Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Ultiger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ultiger

avatar



Messages : 42
Localisation : Derrière toi.

MessageSujet: Ultiger   Ven 11 Mar 2016 - 18:09



____________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________




Tout avait commencé non loin de Bonta. Par une chaude nuit d’été un orage éclata. Mais cet orage n’était pas comme tous les autres, on en entendit qu’un seul coup de tonnerre et un seul éclair en frappa le sol. En vérité ce n’est pas vraiment le sol qu’il frappa mais plutôt une tombe en plein milieu du cimetière des Héros. L’arc électrique avait fracturé la roche qui explosa en un épais nuage de poussière. On pouvait sentir la température virer au froids ainsi qu’une désagréable odeur de souffre. Il fallait attendre quelques minutes avant un retour complet à la normal, quelques minutes durant lesquels tous les Chafers à proximité étaient figés de peur que la foudre les frappes en plein crâne. Le retour au calme arrivé, une silhouette trouée avait émergé des reste de la tombe ; Un sram était née. s’étant extirpé des gravas, le squelette poussiéreux avait regardé autour de lui, ne comprenant ni où il était ni qui il était. Autour de lui, le temps s’était calmé et éclaircit mais tous les Chafers a proximité le dévisageaient. Sa tenue était d’un tissus brun et blanc troué, déchiré et brûlé. Il portant une ceinture dont la boucle était une tête de mort. Étourdit, il regardait tout autour de lui pour savoir où il était ou encore qui il était. En se retournant il vit un fragment de la pierre tombale où était gravé : Ci-gît Ulrik Léodagan Tyrion Igor Gaspard Edwin Ronald. Jugeant ce nom trop long, il eu la bonne idée de prendre la première lettre de chaque pour donner Ultiger ; et CA lui plaisait !





Étant nommé ainsi, Ultiger apprit à vivre avec les Chafers du cimetière durant de nombreuses années et reçu un casque rouge ainsi qu’une cape. Il agressait et dépouillait quiconque s’approchait trop du cimetière et volait les bourses des aventuriers qui passaient la nuit non loin de là ou encore déboulonnent les roues de la diligence qui faisait de temps en temps escale. Il effrayait les jeunes à la Foire du Trool et donnait le chemin aux fantômes perdus. Il jouait aux osselets et chantait la chanson que les Chafers avaient écrit pour lui : « Il court, il court, Ultiger ». Il apprit aussi à connaître le cimetière et les personnes qui y habitent vivants comme morts. Il connaissait les plus grands secrets, les plus incroyables chasses aux reliques, les plus tragiques histoires de vengeance et les plus tendres histoires d’amour. Il découvrit l’art de la sournoiserie apprise avec les Chafers. L’art de l’invisibilité appris avec les Chafers invisibles était ce qu'il préférait. Il prit des forces grâce à tous ses entraînements avec les Chafers lanciers, devint plus intelligent et apprit plusieurs techniques auprès des Chafers d’élite. Il devint aussi beaucoup plus agile à force d’esquiver les Rib qui jouaient à chercher les os.



Mais un jour un os mit fin à ce quotidien. Oui, un vrais os qu’Ultiger reçu sur la tête :

Sur cet os était gravé : « Au soleil levant, parcours le vent. Vers la cité infernale tu iras et la dague tu trouveras ».
Les énigmes n’étaient pas vraiment encore son fort mais il chercha pendant au moins … plusieurs secondes avant de crier au désespoir.
Le message gravé sur l’os changa laissant apparaître un : « Va chercher la dague qui est planquée dans le cimetière des torturés ! IDIOT ».





Après un bref au revoir avec ses frères et sans se poser de questions sur la provenance de l'os qu’il emporta dans un sac, il se mit donc en route pour ce long périple vers le cimetière des torturés. Durant ce long voyage, il découvrit de nouvelles aptitudes et de nouvelles façons de combattre. Pendant de longues journées, et de longues nuits, il parcourait quand il n’était pas perdu les landes de Cania affrontant les terribles Blops. Il se rendit dans la forêt de Cania et goûta aux défenses des sangliers des pleins. Il arriva ensuite dans la plaine de Cania puis dans la plaine des Porkass où après de longs combats contre les Porkass, se battant à coup d’invisibilités et de courses effrénés, il arriva dans le massif de Cania.




Un jour, marchant au milieu de Blops, il découvrit une caverne dans la forêt de Cania. Il y avait là plusieurs personnes qui parlaient d’affronter un Blop mais en plus grand et de toutes les couleurs. Après avoir mis en place un plan, le petit groupe entra dans la grotte en donnant une clef au gardien pour qu’il les laisses passer. Ultiger, invisible, entra dans leur sillage profitant de la porte ouverte. Il assista sans participer aux combats du petit groupe. C’est là qu’un Blop multicolore énorme montra sa tête grondant d’un gros « Blooooooooooooooooooooooooop » grave et gras. Les aventuriers applicairent leur stratégie qui était de foncer dans le tas (le groupe était principalement composé de iop). Malheureusement cette stratégie n’était sans doute pas la meilleure, on peut dire qu’ils ont pris une sacrée dérouillée ! Il ne se dressait maintenant debout qu’un crâ tremblant d’épuisement et démoralisé de voir tous ses amis assommés ou gobés. Le Blop multicolore en face de lui était aussi en mauvaise état, entaillé de partout, il était presque à bout. C’est au moment où le crâ tira l’une de ses dernières flèches pour faire reculer le Blop qu’Ultiger décida d’intervenir en plaçant un piège derrière ce dernier pour l’achever. Le Blop poussé dans le piège explosa pour laisser une substance visqueuse de toutes les couleurs sur les murs. Le crâ, content, éclata en sanglot de rire et cria de bonheur d’avoir réussis à vaincre la bête avant de se précipiter sur ses alliés pour leur donner un petit remontant non sans remarquer qu’ils leur manquaient certaines choses. Effectivement Ultiger était déjà passé par là et en avait profité pour voler quelques kamas, une carte détaillée du monde, de quoi s’équiper, une paire de dagues aiguisée ainsi qu’un trousseau de clefs. Le sram était sorti de la grotte tout content du spectacle qu’il a pu voir et de ses acquisitions. Il se mis à l'écart du bois pour pouvoir lire cette carte dans le calme. Après avoir saisi dans quel sens il fallait la tenir et où était le Nord il éclata à son tour de rire. Il avait compris que ca faisait deux mois qu’il tournait en rond et qu’il avait pratiquement explorer tout cania. Sachant maintenant où aller, il se remit en chemin vers le cimetière des Torturés de Brâkmar.

(Manquant : La traversée de la route de Brâkmar, la route sombre, les landes de Sidimote et les terres désacrées. Nous allons reprendre le jour où plutôt la nuit du crime)


Il  y était enfin arrivé, les premiers murs délabrés du cimetière des torturés étaient en vue. Heureux de pouvoir revoir enfin des frères Chafers l’emplissait de joie. Une joie qui vola en éclat quand une flèche passa à travers ses côtes sans le toucher. C’est vrais que seul les Chafers du cimetière des héros le connaissait. Il essaya donc de parler aux êtres squelettiques qui lui avaient tiré dessus mais sans aucun résultat. Enfin si, le résultat était un cadeau d’autres flèches sifflantes qui embrochairent le sol autour de lui. Il eut un instant d’hésitation mais cela n’allait pas l’arrêter ! Il était encore plus déterminé et cela renforça même son envie de trouver cette dague qui semblait être importante car bien protégée. Il décida alors de mettre au point un plan pour s’emparer de la dague. Ce plan bien que très simpliste fut très efficace. Ce plan consistait juste à invoquer un double, une créature sans âme ni intelligence qui copiait l’apparence de son maître, pour tromper la vigilance des gardes Chafers et de filer par derrière discrètement tout en étant invisible. Cette dague fut empruntée à durée indéterminé facilement car elle était visible par tous  et au milieu d'une pierre tombale sans protection.  La dague en possession enveloppée dans un drap, il prit le chemin inverse pour sortir du cimetière. Après quelques minutes, les Chafers archer arrêtèrent de tirer sur le double qui ressemblait plutôt à un Prespic avant de partir en fumée. En voyant que la dague n’était plus à sa place et se mirent à tirer dans tous les sens. Malheureusement pour eux il était déjà trop tard car le Sram courait vite et était déjà presque arrivé sur la presqu’île des Dragoeufs juste à temps pour s'approcher discrètement à la diligence qui retournait vers Astrub.




[Mis à jour : 11/02/2017]
Revenir en haut Aller en bas
 

Ultiger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Entrée du royaume :: HISTOIRE DU ROYAUME ET SES MEMBRES-