Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 L'antre du Collectionneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Full-Toful

avatar



Messages : 59
Localisation : Dans la bibliothèque

MessageSujet: L'antre du Collectionneur   Mer 3 Fév 2016 - 13:45

//Bonjour à tous. Cela fait maintenant un bon moment que j'ai rejoins la Brume, je pense donc qu'il est temps que vous en appreniez un peu plus sur Full. Cependant, ceci n'est pas un simple RP, mais un RP participatif. Ce que n'entend par là, c'est que votre personnage est libre d'agir comme il l'entend sur le cours des évènements relatés ici (et je vous encourage à le faire, mais avec prudence, car avec Full, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber, et cela pourrait devenir dangereux...). Les actions RP sont écrivent normalement et les actions RP sont écritent //comme ceci//. Je posterais l'histoire par petits morceaux, que vos personnages puissent agir entre temps. Et maintenant, préparez vous, car ce que vous pourrez découvrir risque de ne pas vous plaire...//

Étant arrivé récemment dans ce monde, Full n'avait, selon toute logique, aucun contact en dehors de la Brume et de la jeune Huppermage à laquelle il faisait souvent allusion. C'est pourquoi il surprit tout le monde lorsqu'il annonça, un soir, qu'il partait pendant quelques jours, "pour affaire" selon ses mots.
Au moment de son départ, il lança aux Brumeux, depuis le pas de la porte:

"C'est bien clair? Vous ne touchez pas à mes recherches, vous ne fouillez pas mon bureau et vous n'abimez pas mes livres. Ah, et une dernière chose, pour votre propre sécurité, ne vous avisez pas de mon suivre!"

Le regard qu'il lança alors aux Brumeux rassemblé dissuadait toute objection et, malgré le fait que tous les membres ici présent furent largement plus puissants que Full, le ton qu'il employa en fit frissonner plus d'un. Cependant, quand on est un aventurier, difficile de résister à une telle invitation.

L'Osamodas avançait d'un bon pas. Il connaissait sa destination et, maintenant que son âme était solidement arrimée à cette version du monde des Douzes, il avait décidé qu'il était grand temps que les affaires reprennent.
Après une demi-journée du marche, alors que le crépuscule étendait son manteau orangé sur les plaines, Full arriva au pied d'une falaise recouverte de broussailles denses. Il s'avança dans les feuillages pour atteindre une petite clairière cachée au milieu des ronces. Au fond de cette clairière se trouvait la paroi rocheuse de la falaise. L'Osamodas s'en approcha, en jetant des regards méfiants aux alentours. Il posa son sac de voyage au sol, fit craquer sa nuque et fit face à la paroi avec un petit sourire. Il appausa ses paumes contre la surface rugueuse et se concentra.
C'est alors que la réalité se fissura. D'un point de vue extérieur, on eut dit que la paroi était recouverte d'une grande vitre qui, sous la pression de Full se craquela puis explosa en morceaux, révélant une immense porte, sombre et menaçante, qui s'ouvrit lentement. Full ramassa son sac et, marchant d'un pas assuré, se laissa engloutir par l'obscurité...
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1686

MessageSujet: Re: L'antre du Collectionneur   Jeu 4 Fév 2016 - 15:15

Lentement mais surement, Wahn suivait Full sans un bruit. Empruntant le même chemin que l'Osamodas et se retenant de jurer à chaque racine qui venait ralentir sa progression, l'héritier de la Brume observait le curieux jeune homme de loin.

Lui qui n'aimait guère la manigance et les secrets, l'attitude de Full l'avait grandement interpellé, et il préférait s'assurer en personne qu'une telle inquiétude n'était pas fondée... Ou au contraire, qu'elle présageait de terribles dangers. Il aurait pu en parler à la patrouille, mais les méthodes parfois trop radicales utilisées lors des interrogatoires pouvaient être conservées pour une autre fois, surtout lorsque les soupçons n'en sont qu'au stade de bourgeon.

Il fallait néanmoins avouer que la mise en scène avait quelque chose de spectaculaire. Des éclats, des craquements, un passage secret, voilà un bien bel art. Bougonnant, Wahn vit la silhouette de son serviteur disparaître dans l'ombre. A cet instant, il ne savait que faire : avancer dans l'espoir d'en apprendre davantage, rebrousser chemin et reprendre ses occupations ou encore patienter jusqu'à un hypothétique retour ?

Un personnage pourtant semblait avoir pris sa décision dans le lot : fort agité depuis le début de la balade, le kouin-kouin de Wahn, d'ordinaire si calme, s'écarta brusquement de son maître pour courir en direction de la porte nouvellement dessinée.

"Patassel ! fit Wahn dans un hurlement étouffé. Reviens ici sale bête !"

Mais le fidèle Patassel ne s'y résolut guère. D'une allure déterminée, la bête s'engouffra à son tour dans la pénombre.

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Full-Toful

avatar



Messages : 59
Localisation : Dans la bibliothèque

MessageSujet: Re: L'antre du Collectionneur   Lun 8 Fév 2016 - 9:18

Full marchait d'une foulée souple et rapide dans l'inquiétant corridor que la porte avait révélé. On aurait pu penser trouver un tunnel minier derrière cette porte à même la roche. Pourtant c'était un couloir immense qui s'étendait dans les ténèbres. Le sol et les murs était uniformément composés d'un matériau totalement lisse, noir et froid.
Les murs semblaient s'élever à l'infini, si bien qu'on ne pouvait même pas distinguer le plafond. Malgré la noirceur de l'ensemble, d'étranges veines bleutées parfaitement rectilignes éclairait l'endroit par de faibles pulsations, rappellant les battements d'un coeur. On n'y voyait pourtant pas à plus d'une cinquantaine de kamêtres, et seul les battements réguliers des veines lumineuses et des bottes de Full venaient troubler le silence iréel de l'endroit.
Après une vingtaine de minutes de marche, le couloir se terminait enfin, et s'ouvrait sur une salle gigantesque.
A perte de vue, d'étranges cylindres noirs, de la taille d'un Xélor, sortaient du sol à intervalles réguliers, cadrillant la pièce. Full continua d'avancer dans ce paysage pendant une dizaine de minutes, jusqu'à ce qui semblait être le centre de la pièce. Ici, pas de cylindres, les veines lumineuses se rassemblaient pour former un cercle. En son centre se tenait une silhouette. Celle-ci pris la parole.

"Et bien, on peut dire que tu as pris ton temps..."

Sa voix était... indéfinissable. Elle aurait pu apartenir à un enfant comme à un vielliard, à la fois amicale et menaçante, et on se demandait si elle chuchotait ou si elle hurlait.
Full regarda la silhouette et se fendit d'un sourire.

"Excuse moi de t'avoir fait attendre, mais il fallait que je règle quelques détails. Mais en tout cas, tout semble s'être déroulé selon mes calculs. Le changement de monde s'est déroulé sans accroc.

- Je te rappelle que tu as perdu ton corps dans la manoeuvre...

- Un effet secondaire insignifiant. Je vois que tu n'as pas chomé en mon absence. La Collection se porte à merveille."

A ces mots, Full fit un geste ample en direction des cylindres. A y regarder de plus près, ils étaient en partie transparents et contenaient diverses armes, armures et autres artéfacts magiques dont peut pouvaient se vanter d'en connaître l'existence.

"Ce que tu vois n'est qu'un ramassis de babioles sans grand intéret. Un collectionneur digne de ce nom doit posséder des objets uniques et puissants capables à eux seuls de tordre les règles de ce monde. Et nous n'en avons aucun depuis le transfert.

- En vérité, nous en avons un. Ce lieu à lui seul est une des pièces maîtraisse de la Collection Et nous allons pouvoir nous targuer d'un deuxième Artéfact Unique, car j'ai ramené quelque chose qui pourrait t'intéresser. Allons dans la chambre forte."

Full rejoint alors la silhouette à l'intérieur du cerle. Le cercle vibra et descendit, à la manière d'un ascenseur, dans les profondeurs...
Revenir en haut Aller en bas
 

L'antre du Collectionneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Histoires des anciens membres-