Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Le parchemin d'Abzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abzal

avatar



Messages : 15

MessageSujet: Le parchemin d'Abzal    Lun 6 Juil 2015 - 22:55

I- Le drame

Le feu crépitait doucement dans la cheminée et éclairait la pièce. L’air était tiède et agréable malgré la tempête qui faisait rage au dehors. Le vent hurlait, la neige tombait à gros flocons. Assis à une table, seul, se trouvait un jeune homme. Il était seul bien que quatre couverts étaient posés. Il semblait attendre quelqu’un, quelque chose. A minuit il se leva, parti dans la cuisine barra d’un trait une case d’un calendrier, la suivante étaient entourée en rouge et on pouvait y lire : « Dieu ».

Il retourna en face du feu et se mit à faire les cents pas. L’attente était interminable.

  Ses parents et sa grande sœur étaient tout trois partis à l’aube afin d’affronter une horde de Bworks qui avaient décimé leur élevage de tofus. Il s’inquiétait, non pas pour leur sécurité car il savait que sa famille était forte. Non, il s’inquiétait de ne pas les voir rentrer assez tôt pour préparer la cérémonie du lendemain. Abzal était enfin assez grand pour atteindre son premier cercle et décider quel Dieu il allait chérir et honorer. Il attendait ce moment avec impatience, durant toute son enfance il en avait rêvé. Il allait enfin pouvoir s’équiper comme son père, partir chasser du bouftou et mener de longues quêtes…

  Comme sa famille ne rentrait pas, il décida de manger seul et d’aller se coucher. L’excitation l’avait maintenu éveillé quelques temps, mais le sommeil eut raison de lui. *BOOM* Le bruit de la porte d’entrée qui claquait le réveilla en sursaut et il mit quelques temps avait de réaliser qu’il faisait encore nuit et que le ciel au dehors était empli d’étoiles. A moitié endormi, il descendit les escaliers afin de vérifier si le nouvel arrivant était bien une personne de sa famille.

  L’entrée était vide, Abzal était prudent, il ne savait pas qui pouvait là. Il vit son père qui se tenait face à la cheminée, dos à lui, sa mère était à croupie par terre, il l’entendait sangloter.

Jamais il n’avait entendu sa mère pleurer, jamais. Cette vision le réveilla instantanément, quelque chose était arrivé, quelque chose de grave, quelque de chose sans doute terrible. Il s’avança maintenant d’un pas sûr, traversant la pièce pour finalement arriver à hauteur de son père et découvrir un sinistre spectacle. Sa sœur était allongée sur le dos, ses yeux étaient grands ouverts, écarquillés par la surprise. Une épée traversait son corps, et des multitudes de plaies s’étalaient sur son corps sans vie. Le jeune homme, ne comprit pas tout de suite, il avait  l’impression d’être sous l’eau, de ne rien pouvoir entendre ou sentir. Il avait l’impression de s’étouffer, de tomber infiniment. Il sentit quelque chose au fond de lui se briser, il regarda sa mère qui pleurait, jeta un coup d’œil à son père et remarqua une larme qui cheminait le long de sa joue. Il retint les siennes et sortit dehors.

  Il se mit à courir aussi vite que possible dans la nuit, il n’était plus fatigué ni même impatient pour le lendemain. Il voulait tout oublier, l’image de sa sœur allongée, blanche et sans vie sur le sol devant la cheminée le hanterait à jamais. Il s’arrêta de courir et revint chez lui, non pas dans la maison mais en direction de la grange. Il saisit une hache et commença à couper des morceaux de bois qui étaient entassés dans une petite pièce, le geste devint machinal, il débitait le bois à une vitesse peu naturelle, il ne pensait qu’au bois, même le froid ne semblait pas le déranger. Après plus d’une heure, il commença à sentir ses muscles faiblir et la fatigue arriver, ses mains étaient en sang et il ne prit même pas la peine de les essuyer lorsqu’il pose la hache. Il sortit de la grange et s’allongea dans la neige froide, elle avait cessé de tomber du ciel et ce dernier était maintenant dégagé. Abzal complait les étoiles et, avant de s’assoupir, il se demanda si désormais sa sœur était là, veillant sur lui.


II- La renaissance

  Le grand jour était enfin arrivé, Abzal fut réveillé par la lumière du soleil sur son visage, il pensait que ce jour aurait effectué un changement en lui mais la seule chose qui était différente fut qu’il ressentait un creux dans sa poitrine, comme si on lui avait lacéré le cœur sans pour autant lui faire grâce de lui ôter la vie. Il se leva malgré la douleur et la fatigue, il devait aller choisir son Dieu, c’était aujourd’hui ou jamais il le savait bien. Cela faisait des mois qu’il réfléchissait au qui allait mériter qu’il le vénère mais jamais il n’avait pu arrêter sa décision. Aujourd’hui il savait. Sans même passer par chez lui, ses vêtements trempés par la neige, Abzal se dirigea vers les temples des classes, il passa devant un grand nombre d’entre eux sans même leur accorder de l’attention. Se concentrer sur son but lui permettait d’oublier la peine qui revenait petit à petit. Il s’arrêta quelques heures après être parti, enfin il était arrivé à destination.

  Il entra dans le temple et su immédiatement qu’il allait y être à sa place.

Ses parents ne seraient sûrement pas fiers de lui, mais il n’en avait rien à faire. Il sortit un couteau de sa poche et s’agenouilla devant un petit autel. Il prit une grande inspiration, depuis qu’il était entré dans le temple, une certaine sérénité l’avait envahi. Mélangée à la souffrance et à la colère de la morte de sa sœur, cela faisait un sentiment étrange qu’il n’arrivait pas à cerner.

Abzal saisit sa lame et l’enfonça profondément dans son avant-bras gauche, lorsqu’il la retira, le sang commença à perler puis à s’écouler lentement le long de son bras avant de tomber sur l’autel.

Bizarrement il n’avait pas mal, ce qui aurait dû être de la douleur était devenu un sentiment de satisfaction et d’apaisement, il réitéra son geste plusieurs fois, dessinant sur son avant-bras des motifs complexes. Il aurait dû s’être évanouit avec tout le sang qu’il avait perdu et pourtant il se sentait en vie, bien plus qu’il ne l’avait été ces dernières années. Il souriait à présent, il avait l’impression de changer tout en restant le même. Comme si tous ses souvenirs restaient les mêmes mais que son jugement et son point de vue sur les choses changeait. Il changea la lame de main et l’enfonça cette fois dans son avant-bras gauche, comme juste avant, il ressentit une grande satisfaction la première fois que la lame déchira sa peau.

Alors qu’il continuait ses dessins macabres, Abzal remarqua que les plaies qui recouvraient son bras droit avaient déjà commencé à se refermer, comme si sa guérison se faisait de façon accélérée. Il commença à ralentir ses gestes, ses bras avaient déjà cicatrisé et il se tenait devant une flaque de sang qui avait coulé de l’autel. Le jeune homme sentit ses dernière faiblesses d’enfant s’échapper de lui et le dernier sentiment qui lui revint fut la souffrance dû la mort de sa sœur, à ce souvenir, il versa des larmes et à sa plus grande surprise il vit du sang perler de ses yeux. Il se leva et murmura « Déesse Sacrieur, je te jure allégeance et souhaite devenir un de tes disciples, je jure de te faire honneur ».

Comme en réponse à ses paroles il sentit un doux vent balayer son visage, il sentit une odeur boisée, celle du miel, des roses, du pain chaud, des rivières, comme si toutes les senteurs agréables du monde étaient réunies dans le temple.

Ce moment aurait pu durer quelques seconde comme des heures, Abzal n’aurait pu le dire, la seule chose qu’il savait était qu’il ne pleurerait pas sa sœur, non.

Il avait décidé de la venger, peu importerait le prix.

III - La lettre

Les années avaient passées et Abzal n’avait pas parcouru le monde comme il l’avait prévu avant que sa sœur ne décède, il était resté chez ses parents, les aidant dans les tâches de tous les jours. La vie était différente sans elle et la tristesse les avait fait vieillir plus rapidement que la normale. Pourtant ils avaient réussi à être heureux sur la fin. Leur fils n’avait pas pleuré le jour où il avait retrouvé ses deux parents mort dans leur lit, ils avaient vécu une vie heureuse, pleine de hauts et de bas mais au moins ils n’avaient pas souffert. La mort les avait emportés ensemble, l’un n’avait pas eu à pleurer l’autre.

Quelques temps après, Abzal avait vendu leur maison et était parti explorer le Monde des Douzes. Il voyageait seul, sans personne pour lui tenir compagnie mais la solitude ne l’importait pas. Il ne s’attaquait pas à des créatures trop fortes pour lui et s’en tenait à de petits monstres inoffensifs. Il priait sa déesse et l’honorait. Mais derrière son aventure se cachait une soif et un désir de vengeance qui ne l’avaient jamais quitté.

Bien que dans les premiers temps de son voyage le jeune sacrieur n’était pas dérangé par la solitude il commença à chercher un peu de compagnie. Il commença par rejoindre la ville où il marchanda quelques fois puis lorsqu’il eut plus confiance en lui il commença à fréquenter les tavernes.  Mais bien qu’il avaut maintenant contact avec d’autre personnes, Abzal n’avait pas de réel ami, pas de personnes à qui parler et avec qui aller chasser ou juste taper du bouftou pour s’amuser.

Du haut de ses 23 cercles, il était moqué des autres et rabaissé. Il s’asseyait souvent seul à la taverne, examinant les affiches placardées sur les murs en buvant sa bière. De nombreuses guildes faisaient du recrutement mais la plupart de leurs annonces étaient rédigées en bwork et Abzal avait du mal à déchiffrer cette langue rudimentaire.
Il avait, il y a longtemps entendu parler du Hérpé  par ses parents et attendait le moment où il trouverait des gens qui eux aussi voulaient le pratiquer. C’est grâce à un barman assez aimable qui lui laissait parfois accès aux Faux Rhums qu’il avait découvert Le Royaume De La Brume, il était à l’époque qu’à son second cercle et avait attendu d’être un peu plus fort avant de leur envoyer un tofu. Il avait lu leur histoire et leur règlement, leurs conditions de recrutement… Il avait longtemps hésité à leur envoyer un tofu mais le moment était venu.

Le jeune sacrieur sortit une plume de bwak de son sac et se coupa le dos de la main, il imprégna le bout sa plume de sang et commença à rédiger :

Bonsoir à tous chers membres du Royaume,

Je me présente, Abzal, jeune disciple Sacrieur de cercle 23. Vous vous dites bien que je suis jeune mais je vous promets que je suis loin d’être inexpérimenté. Pourquoi postuler parmi vous ? Je recherche des aventuriers qui comment moi font passer l’ambiance et la camaraderie avant le bourrinage. J’ai une très forte répulsion envers les bworks et il me semble avoir compris que vous aussi.
Je manie la terre du mieux que je peux pour le moment mais je compte développer mes capacités et évoluer afin de pouvoir devenir un combattant aguerri. J’aimerai si possible avoir l’opportunité de m’épanouir parmi vous et peut être également me faire des amis. C’est pour cela que moi, Abzal, jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume. Que la brume m’emporte si je faillis à cette tâche.
J’espère avoir des nouvelles de vous, cela voudrait dire que ce tofu est fiable, les derniers que j’ai envoyé à mes oncles ne sont jamais revenus. Si vous me contactez je pourrais vous raconter mon histoire qui sait !

En l’attente d’une réponse,
Abzal.


Le jeune sacrieur s’était fait de nombreuses entailles sur le bras car il cicatrisait vite et n’avait pas le temps de récupérer assez de temps pour tout écrire. Il trempa son pouce dans le sang et le pressa contre son parchemin de candidature en guise de signature. Il accrocha sa missive à la patte de son tofu et le libéra en espérant que cette fois, il ne se fasse pas dévorer par un chacha.

[HRP]
Salut à tous, comme vous pouvez le constater mon cercle n’est pas très élevé mais je compte bien augmenter le plus rapidement possible. Je ne suis pas inexpérimenté niveau Dofus, j’ai déjà joué pendant 2/3 ans avec des amis à moi nous avions fait une guilde Rôle Play sur un autre serveur que celui-ci mais cela remonte à un bout de temps (la 2.0 n’était pas encore arrivée et tout cela est nouveau pour moi). J’ai toujours aimé pratiquer le rôle play je trouve que cela donne un coté plus convivial au jeu et permet de faire des animations assez sympathiques. Voilà voilà, j’ai trouvé votre guilde en faisant quelques recherches sur les guildes rôle play qui existaient actuellement sur le serveur et la vôtre m’a tout de suite intéressé. J’espère pouvoir rejoindre vos rangs si cela est possible,
Bonne soirée à tous.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Slyas

avatar



Messages : 255
Localisation : Expedition extra-murale

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 7 Juil 2015 - 4:46

Bonsoir et bienvenu dans l'antre du royaume.

J'ai rien à dire là, si ce n'est que je désespérait de voir une vraie candidature nous arriver un jour après les dernières semaines... Mais ce jour est arrivé !
Revenir en haut Aller en bas
Full-Toful

avatar



Messages : 59
Localisation : Dans la bibliothèque

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 7 Juil 2015 - 10:34

C'est limite vexant Slyas! Ma candidature était pas si mauvaise...

Sinon j'ai bien aimé ton histoire. Mais je n'ai pas compris une chose. Ta soeur a été tuée par des Bworks. Tu veux donc te venger... des Bworks?

Au fait, j'ai le droit de parler ici?
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1692

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 7 Juil 2015 - 11:43

Ne sois pas vexé, Slyas n'était, selon ses dires, "pas en état de lire ta candidature" Very Happy
Tu as le droit de parler et de questionner ici, mais tu ne pourras voter sur le sondage qui s'ensuivra.

Bienvenue en tout cas sur nos terres Abzal ! Mes questions arriveront sans doute sous peu... Mouhaha !

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 7 Juil 2015 - 12:52

Bienvenu chez nous, n'aient pas peur des autres, je suis le seul à mordre ici. Ne t'en fais pas, si tu n'aime pas, tu finira par aimer !

J'aime bien ta candidature, c'est soigné et l'histoire me plait bien. et d'après moi tu as tes chances Wink(chut je n'ai rien dis).

N'hésite pas à venir nous voir directement sur le monde des douzes !
Revenir en haut Aller en bas
Abzal

avatar



Messages : 15

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 7 Juil 2015 - 19:36

Abzal arriva à la taverne à laquelle il avait prit sa dernière bière et sourit en récupérant quatre parchemins accrochés à la patte du tofu essouflé. Il sorti sa plume et son couteau et se mit à rédiger sur son parchemin neuf:

Premièrement j'aimerai vous remercier d'avoir prêté attention à mon parchemin et d'avoir prit la patience de le lire jusqu'à sa fin.

Ensuite si cela peut t'éclaircir, Full-Tofu, depuis la mort de ma soeur je voue une haine sans nom envers les Bworks. But objectif est donc d'en décimer le plus possible afin d'avoir une impression de vengeance. Egalement depuis la mort de ma soeur, je ne peux supporter aucune chose provenant de ces créatures et en tout particulier leur langage qui est pour moi absolument incompréhensible et barbare.
J'espère que ces petites précisions ont pu t'éclairer.

Bonne soirée,
Abzal

Le jeune sacrieur rangea sa plume et massa le dos de sa main avant de saisir le pauvre tofu éreinté pour lui faire porter sa missive au Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Full-Toful

avatar



Messages : 59
Localisation : Dans la bibliothèque

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mer 8 Juil 2015 - 0:04

Merci pour tes précisions!
Tu veux donc te venger d'une race entière. Je te préviens, ça risque d'être long!
Revenir en haut Aller en bas
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mer 8 Juil 2015 - 9:41

T'inquiète, on aime pas non plus les bworks en général !
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mer 8 Juil 2015 - 10:40

Bonjour.

Votre candidature a été envoyée au Grand Salon pour y être étudiée par les citoyens du Royaume de la Brume.
Le verdict vous sera rendu d'ici deux ou trois jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume.

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Lutrak

avatar



Messages : 1692

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mer 8 Juil 2015 - 14:24

Bien le rebonjour donc,

Wahn, héritier de la Brume, portant également une légère rancoeur envers ses habitant des montagnes, pour vous servir.
J'ai ouï dire que tu n'étais pas expérimenté, mais qu'à cela ne tienne, la Brume ne regarde pas les talents du combattant, mais bien ceux de l'esprit.

J'aimerais toutefois savoir quelles sont les activités préférées de notre candidat. Une fois la gallon pris, ira-t-il chasser les monstres ou combattre dans les arènes ? Ou préfère-t-il tout simplement passer un peu de bon temps au zaap, à écouter des histoire et éplucher les patates ?

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Abzal

avatar



Messages : 15

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mer 8 Juil 2015 - 22:47

Rebonsoir,

Pour répondre à ta question Wahn, après m'être bien entraîné je compte aller frapper des monstres, beaucoup de monstres si possible. Je suis assez pacifique, je n'aime pas trop me battre dans les arènes, autant ne pas me frotter à d'autre aventuriers. Éplucher des pommes de terre aux zaap en écoutant des histoire est aussi une des choses que j'aime bien faire, après des combats éreintants, quoi de mieux qu'une petite pause en bonne compagnie?
Revenir en haut Aller en bas
Dyonizon

avatar



Messages : 130

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Ven 10 Juil 2015 - 19:58

Bienvenue Abzal!

J'aime bien la candidature, j'ai pas vraiment grand chose à dire de plus que ce que mes collègues ont dit.

Juste, pourrais t'on te connaître un peu mieux, sur la personne que tu es. Pas besoin du groupe sanguin hein Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Abzal

avatar



Messages : 15

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Ven 10 Juil 2015 - 20:51

[hrp]

J'espère avoir bien compris que tu voulais des renseignements IRL ?
Si c'est le cas voilà quelques petites précisions sur moi même. En réalité bien que je joue un personnage masculin, je suis une fille (ouais ouais on vous a toujours dit de vous méfier de qui était derrière l'ordinateur ! Very Happy ). J'ai 18 ans, bac en poche je vais sur des études de droit (c'est un peu plus compliqué que ça mais c'est pas un CV donc bon haha).
A part Dofus, j'aime bien comme tout le monde je pense sortir, voir mes amis tout ça quoi.

Pourquoi avoir repris le jeu après tant de temps ? Je pense que c'est surtout le côté rôle play qui me manquait, et puis la progression dans l'aventure en elle même aussi. Je trouve que ça a un côté assez convivial et fictif sans pour autant trop l'être. Ça permet de s'évader un peu puis de décompresser. Puis aussi de faire connaissance avec des gens, je trouve ça pas mal.

Bon voilà voilà, en espérant pas trop m'être étalée et surtout que je ne me trompe pas sur ta question.

[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Slyas

avatar



Messages : 255
Localisation : Expedition extra-murale

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Ven 10 Juil 2015 - 23:46

Abzal a écrit:
je suis une fille

Ok on la prend.


je vais sur des études de droit (c'est un peu plus compliqué que ça mais c'est pas un CV donc bon haha).


Le droit, je te le dis, si tu veux la moyenne sur l'année tu vas devoir mettre beaucoup de choses de coté, bon courage ! (bien que tu peux t'en sortir en bossant fort le dernier mois de cours et en allant juste en TD et pas en cour magistral, ça dépend des gens)

Si c'est pas vraiment du droit mais autre chose, je suis curieux de savoir ce que tu comptes faire

Revenir en haut Aller en bas
Dyonizon

avatar



Messages : 130

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Sam 11 Juil 2015 - 12:07

Non tu ne te trompes, c'est bien ce que je voulais savoir, histoire de connaître quelque peu la personne, et non seulement le personnage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Lun 13 Juil 2015 - 16:35

Bonsoir,

Les membres du Royaume se sont concertés et ont décidé de vous accorder une chance parmi nous.
Vous accédez à une période d'essai.

Cette période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement. Durant les prochaines semaines, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Que la Brume vous accompagne.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Dechronologue, Mosath, Spree ou Nephetis

Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Slyas

avatar



Messages : 255
Localisation : Expedition extra-murale

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Lun 13 Juil 2015 - 19:16

Eh mais j'ai oublié de voter, quel trou d'balle que je suis...
Revenir en haut Aller en bas
Lectro

avatar



Messages : 285
Localisation : Devant ma bière

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 14 Juil 2015 - 12:34

Plussin, au bûcher !
Revenir en haut Aller en bas
~ Handsome ~

avatar



Messages : 215

MessageSujet: Re: Le parchemin d'Abzal    Mar 14 Juil 2015 - 16:23

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
 

Le parchemin d'Abzal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-