Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jarelle

avatar



Messages : 8

MessageSujet: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Lun 13 Juin - 10:36

Bonjour, la voie que je choisi m'a poussé à entendre parlé de vous, de votre royaume, le royaume de la brume, les bruits merveilleux qu'ils courent à votre propos, m'ont éblouis, et voulant moi aussi faire parti de l'aventure et être gravé dans l'histoire de ce royaume avec ses habitants.

Ayant juré allégeance à la déesse Sacrieuse, j'ai mené une vie mouvementé, triste ou heureuse par moment, Je suis de cercle 2,
je m'excuse par avance de ce cercle, mais il augmentera rapidement. En revanche, les méthodes que j'utilise pour renflouer ma bourse de kamas me prennent beaucoup de temps, je ne suis pas qu'un simple artisan pour autant =).

*Prends sa plume de corbac, et commence à dessiner diverse symbole représentant des lettres afin de remplir mon parchemin*


Mon histoire a commencé il y a bien longtemps dans un village perdu au fin fond des plaines de Cania . Je menait une vie tranquille avec ma famille et mes amies . C'est resté gravé dans ma mémoire , à l'époque , j'étais encore jeune , j'avais peut-être dix ans , mais je m'en souviens comme si c'était hier , j'allai faire mon premier voyage vers le temple sacrieur , j'étais tellement heureux que je n'avais pas arrêter d'en parler pendant une semaine avant le départ .


Mon père me racontait sans cesse des histoires sur notre monde et sur le temple sacrieur , il m'avait plusieurs fois emmener faire le tour d'Amakna avec lui lors de longs voyages , mais nous n'étions jamais allé au temple .
Il m'avait aussi beaucoup appris à me servir de la souffrance physique comme d'une force afin de me préparer pour ce jour , mais je ne pensais pas que ce même jour bouleverserait autant ma vie .
Alors que mon père m'apprenait pour la première fois à me servir de mon sang comme d'une arme , la village a été attaqué par une quinzaine de soldat brakmarien . D'après eux , on aurait hébergé une troupe de bontarien de passage et il y resterait quelques un dans le village .
Je me souviens , leur chef criait « Ne laissez aucun survivant ! Tuez les tous ! » . Ce jour là , j'ai vu mon père et ma mère mourir sous leurs armes .
Je me suis alors mis à courir avec un amis osamodas en dehors du village .
Je ne pensais plus qu'a une chose : survivre , et courir le plus vite et le plus loin possible . Mais j'ai quand même fini par me faire attraper à la sortie du village en cachant mon ami .
Je me suis débattu comme un animal , c'est surement ça qui m'a sauvé la vie , leur chef avait décidé de m'enrôler de force dans leur armée .
Ils m'ont alors assommé et capturé , puis ils m'ont emmené dans leur prison brakmarienne .
Quand je me suis réveillé , le première chose que j'ai senti , c'était une forte odeur de pourriture et de déjection . Le vieux fou qui était dans la même cellule que moi avait toujours l'air de dormir , mais un jour , il s'est mis à me parler et m'a dit , juste en regardant longuement ma main , que je devait utiliser l'élément de l'eau .
Il m'a alors dit comment utiliser les sorts de dissolution et de furie , ainsi que tout ce qu'il fallait savoir sur les châtiments et la magie du sang .
Je suis resté plusieurs année dans cette cellule en compagnie de ce vieil homme , sans jamais voir la lumière du jour .

Un jour , le vieil homme disparut , on m'a dit qu'il était mort , mais je savais déjà tout ce que je devais savoir . Au fond , ça n'était qu'un vieux fou sans importance , je ne connaissait pas son nom et il ne m'a pas manqué du tout et puis , la vie dans leur prison m'avait endurci au point de ne ressentir plus aucune sensation et l'entrainement du vieil homme m'avait rendu très fort .

Au bout de cinq an passé dans cette prison , les guerrier brakmarien sont venu me chercher et m'ont dit que je combattrai dans l'arène après m'avoir durement entrainé .
Au final , je n'ai du m'entrainer que pendant un mois afin d'apprendre le combat au corps à corps . Puis ils m'ont envoyé dans l'arène et j'ai dut enchainer des combats de plus en plus durs .
Petit à petit, je suis devenu la vedette de brakmar, j'étais devenu un monstre assoiffé de sang, je ne pensait plus qu'à combattre et à tuer. Ma vie était rythmée par les applaudissements et les cris des spectateurs. On me confrontait à tout et n'importe quoi, des des vieillards, des enfants, on a même envoyé des soldats brakmarien.
Pour moi, ils n'étaient que des proies et ça n'était qu'un jeu. Un jour, ils m'ont envoyé un trool, je l'ai complètement déchiqueté. Je n'avais pas un jour de répits, je devais faire au moins cinq combats par jour. Parfois ils m'envoyaient les prisonniers à exécuter. Et pourtant, je n'avais que quinze ans, à chaque combat je me blessais beaucoup, parfois plus que mes adversaires, et pourtant, je n'avais que quinze ans. Et cette boucherie dura deux ans. Deux ans à tuer sans relâche, dans ans passé dans le sang, dans le mien et dans celui de mes adversaires …
Mais un jour , ils m'ont envoyé une jeune eniripsa de dix ans , elle me faisait pensé à moi , je ne voulait pas qu'elle meurt , elle avait l'air tellement innocente … Et je n'ai pas put la tuer . Au moment où elle est entrée dans l'arène , je sentait qu'elle n'était pas ma "proie" . Je me suis alors mis à grimper au parois de l'arène et à m'attaquer au public pour exprimer ma fureur autrement . On dit que ce jour là , j'ai tué plus de trente personnes … J'ai honte …
Plus tard , les gardes m'ont renvoyé dans ma cellule , toujours aussi crasseuse et puante , et elle était là , et ça changeait tout . Cette minuscule salle était devenu un grand espace blanc et vide pour moi , tout devenait clair à mes yeux , je commençai à me rendre compte de ce que j'avais fait durant ces deux années . Je n'ai jamais compris pourquoi ils ont fait ça , je pense qu'ils voulaient que je la tue pendant la nuit . Mais le matin , elle était toujours vivante , je ne l'avais pas tué , j'étais resté toute la nuit à réfléchir dans un coin de la salle , la tête entre les genoux .
Plusieurs fois , elle a essayé de me parler , mais je n'ai pas répondu et je me mettait à gémir .




Les gardes , contrairement a l'habitude , ne m'ont pas envoyé dans l'arène pour me faire combattre , mais pour me torturer . Mais ces imbéciles ont oublié que j'étais un disciple de Sacrieur et que je supportai parfaitement la douleur . Malgré ça , je criait quand même car je savait qu'ils s'en prendraient à la jeune eniripsa si je ne prenait pas cela comme une punition .
Tout les matins , c'était pareil , ils venaient nous chercher tôt le matin dans notre cellule puis m'emmenaient dans l'arène et me mettaient face à elle , et si je ne la tuait pas , ils me fouettaient pendant toute la journée sous ces yeux , et je gémissait .
Au bout d'un certain temps , j'ai entendu dire qu'ils voudraient la tuer car de moins en moins de monde venait dans l'arène assister à mes séances de pseudo-torture et puis , mon massacre de la dernière fois avait fait peur au gens .
J'ai alors décidé de m'enfuir avec elle pour la protéger .
Et c'est ce que je fit , le jour où les gardes brakmariens sont venus la chercher , je les ai tuer , sous ses yeux et nous nous sommes échappés par les égouts .




A vrai dire , je n'avait aucune stratégie , je suivait mon instinct . C'était la première fois depuis sept ans que je marchait librement . Pendant les cinq heures passées à cavalé dans les égouts , on a entendu plusieurs fois les lances des soldats claquer contre les pavé froid des rues de Brakmar , ils n'avaient pas l'air de savoir qu'on était allé dans les égouts . Quand les rats m'attaquaient et me blessaient , elle me soignait , mais nous ne nous sommes pas parlé pendant tout le voyage à part quelque "par là" ou "attention" .
Au final , nous sommes arrivés devant une faille qui menait au mines des landes de sidimotes . Je savait que des soldats étaient placé dans toute la ville , et en particularité devant les portes . Quand nous sommes sortis des mines , je savais que nous n'étions pas encore sauvés . J'avais décidé d'aller vers Bonta . J'étais sûr qu'ils voudraient bien nous accueillir .
Nous avons alors marchés pendant un mois en nous nourrissant de ce que la nature pouvait nous donner . Pendant ce voyage , j'ai peu à peu repris goût à la vie et je me suis aperçu que j'avais beaucoup grandit depuis mon arrivée à Brakmar . Sur le chemin , nous avons commencé à parler ensemble , elle m'a dit qu'elle Cikia et que son village avait été attaqué par les brakmarien , comme le mien . Petit à petit , nous nous sommes aperçu que nous nous aimions de plus en plus chaque jour , jusqu'à tomber amoureux . Quand nous sommes arrivés a Bonta , nous étions maigre et nous avions faim , mais nous étions heureux . Le garde de l'entrée , avec qui je suis devenu ami depuis , nous a conduit devant Amayiro , le chef de la milice . Celui-ci nous a logé à condition que je protège Bonta et ses habitants .
J'ai eu une vie plutôt tranquille avec Cikia . Au bout de cinq ans , nous avons réussi à nous payé une petite maison dans le quartier des boulanger grâce au soutien d'Amayiro et à notre travail acharné .





Mais , suite à une attaque des brakmarien sur les fortifications de Bonta , l'intendant Danathor a secrètement organisé une expédition punitive dans un village non loin de Brakmar , et j'en faisait parti .
Notre chef nous a expliqué ce que nous devions faire juste avant d'arriver à destination , nous devions tuer le plus d'habitants possible et ne faire aucun prisonniers , comme la mission des brakmarien qui ont dévasté mon village .
Quand nous y sommes arrivés , j'ai revu les images du massacre de mon village et je me suis évanoui …
Quand je me suis réveillé , j'étais à l'infirmerie de la milice bontarienne et Cikia veillait sur moi , elle n'était pas encore au courant de ce qui s'était passé là-bas , ce massacre était resté secret et n'avait été archivé nul-part . Pour la première fois depuis qu'on se connaissait , j'ai dut lui mentir , je lui ait dit que je m'était évanoui durant une patrouille .
C'est à ce moment que j'ai comprit que Bonta ne valait pas mieux que Brakmar , j'ai compris que les deux grande cité du Monde des Douze se livraient au mêmes pratiques barbares , au mêmes massacres .
Je suis alors allé voir Amayiro et je lui ai dit que je quittait l'armée et que je voulais m'installer dans le village d'Amakna . Il avait l'air d'avoir eu vent du massacre organisé par Danathor et comprit ma décision .








Quand Cikia et moi nous sommes arrivé dans le village , j'avais vingt-cinq ans et elle en avait dix-huit .
Là-bas , la vie était paisible et nous vivions de la pèche et de l'artisanat . Mon patron était un vieille enutrof pingre comme pas deux , il me donnait le stricte nécessaire , pas un kamas de plus , pas un kamas de moins , afin de pouvoir subvenir à nos besoin .
Cikia , elle , était tailleuse , elle allait chez les gens et leurs cousait ce qu'ils voulaient . Contrairement à moi , elle gagnait beaucoup d'argent . Grâce à notre travaille , nous avons put nous payer une grande maison près du port et nous vivions bien , nous mangions à notre faim .
Main un jour , Cikia fut frappée par une mystérieuse fièvre , deux docteur venaient tout les jours s'occuper d'elle . Moi , j'avais même arrêter mon travail pour rester auprès d'elle , je priait chaque la déesse Eniripsa continuellement , mais ça ne suffisait pas , son état s'aggravait de jour en jour , un monde entier s'écroulait en moi , je ne me nourrissait presque plus , je voulais rester à coté d'elle . Cependant , une nuit , elle mourut … Sans que je ne puisse rien faire sans elle … Je me sentait coupable , je devenais fou … Je suis alors rester assis à pleurer devant son lit pendant trois jours . Pendant trois jours , mes anciens démons revenaient , je sentait monter lentement la fureur en moi , je me suis alors mis à rejeter la faute sur Brakmar et ses protecteurs , je ne pensais plus qu'a une chose : me venger de tout ce qu'ils nous avaient fait , à moi et à Cikia .
J'ai alors décidé de m'attaquer directement à la source : la milice . Je savait que je pourrait y laisser la vie , mais plus rien d'autre n'importait pour moi que la vengeance . Je voulait faire ça pour moi , mais aussi pour elle .
Mais alors que je me préparait pour le voyage , le fantôme de Cikia m'apparut , elle me suppliait de de ne plus tuer , de continuer à vivre ma vie sans elle . Elle disait qu'elle ne pourrait pas reposer en paix si je me remettait à tuer , puis elle disparut , les larmes au yeux et elle souriait …
Depuis ce jour , j'ai vendu la maison et je vit une vie d'aventurier comme les autres , en m'efforçant de respecter sa mémoire . Depuis , je vais chaque jour me recueillir sur sa tombe .





_Ha , jarelle , on ne se lassera jamais de tes histoires .
_Merci mon vieux Tek , mais je ne pense pas que les trois ivrognes aient écouté un traitre mot de ce que j'ai dit . Tu me repasses une bière ?

Il avait l'air de pleuvoir des corde dehors , dans la ville des mercenaires .

_Tiens , ça fera quatre kamas .
_Les voilà .

D'un coup , la porte s'ouvrit et un inconnu encapuchonné vint vers moi :
_Jarelle ?
_Oui , c'est moi , qui êtes vous ?
_C'est moi , Kille , ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu , depuis l'attaque du village non , demanda l'inconnu en se découvrant .
C'était un grand osamodas au cheveux gris habillé tout de rouge .
_Comment m'as tu retrouver ?
_Depuis le jour de l'attaque , je te cherche et j'ai entendu dire que tu étais de passage à Astrub , mais je ne vais pas tout raconter en détail .
_Mais si , dit Tek Abir , le tavernier , je n'ai pas beaucoup de client par ce temps de chienchien , et puis , je m'ennuie .



Moi, Jarelle jure allégeance au monarque de la brume et à son royaume,
Que la brume m'emporte si je faillis à cett
e tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Lun 13 Juin - 11:12

Bonjour,

Je me permets d'intervenir pour signaler que les candidats ne sont pas autorisés à intervenir sur les autres parchemins de candidature.

Merci

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Jarelle

avatar



Messages : 8

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Lun 13 Juin - 11:29

D'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Lutrak

avatar



Messages : 1692

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Lun 13 Juin - 16:09

Bonjour,

Un récit aussi long pour une candidature peut paraître risqué, mais soit, pourquoi pas.
En revanche, je trouve que tu ne te vends pas assez dans ce parchemin.

Pourquoi devrions-nous te prendre ? Que pourrais-tu faire pour le Royaume ? Es-tu souvent présent ? Que penses-tu lui apporter ?
Un peu plus de motivation aurait peut-être été souhaitable, mais je pense que l'écriture de cette histoire et les lignes en haut de page restent tout de même un gros effort en soi, et il me suffit amplement.


Wahn, héritier de la Brume

_________________
"Je servirai la Brume jusqu'à mon dernier souffle. Les enfants du Royaume peuvent dormir sur leurs deux oreilles."
Revenir en haut Aller en bas
Vieux-fripe

avatar



Messages : 128

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Mar 14 Juin - 10:04

Salut, je suis d'accord avec Wahn, il manque des informations sur toi.
Autrement j'ai bien aimé l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Jarelle

avatar



Messages : 8

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Mar 14 Juin - 20:48


*allume une bougie, dégaine ma fidèle plume de corbac*

Wahn, je ne peux vous forcer à m'accepter dans votre royaume, je ne pense pas apporté des choses MAGIQUE sur le royaume, mais je pense pouvoir apporté un peu de bonne humeur et de convivialité comme chaque personne ayant postulé, et bien sûr affronter les ennemis de la brume.

Etant encore sous la tutelle de ma mère --'
Je ne peux être connecté tout le temps, mais je suis connecté au moins une fois par jour.

Donc, je suis un sacrieur de cercle 4, et je suis souvent accompagné de mon ami osamodas, et j'ai récemment pris une roublarde comme disciple.
J'aime énormément exercer mon métier, tailleur, quel joie de pouvoir confectionner soi même ces couvres-chef !
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Mar 14 Juin - 20:54

Bonsoir,

Les réponses ayant été apportées, nous allons pouvoir procéder au vote

La candidature a bien été prise en compte et est envoyée au Salon.
Le verdict du Royaume de la Brume sera connu d'ici cinq jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume.

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Jarelle

avatar



Messages : 8

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Mar 14 Juin - 21:17

*s'incline devant le monarque*

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: [ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.   Dim 19 Juin - 18:50

Bonjour,

Et bien, un long parchemin pour une longue candidature qui en aura découragé quelques-uns, mais pas suffisamment pour que je ne puisse pas rendre le verdict.
C'est donc sans objection que le parchemin est retenu et qu'une période d'essai est accordée à son auteur.

La période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement.
Durant la prochaine semaine, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Nous espérons que vous trouverez dans le Royaume les réponses à vos attentes.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn,Mii-Am, Mosath, Nephetis, Spree ou bien Kiminus.


Lokri Ier, Monarque de la Brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
 

[ACCEPTE] Gravé dans ma mémoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-