Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aojiro





Messages : 6
Localisation : Secret-Defense

MessageSujet: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 12:59

Des arbres morts jonchent le sol, tels des cadavres qui s’entassent après la défaite de Bonta par Brakmar, une terre rouge due aux torrents de sangs déversés par les corps inanimés des guerriers sans vies. Un ciel sombre ,plus noir ,que le cœur de Rushu en pâlirait de jalousie.

Des bruits d’explosions, de tintements d’épées qui s’entrechoquent, de bruits sourds d’un Eniripsa qui se fracassent le crâne sur le sol ,auquel un Brakmarien s’empresse de vérifier son trépas grâce à un coup de marteau. D’incantations destinées à soigner ou à tuer.
Tout cela est la mélodie de fond aux cris et hurlements d’agonie des miliciens Brakmariens et Bontariens qui se livrent une bataille acharnée ,depuis plusieurs jours sans qu’un seul des camps ne se distingue pour la victoire.

« Envoyez les Sacrieurs" hurlait le camp Brakmarien
« Envoyez les Crâs » hurlait de concert le camp Bontarien
Et ainsi sous un ciel noir ,des nuées de flèches, venaient assombrir celui-ci de plus belle.
Seuls les cris de douleurs, réjouissaient le Général Bontarien qui ,attendait de renvoyer les Brakmariens chez leurs démones de mères.

Il envoyait toutes les unités, tous les renforts terrestres et aériens inimaginables,
« Et faîtes en sorte qu’il ne puisse plus mâcher une seule feuille de salace » hurlait-il avec une veine titanesque qui ressortait sur son front aussi empourpré qu’un Scarafeuille.
Seul un Crâ vêtu de bleu et de blanc restait à l’écart, ce qu’il ne l’empêcha pas de s’attirer les foudres du Général en personne.

« AOJIROOOOOOOO!!!! » vociféra t-il,
« Euh.... oui? Monsieur le Général....? » répondis-je en gagnant le droit de me prendre une avoinée en plus.
« Vous allez vous bougez votre arrière train aussi lourd que celui du Roi Allister ,et allez me tuer quelques-uns de ces déchets !!!!! » me dit-il en m’arrosant de sa bave (je doute encore si elle n’était pas semblable à celle du Bouftou).
« Ce sont des êtres Amaknéens tout comme vous et moi, ce ne sont pas des déchets, je vous signale » Topkaj, dirait-un Ecaflip ,je me retrouve planant et m'écrasant lamentablement dans la boue du champ de bataille, avec mon arrière train fumant et marqué des bottes taille 48 "fillette" du Général.
Le regard de celui-ci dans mon dos, je m’empresse de défaire certains ennemis à coup de Tempête de Colère bien que je ne sois pas si nerveux.

M’écartant petit à petit du champ de bataille, une forte secousse me prit et me fît tomber par-terre, reprenant l’équilibre je m’aperçois que c’est une jeune Osamodas Brakmarienne qui s’enfuit avec son enfant.
Elle me regarde et m’implore de la laisser partir ce que je fais aussitôt car je n’aime pas me battre et encore moins envers les pauvres gens qui subissent contre leur gré cette horreur qu'est la guerre.

Bref, je vais pour la laisser partir elle et son fils quand soudain, un sort arrive de derrière les frappant de plein fouet, immobiles sur le sol, sans vie elle et son fils qu'elle protégeait. Le meurtrier, un Pandawa arrive en courant, haletant et me tape sur l’épaule : « Bien joué si tu les avaient pas retenus j’aurais jamais pu aussi bien visé. » Il dût être surpris de ne pas me voir répondre, car je restais sur le corps de cette famille qui ne voulait pas de cette guerre et surtout pas de cette fin. Je me retourne la mort dans l'âme et la haine dans le sang, je jette un regard glacial à cet homme sans coeur .
"Je retire ce que j'ai dit tous ne sont pas des Amaknéens certains sont des monstres" le Pandawa me regarde et me dit intrigué
"Qu'est-ce qu'il y a? Tu veux boire un peu?" il n'eut pour réponse qu'une Flèche d'expiation pour omettre ses pêchés

Le regard noir et l’âme au plus bas je tuais à tour de bras des Combattants, Brakmariens, Bontarien quelle importance, la guerre, toujours la guerre, je ne me souvînt plus de ce qui se passa ensuite. Je repris connaissance un peu plus tard, le rouge remplaçais le bleu et blanc de mes vêtements, et pas mal de corps gisaient autour de moi, je me souvînt que je souriais sans pouvoir m’ arrêté, je fus traité en cours martiale.
Après les faits j’eus entendu que je ne répétais sans cesse en tuant mais ennemis et mes amis« Condamné pour meurtre, Condamné pour meurtre ».


C’est ainsi que je fût expulsé, ce suivît quelques années de galères, avec juste 5 Kamas pour vivre puis un jour , LE déclic, je me vendais pour des Kamas, je faisais de la récolte, du travail. Un soir alors que je buvais à en être saoul, comme d'habitude, je surpris la conversation d'un Xélor qui avait connu un destin presque similaire qui avait rejoins une guilde qui avait l'esprit pur et chaleureux d'une famille. Me traînant de tout mon poids vers lui, je lui demandais comment je pouvais moi aussi les rejoindres. Avec un recul le Xélor me répondit, non sans méfiance qu'ils se trouvaient dans un endroit où la brume est omniprésente, d'où son nom évocateur de "Royaume de la Brume".


(Hrp: Bonjour à tous
Je me présente Romain, 18 ans
Vivant dans le Sud (a prononcé: Sudeuh très important)
C'est mon premier RP donc je garanti pas la qualité des puristes c'est pour sa que je prends toute critique.
J'ai pas réussi à intégrer toutes les choses demandées a mon histoire donc je me permet de le faire en appartéSmile

Donc je me nomme Aojiro, disciple de Crâ, je me suis entrainé dans l'élement aqueux au plus pur de sa forme pas une seul once de mon être n'est autre que la représentation de l'eau.Je suis nouveau dans ce monde car je ne suis que de cercle 20 mais j'ai eu d'autres vies dans des mondes parallèles où mon cercle atteignait 122. Quels doux souvenirs.
afin d'aider mon prochain je pense devenir bucheron et sculpteur pour aider les gens et moi-même dans la conquête de puissance grâce à nos dons manuels. Mon élement m'indique que je suis né pour combattre d'autres guerriers et non à m'épuiser contre un Bouftou ou Craqueleur boiteux. Malheureusement mes études me permette de jouer que 2 jours par semaine, c'est la dure loi, hélas... Mon intérêt, qui est avant tout une obsession peut-on dire est de créer un clan mercenaire en ce monde. Dans mes vies passées, je fus un mercenaire expérimenté mais qui dû quitter le clan pour raison personelle.

J'espère avoir l'honneur de vous rencontrer bientôt, je vous salue bien bas.
Aojiro.

Serment apposé : 3ème parchemin
Revenir en haut Aller en bas
Aojiro





Messages : 6
Localisation : Secret-Defense

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 13:01

Aojiro a écrit:
Des arbres morts jonchent le sol, tels des cadavres qui s’entassent après la défaite de Bonta par Brakmar, une terre rouge due aux torrents de sangs déversés par les corps inanimés des guerriers sans vies. Un ciel sombre ,plus noir ,que le cœur de Rushu en pâlirait de jalousie.

Des bruits d’explosions, de tintements d’épées qui s’entrechoquent, de bruits sourds d’un Eniripsa qui se fracassent le crâne sur le sol ,auquel un Brakmarien s’empresse de vérifier son trépas grâce à un coup de marteau. D’incantations destinées à soigner ou à tuer.
Tout cela est la mélodie de fond aux cris et hurlements d’agonie des miliciens Brakmariens et Bontariens qui se livrent une bataille acharnée ,depuis plusieurs jours sans qu’un seul des camps ne se distingue pour la victoire.

« Envoyez les Sacrieurs" hurlait le camp Brakmarien
« Envoyez les Crâs » hurlait de concert le camp Bontarien
Et ainsi sous un ciel noir ,des nuées de flèches, venaient assombrir celui-ci de plus belle.
Seuls les cris de douleurs, réjouissaient le Général Bontarien qui ,attendait de renvoyer les Brakmariens chez leurs démones de mères.

Il envoyait toutes les unités, tous les renforts terrestres et aériens inimaginables,
« Et faîtes en sorte qu’il ne puisse plus mâcher une seule feuille de salace » hurlait-il avec une veine titanesque qui ressortait sur son front aussi empourpré qu’un Scarafeuille.
Seul un Crâ vêtu de bleu et de blanc restait à l’écart, ce qu’il ne l’empêcha pas de s’attirer les foudres du Général en personne.

« AOJIROOOOOOOO!!!! » vociféra t-il,
« Euh.... oui? Monsieur le Général....? » répondis-je en gagnant le droit de me prendre une avoinée en plus.
« Vous allez vous bougez votre arrière train aussi lourd que celui du Roi Allister ,et allez me tuer quelques-uns de ces déchets !!!!! » me dit-il en m’arrosant de sa bave (je doute encore si elle n’était pas semblable à celle du Bouftou).
« Ce sont des êtres Amaknéens tout comme vous et moi, ce ne sont pas des déchets, je vous signale » Topkaj, dirait-un Ecaflip ,je me retrouve planant et m'écrasant lamentablement dans la boue du champ de bataille, avec mon arrière train fumant et marqué des bottes taille 48 "fillette" du Général.
Le regard de celui-ci dans mon dos, je m’empresse de défaire certains ennemis à coup de flèche d'expiation bien que je ne sois pas si croyant.

M’écartant petit à petit du champ de bataille, une forte secousse me prit et me fît tomber par-terre, reprenant l’équilibre je m’aperçois que c’est une jeune Osamodas Brakmarienne qui s’enfuit avec son enfant.
Elle me regarde et m’implore de la laisser partir ce que je fais aussitôt car je n’aime pas me battre et encore moins envers les pauvres gens qui subissent contre leur gré cette horreur qu'est la guerre.

Bref, je vais pour la laisser partir elle et son fils quand soudain, un sort arrive de derrière les frappant de plein fouet, immobiles sur le sol, sans vie elle et son fils qu'elle protégeait. Le meurtrier, un Pandawa arrive en courant, haletant et me tape sur l’épaule : « Bien joué si tu les avaient pas retenus j’aurais jamais pu aussi bien visé. » Il dût être surpris de ne pas me voir répondre, car je restais sur le corps de cette famille qui ne voulait pas de cette guerre et surtout pas de cette fin. Je me retourne la mort dans l'âme et la haine dans le sang, je jette un regard glacial à cet homme sans coeur .
"Je retire ce que j'ai dit tous ne sont pas des Amaknéens certains sont des monstres" le Pandawa me regarde et me dit intrigué
"Qu'est-ce qu'il y a? Tu veux boire un peu?" il n'eut pour réponse qu'une Flèche d'expiation pour omettre ses pêchés

Le regard noir et l’âme au plus bas je tuais à tour de bras des Combattants, Brakmariens, Bontarien quelle importance, la guerre, toujours la guerre, je ne me souvînt plus de ce qui se passa ensuite. Je repris connaissance un peu plus tard, le rouge remplaçais le bleu et blanc de mes vêtements, et pas mal de corps gisaient autour de moi, je me souvînt que je souriais sans pouvoir m’ arrêté, je fus traité en cours martiale.
Après les faits j’eus entendu que je ne répétais sans cesse en tuant mais ennemis et mes amis« Condamné pour meurtre, Condamné pour meurtre ».


C’est ainsi que je fût expulsé, ce suivît quelques années de galères, avec juste 5 Kamas pour vivre puis un jour , LE déclic, je me vendais pour des Kamas, je faisais de la récolte, du travail. Un soir alors que je buvais à en être saoul, comme d'habitude, je surpris la conversation d'un Xélor qui avait connu un destin presque similaire qui avait rejoins une guilde qui avait l'esprit pur et chaleureux d'une famille. Me traînant de tout mon poids vers lui, je lui demandais comment je pouvais moi aussi les rejoindres. Avec un recul le Xélor me répondit, non sans méfiance qu'ils se trouvaient dans un endroit où la brume est omniprésente, d'où son nom évocateur de "Royaume de la Brume".


(Hrp: Bonjour à tous
Je me présente Romain, 18 ans
Vivant dans le Sud (a prononcé: Sudeuh très important)
C'est mon premier RP donc je garanti pas la qualité des puristes c'est pour sa que je prends toute critique.
J'ai pas réussi à intégrer toutes les choses demandées a mon histoire donc je me permet de le faire en appartéSmile

Donc je me nomme Aojiro, disciple de Crâ, je me suis entrainé dans l'élement aqueux au plus pur de sa forme pas une seul once de mon être n'est autre que la représentation de l'eau.Je suis nouveau dans ce monde car je ne suis que de cercle 20 mais j'ai eu d'autres vies dans des mondes parallèles où mon cercle atteignait 122. Quels doux souvenirs.
afin d'aider mon prochain je pense devenir bucheron et sculpteur pour aider les gens et moi-même dans la conquête de puissance grâce à nos dons manuels. Mon élement m'indique que je suis né pour combattre d'autres guerriers et non à m'épuiser contre un Bouftou ou Craqueleur boiteux. Malheureusement mes études me permette de jouer que 2 jours par semaine, c'est la dure loi, hélas... Mon intérêt, qui est avant tout une obsession peut-on dire est de créer un clan mercenaire en ce monde. Dans mes vies passées, je fus un mercenaire expérimenté mais qui dû quitter le clan pour raison personelle.

J'espère avoir l'honneur de vous rencontrer bientôt, je vous salue bien bas.
Aojiro.
Revenir en haut Aller en bas
Dairuin

avatar



Messages : 110
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 13:09

Bienvenue en ces lieux Aojiro.

Ton parchemin est bien écrit et ton histoire captivante.
Cependant, il y manque un élément essentiel ... Relis bien les différents chapitres du Grimoire.

Que la Brume te soit bienveillante.
Revenir en haut Aller en bas
Aojiro





Messages : 6
Localisation : Secret-Defense

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 13:51

Merci bien de m'avoir rappelé à l'ordre, car j'ai été un peu préssé.

Ma motivation au sein de la guilde serait de la faire passer à un stade supérieur qu'une quelconque guilde ou confrérie. Mon idéal serait de vous faire reconnaitre par les autres aventuriers qui parcourent ce monde et des Dieux en devenant un Clan Mercenaire ou Clan officieux. Mon ideal serait à ce niveau mais le problème est que les rêves ne sont pas souvent partagés et dans le cas échéant difficiles à réaliser. Mais si je me donne à fond dans ce projet je suis sur que l'on peut réussir.
Il faut bien entendu que cela concorde et ne prête pas préjudices a l'ethnique de la Guilde.
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1680

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 14:17

Bonjour,

En fait, la réponse de Dairuin ne concernait pas ce point, mais un élément manquant de la candidature nous permettant de confirmer la lecture complète et non partielle du Grimoire.

Wahn, héritier de la Brume.

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Aojiro





Messages : 6
Localisation : Secret-Defense

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 14:36

(hrp: J'ai bien relu tous les chapitres du grimoire. Je ne pense pas avoir oublié quelque chose à mois que ce ne soit mal formulé.
Donc je reprends de façon claire et visible.

Nom: Aojiro
Classe: Crâ
Element: Eau
Cercle: 21
Orientation/Ambition:Gagner un maximum d'expérience tout en développant la guilde
Métiers: J'envisage le bucheron et le sculpteur.
Guilde: Aucune
Disponibilité: Le week-end
Objectifs: Faire de cette guilde un Clan Mercenaire ou au cas où cela serait impossible le faire connaitre par le plus de gens.

Voilà je sais pas si j'ai encore oublié quelque chose, désolé pour la présentation si sommaire mais je ne vois pas plus clair.)

Je jure allégeance au Royaume de la Brume
Que je trépasse si je faiblis!

Aojiro.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 16:00

Tu l'a encore oublié.....
Bonne candidature, sinon.
Mais je ne pense pas que l'on puisse devenir un jour mercenaires, la plupart des membres de la guilde preferent trucider des monstres que des gens.( quoique pour certaines personnes, comme les belles meres....)
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Sam 11 Déc - 16:11

Le serment est présent mais sous une forme différente.
Je valide donc la candidature et l'envoie au grand salon pour le vote.

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Aojiro





Messages : 6
Localisation : Secret-Defense

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Ven 17 Déc - 17:38

Quand est ce que je saurais l'avis de la délibération? Car je serais absent dans 5 jours est ce pour 2 semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire   Ven 17 Déc - 18:18

Et bien, vous auriez dû le recevoir hier.
Malheureusement, l'emploi du temps ayant joué contre moi, je ne peux dévoiler le résultat qu'aujourd'hui, je m'en excuse.

Bref, il est temps de vider l'urne de vote pour sceller votre destin !

Ce qui est regrettable toutefois, c'est l'absence du serment d'allégeance au Royaume dans le premier jet.
Le grimoire semble si précis à ce sujet qu'un lecteur rigoureux ne devrait pas l'omettre dans son parchemin !

Ceci dit, la candidature semble excellente, et les motivations me ravissent.

Eclairons cependant un point : le cadre du Herpé doit à tout prix être dissocié de celui de mercenaire.
Si la volonté du Royaume est, dans un premier temps, de rassembler la plupart des aventuriers pratiquant cet art, puis éventuellement d'organiser des évènements, il ne peut en aucun cas être rattaché à du mercenariat.
D'ailleurs, celui-ci est contraire aux valeurs premières du Royaume.

Ne pas centrer le 'RP' sur le mercenariat pour éviter au mieux les confusions.

Ce sera ma seule intervention sur ce parchemin.
La candidature est retenue.

Pour être recruté, contactez Nephetis, Mii-Am, Kiminus ou Wahn.


Citation :
Résultat des votes :

Pour : 5 (83 %)
Contre : 1 (16 %)
Neutre : 0 (0 %)

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
 

[ACCEPTE] Aojiro ou le juge au sourire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-