclaboussement, et tandis que la halo de fumée soudainement apparue se dissipé elle vie un jeune homme assis au milieu de l'eau, ce n'est que quand il se leva qu'elle remarqua qu'il était entièrement nu, elle s'empressa alors de lui apporter des vêtements propres et secs, et en s'approchant elle fut choqué par le regard sans vie, totalement vide, il était pourtant bien vivant, il prit les vêtement, fit un hochement de tête en guise de remerciement et s'enfonça dans la foret, il disparu presque aussi vite qu'il lui était apparu. Après avoir couru pendant de longues minutes Il s’assit au pied d’un chêne et restât immobile pendant des heures, essayant de comprendre ce qui lui était arrivé. Il regardait aux alentours, observait cette vie mais il ne se souvenait pas avoir créé de telles choses…
Et puis il comprit... en lui arrachant son cœur l’Autre l’avait effacé du monde qu’il avait lui-même conçu et l'avait amené dans ce monde où il n'était rien. Tandis qu’une espèce d’araignée, connue sous le nom d’arakne dans cet contrée, lui grimpait dessus … Tout à coup, elle lui pinça le bras, et Guntera, tandis qu'il voyait perler du sang de son corps, ressentit comme un picotement lui démanger. Il fut pris de stupeur à cette vision, non seulement il était banni du monde auquel il appartenait mais en plus il était devenu mortel. La rage grandit en lui, il maudissait l'Autre pour son Orgueil et se détestait lui même d'en être la cause. Depuis ce jour Guntera ère dans cet environnement hostile dans l'objectif de retrouver sa place, le seul moyen d'y parvenir semble être de rassembler de mystérieux œufs appelé Dofus. Mais seul et mortel cela semble impossible, mais peut être qu'avec de l'aide ...

Au fur et à mesure que le temps passait, il en apprenait plus sur ce monde où il n’y avait non pas un mais bien 12 Dieux qui s’amuser semer la zizanie sur cette terre que l’on appelé fort justement « le Monde des Douzes » et il n’était pas au bout de ses surprises …

C'est ainsi, qu'après des années à errer seul, il finit par tomber sur une bande de joyeux lurons.
Ils s'étaient donné un nom, assez entraînant d'ailleurs :
« Shaka Ponk »
Dès leur rencontre, il se passa quelque chose, Guntera savait que ce clan pouvait l'aider dans sa quête, c'est pourquoi il fit tout son possible pour les rejoindre, bien qu'ayant encore peut d'expérience ici (et oui même un Dieux est vulnérable en ce bas monde) mais grâce à sa sagesse et son éloquence. Il finit par convaincre leur chef de l'accepter dans ses rangs. Cependant, il devait montrer qu'il était un grand guerrier en revêtant les reliques volés au Chêne Mou.
Pour y arriver, il dû batailler quelque temps afin d'acquérir l'expérience nécessaire. Puis grâce à l'aide de l'un des grands guerriers, une disciple de Sacrieur du nom de Tomomi, Guntera réussi à vaincre ce satané arbre. Ainsi, il put rejoindre cette bande. Son intégration fut immédiate, il se sentait chez lui. D'ailleurs, il finit par tisser des liens avec l'un d'entre qui dépassait de loin l'amitié, il le considérait comme son frère et firent de nombreux voyages ensemble. Ce frère était encore un disciple Sacrieur du nom d’Elorened.
Le temps passait et les aventuriers allaient et venaient pendant que Guntera gagnait en importance. Tous le respectaient, même le sage et non pas moins avare, Gilthanas le tenait en très haute estime et après des mois de bons et loyaux services et grâce au soutien de Gilthanas il devint un des bras droits du chef de ce clan, qui commençait a s'effacer doucement Kamui. S'en suivis l'arriver d'un petit nouveau dans ce clan, il s'agissait ni plus ni moins que du cousin d'Elorened, un joueur Ecaflip du nom de Rhunon, il fut tout de suite accepter dans les rangs.

Au fil du temps, Guntera devenait de plus en plus puissant. Alors qu'il approchait du seuil de puissance ultime, celui que personne n'avait jamais dépassé. Lui et son équipe découvrirent une île mystérieuse et sinistre appelée Grobe. Des lueurs s'y déplaçaient comme des ombres… Dès lors cette endroit, devint le défouloir du clan. Tous les jours des dizaines de guerriers s'y rendaient à grand coup de « PINAAAAAAGE!!! ».
Et un beau jour, alorsqu’ ils s'étaient réunis afin de s'en donner à cœur joie sur un de ces fantômes (que la plupart des aventuriers craignent particulièrement) et lorsque le fantôme compris enfin qu'il n'arriverait pas à se défaire des ces combattants. A ce moment-là, Guntera sut qu'il avait atteint la maîtrise parfaite de ses pouvoirs, celle qu'aucun être vivant n'avait jamais dépassée. Grâce à cela, il fut accepté par le haut conseil et devint ainsi un membre éminent au sein de la guilde. On venait lui demander conseil, et aucune décision importante n'était prise sans lui. Puis quand fut venu l'heure du départ pour Kamui, ce fut Gilthanas qui le remplaça à la tête du clan, et Guntera était là pour le seconder en cas d'absence, en ce temps-là Shaka Ponk prospérait a travers le monde des Douze.
Hélas ces temps de prospérité n'étaient pas destinés à être éternels pour cette bande de compagnons.
En effet, peu de temps après, le clan était devenu très important et nombre d’aventurier souhaitaient rejoindre la fratrie, mais tous n’étaient pas armer de bonnes intentions, et la richesse des Shaka attisait la convoitise de nombreuses personnes.
Aussi il en fut qui parvinrent à intégrer les plus hauts rangs, et à partir de là tout commença à se dégrader. Guntera tomba dans les toiles de l’une d’entre elle et la suivit aveuglement même quand celle-ci quitta le clan. Ceci marqua là fin de l’Ere Shaka Ponk. En effet après le départ de Guntera, les derniers survivant de cette crise décidèrent d’abandonner leur blason et de se rallier a ceux qui s’autoproclamer les parfaits, le clan Perfect Project.
Guntera de son côté cru un moment sombrer dans la folie, les ténèbres l’entourèrent, il ne supportait plus la lumière, il chercha et trouva un refuge dans la cité sombre qu’est Brakmar. Il se fit discret allant de taverne en hôtel de vente, cherchant sa place dans ce monde. Il était néanmoins très bien vu du redoutable Oto Mustam qui voyait en lui l’avenir de Brakmar.

Et puis un beau jour il remarqua au détour d’un bordel, une étrange cérémonie qui faisait l’apologie du crépuscule moment privilégié de la journée que chaque Démon apprécie, les ténèbres reprennent le dessus sur la lumière. Mais eux, c’était bien plus qu’un moment de la journée qu’ils appréciaient, ils en avaient fait leur force, leur idéologie de vie, ils vivaient pour le Crépuscule, et mourraient pour lui. C’est en les voyant dans la pénombre qu’il fut prit d’un étrange frisson, c’était comme si son corps tout en entier ne lui appartenait plus. Il sentit une étincelle de Force monter en lui, il comprit ce qu’il lui restait à faire, rejoindre cet Ordre qui lui permettrait peut être de retrouver sa force d’avant. Il s’empressa alors de rédiger un parchemin qu’il irait déposer discrètement au pied de l’un des membre. Il passa trois jours et trois nuit à parfaire sa lettre et quand il la jugea prête, il retourna là où il les avait vu la première fois. Il réfléchit un instant a comment leur faire bonne impression en leur montrant sa lettre. Soudain l’un d’eux se retourna vers lui. Ni une ni deux il lança le parchemin en plein milieu du cercle et s’enfui en courant.
Quel idiot ! Impossible d’avoir la moindre chance de les rejoindre maintenant, le mieux qu’il pouvait espérer c’était la pendaison.
Le temps passait, cela faisait presque deux semaines depuis ce soir là, et il avait toujours la tête sur les épaules quand un beau jour, un brave disciple Iop vint à lui. Son sang se glaça, il n’avait pas assez de force pour rivaliser, ni l’envie d’ailleurs. Il serra les poings et ferma les yeux, priant pour rejoindre son Monde en rendant son dernier soupir ici. Mais il n’en fut rien, le Iop (il appris plus tard le nom de celui ci, Yoplait) venait simplement l’informer que les adorateurs du Crépuscule aimerait accorder une mise à l’essai à ce jeune féca.
Il n’en croyait pas ses oreilles, on lui accordait la chance de faire ses preuves, comme lors de la première fois, il sentit une grande force monter en lui. Il savait ce que cela signifiait…
Il était prêt. Prêt à montrer qui il était vraiment. Prêt à déchaîner les pouvoir qui étaient enfouis au fond de son être.
Il fût donc emmené au quartier général des adorateurs du Crépuscule, qui n’était autre que la tour de Brâkmar. On lui montra un tabouret. Il s’assit, puis jeta un rapide regard autour de la table, tous avaient un air grave. Peut-être se préparaient ils à un assaut des prismes de ces raclures de Bontariens.
Et puis…comme sorti de nulle part on entendit :
«- Rhecks ! Où t’as encore foutue mes trophées ? Je les trouve plus dans mon sac ! J’en ai marre je te prêterais plus rien !
- J’y ai pas touché demande à Zen ! »
- AH oui …j’avais oublié »
- Nan mais vous n’aurez plus rien si c’est comme ça ! »
En plus, de ne distinguer que les ombres de ce qu’il imaginait être des partisans du Crépuscule, Guntera ne comprit pas un traître mot de ce qu’il se passait. Et puis du bout de la table venant de ce qu’il imaginait être la place du maître des lieux : « Casta, tu verras ça plus tard, on a de la compagnie je te rappelle »

Et c’est là qu’ils commencèrent à énoncer tout un tas de règles farfelus, Guntera n’en retint pas la moitié, mais fit un signe d’acquiescement à chaque fois quand même.
Et puis venant du siège sur la gauche du « chef » il entendit : « non c’est pas lui qu’il nous faut »
Un frisson lui traversa l’échine. Ce frisson se renforça quand on le pria de sortir de la pièce quelques instants.
Il les entendait discutant entre eux mais n’arrivait pas à discerner les mots.
Quelques instants plus tard la porte s’ouvrit à nouveau, il hésita puis pénétra de nouveau dans la pièce et repris place sur son tabouret plutôt inconfortable.
Et là le Maître se leva et déclara « Guntera , à compter de ce jour et jusqu'à ta mort, puisse-t-elle être tardive… tu seras un Adorateur, un Protecteur, un Gardien du Crépuscule. Que les Ombres te guident et te mènent vers le sentier de la gloire A présent ton honneur est lié au Crépuscule. Bafoue le et tu nous bafoues tous. Sois digne dans la victoire comme dans la défaite. Répands le Crépuscule partout où tu passes. D’une manière où d’une autre, Le Crépuscule vaincra »
Et tout le monde reprit cette dernière phrase en chœur.
Apres cet éloquent discours, Guntera vit un grand feu s’allumer au milieu de la pièce et il put enfin voir les visages de chacun. Il se demandait ce qu’ils allaient bien pouvoir lui faire avec ce feu au milieu. Surement un rite de passage obligé quand on intègre le Crépuscule, pourvu que ça ne soit pas trop douloureux se dit-il.
« AMENEZ LES PORKASS ! » hurla une voix, et cinq énorme porkass furent mit à rôtir sur le feu, suivis par trois tonneaux de bière de la taille d’un mulou chacun.
Et tout le monde commença à boire et manger. Chacun venait se présenter et voulait surtout en savoir plus sur ce nouveau disciple qu’était Guntera.
Il apprit ainsi que le Crépuscule était en fait diriger par un triumvirat dont Lulu était le doyen, il était accompagné par Yoplait et Pazaille, qui n’étaient pas encore convaincu par le féca. Pendant leur absence c’était à Castagnette ou Scorpia de tenir les rennes, Et puis il fit la connaissance de Kankhun un des plus anciens adorateurs, il y avait aussi Rhecks, Zenyth, Excision, Kary et Elef étaient les deux plus récente recrue. Cette soirée se finie … et bien que personne ne s’en souvint à vrai dire, mais à en juger par les maux de tête et les nausées du matin, elle fut riche en émotion.

Ainsi commença l’ère du Crépuscule pour Guntera.
Revenir en haut Aller en bas
 

Guntera, son histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Allée des récits-