Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Julith
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Falsifut, ou le Splendide Rapiat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Falsifut

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Sam 30 Mai 2015 - 22:55

La diligence allait bon train cet après-midi là. Partie tôt le matin d'Astrub, la cité des mercenaires, elle faisait route vers le Village des éleveurs. A son bord, des valises, des sacs, un cocher dévoué, mais surtout une Bontarienne dans la fleur de l'âge, et probablement pleine aux as. Ce qui tombait bien, puisque d'après ses informations, il s'agissait d'une disciple d'Ecaflip. Mais les informations de qui ? vous demandez-vous. C'est vrai ça ? A qui pouvait bien profiter de telles informations ? A un enquêteur de la milice d'Amakna ? A un justicier sans peur et sans reproches ? Vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu'au coude mes jolis, si vous pensez que je suis venu vous raconter l'histoire du preux chevalier et tout le tintouin. Non, moi je vous parle d'un type qui sait ce que signifient les mots aventure et richesse. Un bonhomme comme on en fait plus.

Laissez-moi vous parler de Falsifut le Crevard ! Un Enutrof pure pelle, à l'oeil vif et à la mine patibulaire, à la barbe foisonnante et au crâne dégarni. S'il n'eut pas été aussi peu partageur, nul doute qu'il aurait finit aux ordres de Vil Smisse le Roublard. Manque de bol pour le clan de bandits, ce type là jouait solo. Enfin, solo, lorsqu'il pouvait se le permettre. En l’occurrence, piller le convoi dont je vous parlais plus haut lui semblait faisable. C'est ainsi qu'en ce bel après-midi d'été, il se tint au beau milieu de la route qui reliait Astrub à la baie de Cania, en levant les deux mains à l'intention du cocher pour lui demander poliment de s'arrêter. Le fonctionnaire s’exécuta aussi sec, craignant pour sa vie, et tira sur les rênes. Il observa ce type tout seul s'approcher vers sa voiture, un chapeau de paille noire vissé sur le crâne et baissé sur les yeux.

Lorsqu'il fut assez proche, le vieillard saisit d'une main la pelle qui battait dans son dos, menaçant du tranchant de celle-ci le cou du conducteur. "Monde de merde" songea ce dernier. Il regarda l'Enutrof passer sur le flanc du véhicule, prêt à ouvrir la porte et à menacer la richissime voyageuse. Mais le vioque n'en n'eut pas l'occasion : à peine sa main posée sur la poignée, celle-ci s'ouvrit à la volée, le faisant valser loin de là. L'Ecaflip bien mûre avait flanqué un grand coup de talon dans la portière, cassant du même coup le pîf du bandit. Elle feula un coup, avant d'ordonner au cheminot de se manier le train, sans quoi lui aussi s'en prendrait une. Et c'est ainsi que la diligence se remit en route, laissant là ce pauvre vieillard désœuvré.

Il avait encore du chemin à parcourir pour se voir ouvrir les portes de la gloire, et l'expérience du jour lui rappela que c'était pas évident tout seul. Qu'il lui faudrait peut-être songer à trouver des camarades. Des qui lui casseraient pas trop les joyaux sur la marche à suivre. Mais des camarades malgré tout. Poussé par un ardent désir de rédemption (le temps de trouver quelqu'un avec qui travailler), il fit cap vers Amakna. Ses recherches avaient plus de chances d'être fructueuses là bas qu'à Astrub, ville déjà trop corrompue pour s'y faire une place. La nuit tombait déjà lorsqu'il arriva à la taverne du village, décidément trop grand pour être un simple village, mais passons. Il troua une nouvelle fois sa bourse bien maigre pour se payer une chambre, sa prospection ne commencerait que le lendemain de toutes façons.

Sa nuit, pour la première fois depuis des années, fut agitée de songes étranges. Il était perdu au milieu d'une étendue blanche, on y voyait comme en plein jour mais aucun soleil n'éclairait le paysage. Il avança de quelques pas, mais rien ne se détacha de l'horizon, plus plat que jamais. Bientôt il sentit près de lui quelque chose de froid et duveteux. Il baissa les yeux, et constata avec stupeur que des langues de brumes lui léchaient les jambes. En seulement quelques instants, l'air fut chargé de cette étrange vapeur, tant et si bien que l'on ne voyait plus le bout de son nez. Au milieu de ce brouillard incongru et mystérieux se dessina une forme. Des spirales cotonneuses se peignaient sur le vide, et un motif apparut : quatre bras sinueux entourant une fleur, ou une couronne.

Au petit matin, encore sous le choc d'un tel rêve, il se précipita vers la bibliothèque. Une intuition profonde lui ordonnait de trouver la signification d'un tel symbole. Que cette vision fut le fruit du hasard, ou bien envoyée par le Dragon d'Or en Fusion lui même importait peu. La seule certitude qu'avait Falsifut à cette heure était de comprendre le sens de ce truc. On lui indiqua le bouquin le plus à même de répondre à ses interrogations : un énorme pavé de plus de 1000 pages. Non mais vous imaginez ?

Il tourna les pages comme un fou, jusqu'à ce qu'enfin, il reconnaisse le fruit de son hallucination : un blason de nuit aux armes sinueuses. Cet écu appartenait au Royaume de la Brume d'après le livre. Une terre mythique où seuls les plus valeureux étaient admit, quelles que soient leurs morales, leurs forces. De prime abord, il l'Enutrof fut perplexe. Mais plus il y pensait, plus l'idée de faire partie de cette sorte d'élite le bottait. Il ne pigeait rien aux origines de sa supposée prémonition, mais ce dont il était sûr, c'était que c'était un signe. Ouep. Après tout, lui aussi était valeureux. En plus d'être pugnace et bon en affaires. Il était de bonne compagnie (du moins il le croyait) et n'avait pas froid aux yeux. A priori, il rassemblait les conditions requises. Tel un diamant brut n'attendant plus que d'être taillé.

------------------------------------------

Bonjour, bonsoir à tous.

Tout d'abord, j'espère que le texte que vous venez de lire vous a diverti, ou au moins vous a plu. A présent, je vais tacher, au cours des quelques lignes qui vont suivre, de vous soumettre ma vision du Roleplay, ainsi que ma pratique de celui-ci.

J'ai commencé le RP assez jeune, vers mes 15-16 ans, de façon totalement chaotique. Comme un ado, en somme. Puis j'y ai prit goût. J'ai cessé de faire des bêtes lignes en allant droit au but, je me suis mit à développer, à créer, à décrire. Un texte sans fioritures, c'est un magret sans sauce, m'voyez ? Moi j'aime quand ça dégouline de sauce. Alors c'est pour ça que depuis, je continue à écrire, sur les forums majoritairement, et dernièrement sur le jeu Wakfu. Même si le RP in game est plus spontané, il n'en reste pas moins intéressant. C'est une autre discipline, mais toute aussi attrayante. J'ai envie, avec vous, de m'essayer au jeu de rôle sur Dofus.

Pour finir,
Moi, Falsifut, jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume.
Que la brume m'emporte si je faillis à cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 12:30

Ah damn, encore un Enutrof qui veux piller des kamas ! Cherche pas, on en a tellement eu que les plus vieux d'entre nous sont immunisé au vol de kamas !

Sinon bienvenue chez nous, agréable candidature, mit à part quelques endroits où je trouve ça embrouillé mais passons.

N'hésite pas à prendre tes aises sur cette antre en attendent que j'envoie (ou que quelqu'un d'autre s'en charge) ta candidature au salon !
Revenir en haut Aller en bas
Falsifut

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 16:42

Merci ~

Embrouillé ? Qu'est-ce à dire ? Dites moi de quoi il retourne, que je puisse y remédier !
Revenir en haut Aller en bas
Spree

avatar



Messages : 470

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 17:32

A ce rythme on ne sera plus un Royaume mais une maison de retraite pour grands fortunés !
Sinon pas mal ce petit récit, on y entraperçoit le caractère du personnage, ça fait plaisir !
On enverra ta candidature au salon demain et comme dit plus haut n'hésite pas à prendre tes aises et fouiner un peu dans notre antre, et même aller taquiner nos membres si tu le souhaites !
Bref, bonne chance !
( [HS] Le "Monde de merde" c'est une référence à La classe américaine ? :p [/HS] )
Revenir en haut Aller en bas
Falsifut

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 17:37

Hello !
Mon vioque n'est pas un grand fortuné. Au contraire, il est plus fauché que les blés d'Amakna un après-midi de vacances où tout le serveur a décidé de monter son métier de paysan ~ Mais tachons de ne pas trop en dire, il faut garder la surprise.
Content que mon récit plaise, en tout cas. Et oui, c'est bien une référence à "La Classe Américaine" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1694

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 18:48

Cessez donc de taquiner ce jeune homme, messieurs ! Ne voyez-vous pas la fougue de la jeunesse dans sa plume et dans ses yeux ?

Je vous en prie, soyez le bienvenu ici ! Prenez une patate, un couteau, et apprenez dès à présent à faire interagir au mieux ces deux éléments. Une telle expérience ne pourra vous être que bénéfique.

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 19:53

Bénéfique uniquement pour ton estomac

tousse
Revenir en haut Aller en bas
Spree

avatar



Messages : 470

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Dim 31 Mai 2015 - 21:40

Il ne les mange pas les patates, il les vend !
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Lun 1 Juin 2015 - 15:51

Bonjour.

Votre candidature a été envoyée au Grand Salon pour y être étudiée par les citoyens du Royaume de la Brume.
Le verdict vous sera rendu d'ici deux ou trois jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume.

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Falsifut

avatar



Messages : 4

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Mar 2 Juin 2015 - 16:41

Je poste ce message ici, d'une part parce qu'il ne me semble pas qu'il ait sa place ailleurs, mais aussi d'autre part car c'est ici qu'il risque d'être lu par le plus de personnes concernées.

Suite à plusieurs contraintes IRL, je serais malheureusement dans l'incapacité de jouer durant un temps indéterminé. Je suis conscient que la chose tombe mal, à l'heure où cette candidature est examinée de près. En revanche, elle ne fut pas totalement vaine, puisqu'elle m'a permit de rencontrer certains d'entre vous, et de passer un bon moment. Enfin, lorsque je recommencerais à jouer, il sera peu probable que ce soit sur ce personnage, mais ce qui est sûr, c'est que je retenterais ma chance à ce moment là, avec une candidature peut-être plus appropriée. En attendant, je vous souhaite à tous une bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1694

MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   Jeu 4 Juin 2015 - 15:42

Bonjour,

Quel dommage, mais nous comprenons.
Nous t'attendrons de pied ferme, mais avec moins de poil de barbes (dommage, moins d'enutrofs, snif)

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Falsifut, ou le Splendide Rapiat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Falsifut, ou le Splendide Rapiat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures refusées-