Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dechronologue

avatar



Messages : 828
Localisation : Loin dans le Krosmoz.

MessageSujet: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Dim 15 Jan 2012 - 21:59

Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.




Les arcs argentés se multiplient sous mes yeux,
Une expiation, nous dit on des cieux
Une terre sanctuaire se défile sous mes pas.
Une nouvelle année s'éveille sous un carnage froid.

Un lys apparaît, pur au milieu du chiendent.
Impossible à arréter, petit être tremblant.
Fragile blancheur au milieu du vermeil,
Petite lune sous le plomb de l'énorme soleil.

Une course éffrénée vers cette timide paleur.
Une course enragée pour la vaporeuse fleur.
Qui, innocente, dans cette horreur déchainée,
Ne peut avoir d'autre fin que l'éternité.

_______________________________

Ma vie, à l'image de cette fleur, est une tache dans l'histoire du Monde ; une erreur, quelque chose qui existe mais qu'on ignore, par peur de son symbole, par peur de son image.

Car oui, à vous je peux le dire, je suis un Dieu.
Sans doute êtes-vous intrigué, sans doute croyez-vous que je mens ou que je suis fou. Mais non, c'est bien la vérité. Et voici mon histoire – ou plutôt une infime partie de celle-ci – qui vous prouvera que je dis vrai.

_______________________________


« Que dites-vous ? »
Nous y sommes.

« Je n’entends pas. »
TU N’ENTENDS PAS ! LES FLEURS LES NUAGES, LE CIEL ET TOUTES CES CHOSES.

« Je n’entends pas. »
Idiot.

« Je n’entends pas, ou presque rien. »
QUI ES-TU ! FAIS QUELQUE CHOSE D’INOUI, D’IMMORTEL.

« Comment ? »
FAIS PLEUVOIR DES LUGAGNES DE ROSES DU CIEL, DU SOLEIL SA PUPILLE ET LE LONG DES NUAGES SES TRAITS. FAIS-LE.

« Pourquoi ? Je n’entends pas. »
FAIS. MONTRE QUI TU ES. TU ES UN DIEU ! PROUVE-LEUR. PEU IMPORTE LA FOI !

« Pourquoi ? »
ILS SONT MISERABLES.

« Je m’en vais, je suis las. »
NE FUIS PAS. REVIENS.
Reviens.



Je t’en prie. J’en ai besoin
De quoi ?

« De quoi ? »
NOUS Y SOMMES.

« Je n’ent…

Furoncloïde, L'Homme au Bord du Ciel.

_______________________________

" Au Commencement était le Vide. Le Vide était vide de tout, aussi bien de la vie que de la mort. Mais pourtant, il n'y avait pas rien dans le Vide. Il n'y avait pas rien, mais ce qui forma plus tard le rien était déjà là.
Puis vînt le Rien. Le rien fut établi à partir du Vide ; un jour était Vide, le lendemain était Rien. Ce fut ainsi. Le Rien fut au Vide ce que le vide n'avait pas été au Rien ; c'est-à-dire rien.

Après le Rien s'annonça l'ère des Premiers Dieux. Nés d'une particule étrangère au Rien mais qui pourtant naquit du Rien, les Premiers Dieux créèrent l'ébauche du Monde tel que nous le connaissons, ou plutôt tel que vous le connaissez, sous sa plus simple forme. Ils étaient dénombrés au Nombre d'Un.

Au Commencement de leur ère, les Premiers Dieux créèrent l'air. L'air était une étendue infinie qui se dégageait du Rien, bien qu'entourée par celui-ci. Les Premiers Dieux se rendirent alors compte que l'air avait une propriété particulière, qu'il était spécial. L'un de lui dit alors : " Que Quelque Chose soit ! " Et Quelque Chose fut. Les Dieux se penchèrent dessus pour l’examiner. Leurs études sur Quelque Chose durèrent plus longtemps que tout le temps lui-même, car cette Chose était le temps, mais cela, les Premiers Dieux ne le comprirent pas. Le temps, à leur insu, se joua d'eux et patienta comme il savait si bien le faire. Les Premiers Dieux en eurent alors assez d'attendre et tentèrent de détruite Le Temps qu'ils ne savaient pas nommer, pour s’efforcer de l'assimiler. Mais ils étaient trop vieux, et trop jeunes sur l'échelle infinie de leur ère, si bien qu'ils échouèrent. Le Temps emporta la bataille et les Premiers Dieux disparurent.

Alors commença l'ère de la Création.
Le Temps, au fur et à mesure qu'il vieillissait, devînt un Dieu et se nomma Le Déchronologue. Il vécut dans l'air pendant plus de temps que lui-même ne pouvait compter, mais vînt l'instant ou il en fut lassé. Il entra alors une exaltation fébrile de création.
Dans un premier temps, le Déchronologue dit : " Que la terre soit ". Et la Terre fut. Mais la Terre ne suffisait pas. Il ajouta : " Que la Mer soit ! " Et la Mer fut.
Le Déchronologue arpenta la Terre et la Mer entourés de l'air, et ce qu'il vit lui plut. Et comme cela lui plaisait, le Déchronologue dit : " Que la lumière soit ! " Et il en fut ainsi. La lumière forma le Ciel, mais la clarté toujours plus intense éblouissait Dieu.
Aussi dit-il : " Que l'Obscurité soit ! " Et l'Obscurité fut.
Ce fut ainsi que vînt le premier Jour et la Première Nuit. Et cela plut au Temps, qui pouvait apaiser sa soif de Lumière et sa soif d'Obscurité en un bref moment.
Alors il rassembla un Jour et une Nuit et dit : " Voici une journée ".
Il s'empara alors de la journée, les découpa en vingt-quatre parties égales, en prit une et la sépara en soixante autres parties qu'il dissocia en soixante autres parties égales elles aussi. Et c'est ainsi que furent les heures, les minutes et enfin les secondes.
Dieu les aima aussitôt et joua avec une journée, deux journées puis trois journées. A l'aube de la quatrième journée, Le Déchronologue, lassé par sa création, dit : " Que soit la Vie ! " Et ce fut ainsi que le Temps l'avait ordonné.

De la Vie vint la Seconde Génération de Dieux. Ils se comptèrent en Douze entités, aussi puissantes les unes que les autres.
C'est ainsi qu'Osamodas, Féca, Sram, Enutrof, Crâ, Pandawa, Eniripsa, Sadida, Sacrieur, Ecaflip, Xélor et Iop apparurent.
Avec l'aide du Déchronologue, ils accomplirent la majeure partie de l'oeuvre de la Création.
Chaque Dieu, à l'exception du Temps, créa deux êtres à son image : un homme et une femme, ainsi que les principales espèces animales et végétales et des minéraux : Le trèfle, le frêne, le blé, le fer ; la truite, le bouftou, le tofu et la larve. Et de chacun de ces êtres vivants se développa, sur un fil infini de milliards d'années, et donna naissance à toutes les autres espèces animales, végétales et minérales que vous connaissez.
Toujours sous le commandement du Déchronologue, les Douze Dieux du Monde qu'ils appelèrent ainsi s'extasièrent des communautés qu'ils avaient créé, notamment des hommes et des femmes (qu'ils nommèrent " humains "), dont l'intelligence surpassait celle de toutes les autres espèces.
Ils les observèrent, étudièrent leurs progrès pendant des siècles, des millénaires, des centaines de milliers d'années. Mais vînt le jour, un million d'années après la création des humais, où naquit la haine et la révolte parmi ceux-ci. Un Osamodas avait découvert l'adultère, et avait été surpris en flagrant délit par l'homme trompé. Une bataille explosa alors, car les deux humains occupaient chacun une place importante dans la hiérarchie de la communauté humaine, qui s'était installée dans l'actuelle Amakna. Les Dieux, très intrigués, se penchèrent très attentivement sur l'action. Un sentiment tout autre que l'amour était né, et cela changea à jamais la face du Monde des Douze.
" Contaminés " par les mauvais sentiments de leurs humains, les Dieux mirent en place un plan pour détrôner le Déchronologue de sa place suprême. C'est ainsi qu'apparut la Conjuration Divine.
Les Douze, pour arriver à leur but, asservirent des humains plus naïfs que les autres et leur firent construire, dans le plus grand secret, un immense labyrinthe souterrain, quelque part dans les abysses des Mers. Sa construction dura, dit-on, dix vies humaines ; mais jamais le Déchronologue n'en fut informé. Puis les conjurés, dans leur soif de pouvoir, mirent leur plan à exécution. Le Dieu Sram se présenta au Temps et prétendit qu'il avait découvert quelque chose d'extraordinaire, de surpuissant, quelque chose que le Déchronologue seul était digne de voir ; tandis que les onze autres Dieux réunissaient leurs force pour créer un immense tourbillon sous-marin capable d'entraîner leur maître au plus profond des eaux. Leur plan se déroula à merveille, et le Temps tomba, tomba, avant même de se rendre compte du piège que les Douze lui avaient tendu, et fut enfermé à jamais dans le Labyrinthe que la légende surnomme « Labyrinthe de l'Oubli ».
Mais certaines personnes prétendent que depuis des millions d'années, le Déchronologue a réussi à s'échapper, et qu'il vit désormais sous une apparence humaine, prêt à tout pour prendre sa revanche. "

Déchronologue, " Les Dieux nous Entendent ".

_______________________________

Bien le Bonsoir, honorables Citoyens du Royaume de la Brume !

C'est un Déchronologue humble qui se présente à vous en cette soirée de Javian, débarrassé de ses principes et de ses ambitions. Aussi c'est pourquoi j'accepterai tout jugement sur mon passé, mon présent ou mon futur s'il prend l'envie à quiconque de le reprocher. Car certes, je ne suis pas blanc comme neige, et je l'avoue bien volontiers.
Je suis le Déchronologue, et comme vous avez pu le comprendre plus haut, un Dieu des plus anciens. Depuis le jour où je me suis échappé de ma prison sous-marine, j'attends celui où je pourrai me venger. J'ai erré et ère encore, sous différents noms et différentes identités, parcourant le Monde des Douze, et m'efforçant de retracer les grandes lignes de notre histoire.
Ce que vous avez lu ci-dessus n'est qu'une partie de mon oeuvre, intitulée " Les Dieux nous Entendent ", disponible intégralement dans les bibliothèques des cités de Bonta, Brâkmar, Amakna et en d'autres lieux qui vous seraient inconnus. Je compte prochainement l'intégrer à la bibliothèque - si riche ! - du Royaume de la Brume, qui sera je l'espère enrichie d'un des seuls essais qui étudient les Dieux dans leurs problématiques intérieures.

Mais avant tout, je suis un Disciple de Sadida, de la classe Zobal, en ce moment. C'est une apparence que je n'ai acquise que récemment, aussi peut-être m'avez-vous connu sous d'autres noms, mais cela, vous ne le saurez sûrement jamais !
De cercle 28, j'arpente les voies de la Terre et de l'Air en toute simplicité. Je suis également alchimiste de note 30/100
N'ayant pas encore suffisamment de kamas pour m'acquitter de ma dette envers les passeurs de la Taxe d'Astrub, je tente de réunir le plus d'argent possible pour accéder aux zones amaknéennes.
Je pense être quelqu'un d'assez sociable, tempéré et mesuré, peut-être même sympathique. Malgré mon ego sur dimensionné - du à un passé plutôt spécial - je peux rester modeste, mais en de rares occasions.
Bien qu'étant disciple de Sram, je ne prie aucun Dieu sinon moi, je ne connais que trop leur médiocrité... Mes objectifs ne sont donc pas une vie pieuse dédiée à la prière, mais une existence aventureuse, sans cesse changeante ! C'est pourquoi je cherche une famille, des compagnons avec qui partager ces moments qui nous rapprochent et nous forgent dans un monde trop cruel. Des compagnons pour lesquels je serai prêt à donner ma vie, et qui seraient prêts à donner la leur pour moi.

Je crois pouvoir me vanter de connaître assez bien le Royaume, ses règles et ses principes, aussi je pense pouvoir m'y plier sans grandes difficultés. Les guildes que j'ai connues sont nombreuses sinon innombrables, aussi je ne les mentionnerai pas. Peut-être par souci de discrétion, également.




« Moi, Dechronologue, jure allégeance au Monarque de la Brume et à son Royaume.
Que la Brume m'emporte si je faillis à cette tâche. »

Serment prononcé, je crois que je vais clore ce parchemin : il se fait tard et mes yeux se ferment.

Que la Brume et ses Citoyens me lisent et me jugent, c'est mon dernier souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Dim 15 Jan 2012 - 22:51

Bonjour.

Je tiens déjà a dire que c'est une très bonne candidature, magnifique, oserai-je dire. Même si je la trouve un rien confuse.
Sa commence sur un poème, enchaîne sur un dialogue assez mystérieux... je dirais que tu est influencé par Bernard Werber, je retrouve un style semblable au tiens dans ses livres et le titre "Les Dieux nous Entendent", c'est typique de cet auteur. Il adore imaginer les interactions entre créature dite "divines" et une civilisation dotée d'intelligence. (genre les fourmis, par exemple.)
L'Histoire du monde des douzes est rendue légèrement vacillante par la création d'un dieu supplémentaire et supérieur.
C'est bien entendu une aberration complète. JE suis le seul être supérieur dans cette dimension Wink.
Et ... C'est quoi un lugagne? J'ai jamais entendu ce terme ^^.
Je connais les lucarnes, les cigogne, mais pas les lugagne. (d'ailleurs, Word le compte comme une erreur).

Par ailleurs, tu a l'air de t'être sérieusement préparé pour ce RP. Tu as passé combien de temps dessus?
J'aimerai que tu explique certaines parties de ton RP, pendant que j’érige un autel Decronologuiens dans ma chambre, entre celui de Crâ et de Eniripsa.
Comme par exemple "Ma vie, à l'image de cette fleur, est une tache dans l'histoire du Monde ; une erreur, quelque chose qui existe mais qu'on ignore, par peur de son symbole, par peur de son image." en quoi a-t-on peur du symbole d'une fleur?

Le seul truc qui me dérange réellement dans ton RP, c'est réellement le "JE suis un dieu". Tu passe toujours par les portes malgrés les chevilles qui enflent? Mad

Il n'y a que cette base qui est dérangeante, mais a pars ça, je n'ai aucune restrictions a ton entrée dans le royaume de la Brume. D'un coté, j'acclame même tes "prises de risques" avec le poème au départ. Je crois que quelqu'un avait déjà essayé de rentrer ici avec un RP a la "Je suis un dieu" (mais c’était un dieu trololololl) et qui c’était planté lamentablement (merci les vrais dieux Very Happy), mais jamais de poésie.

Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Lun 16 Jan 2012 - 14:50

Bonjour,

La candidature a bien été prise en compte et est envoyée au Salon.
Le verdict du Royaume de la Brume sera connu d'ici deux ou trois jours.

En attendant cette date, nous vous invitons à prendre votre aise sur cet antre et à rentrer en contact avec les membres de cette communauté.

Que la Brume n'obscurcisse pas votre voie !


Lokri Ier, Monarque de la brume

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Dechronologue

avatar



Messages : 828
Localisation : Loin dans le Krosmoz.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Lun 16 Jan 2012 - 17:20

Bonjour ! Je tiens à te remercier, Limn, pour l'attention que tu as apportée à la lecture de ce bout de parchemin et pour ta critique aussi instructive que positive. Tu ne t'es pas trompé quant à l'inspiration du titre et d'une partie du texte, mais je pense que tu as omis celle d'un texte autrement plus célèbre.
Les lugagnes sont quelque chose que je définis comme de grandes actions, des choses non définies mais démesurées.
Je n'ai pas passé autant de temps que tu sembles le croire à écrire cet extrait. Mais oui, je pense être assez bien préparé à l'art du "herpé".

Le symbole de la fleur est quant à lui plus imagé ! En effet, imagine que tu es un méchant, pour être simple, et que tu vis dans un endroit isolé de toute vie, de toute nature, dévasté. Si un lys dont la blancheur suffisait à raviver la flamme amoureuse d'un désespéré apparaissait dans ce chaos ne crois-tu pas que tu serais inquiet, sinon totalement affolé ? Bref, cela résume ce que j'ai tenté d'exprimer dans ce poème.

Merci beaucoup, en tout cas !

Que les Dieux te gardent.
Revenir en haut Aller en bas
Yeckim





Messages : 179
Localisation : Peu importe, mais toujours plus loin.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Lun 16 Jan 2012 - 22:12

Bonjour

J' ai relu ta candidature encore plusieurs fois. Elle m'apparait a chaque fois plus clairement, j'en devine mieux les aspects et en
J'ai remarqué la touche d'humour, "Le Furoncloide" que je n'avait pas remarqué la derniere fois. Je me suis d'ailleur aperçu du clin d'oeil que tu as fait a coté :" L'Homme au Bord du Ciel." c'est le tableau de Friedrich "Voyageur contemplant la mer nuage", qui va parfaitement avec le poème qui semble d'inspiration romantique, entre Hugo (ou, comme le dit ma prof de français, l' Ami Totor), Lamartine (qui est je le rappelle, un homme) et Charles Baudelaires?(Bon... la je commence a aller chercher loin, non?)
Allez, je cherche une erreur, maintenant.
...
...
...
...
HAHA!
Tu a écrit HUMAIS à la place d' HUMAINS!
Nous devons malheureussement te rejeter, brebis galleuse Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Monarque de la Brume

avatar



Messages : 1112
Localisation : Dans le palais de l'au-delà.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Jeu 19 Jan 2012 - 21:06

Bonsoir,

Les votes sont terminés et ils sont positifs face à cette candidature d'une grande qualité.
Attention toutefois à ce que ce soi-disant passé de "dieu" ne vous joue pas des tours durant la période d'essai !

La période d'essai qui vous attend nous apprendra donc à vous connaitre, et réciproquement.
Durant la prochaine semaine, il faudra vous montrer présente et prouver au Royaume que vous méritez votre place, que votre esprit et votre âme résonnent à l'unisson avec les principes du Grimoire de la Brume.

Nous espérons que vous trouverez dans le Royaume les réponses à vos attentes.

Pour le recrutement, vous pouvez contacter Wahn, Mosath ou Spree

_________________
N'oubliez pas : le monarque de la Brume veille sur vous à chaque instant !
Revenir en haut Aller en bas
http://brume.monalliance.com
Dechronologue

avatar



Messages : 828
Localisation : Loin dans le Krosmoz.

MessageSujet: Re: Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.   Jeu 19 Jan 2012 - 21:22

Je suis bien conscient de l'honneur qui m'est fait, et j'espère pouvoir m'en montrer digne !
Le Royaume est une administration si ancienne, si respectable, que je m'en voudrais de ne pas l'être.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Déchronologue, une part de mystère dans ce Monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Bibliothèque :: BIBLIOTHÈQUE :: Salle des Archives :: Archives des candidatures acceptées-