Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Moone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nephetis

avatar



Messages : 659
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Moone   Sam 24 Mar 2012 - 14:46

Moone ne tient pas son nom de ses parents. Ses parents étaient disciples de Iop. Ils combattaient pour Bonta, ils n'avaient pas besoin d'un fils gringalet comme lui, c'étaient des brutes. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils l'ont appelé « P'titeChoz' ». Comble du destin, ses petites ailes faisaient de lui un disciple de la grande déesse Eniripsa. Quand il eu l'âge de savoir parler « correctement », ses parents décidèrent de l'abandonner pour pouvoir repartir en guerre tranquillement.

Notre frêle disciple d'Eniripsa n'était encore qu'un tout petit garçon jeté dans ce monde brutes, dans cette jungle ou personne ne faisait attention à lui. Malgré tout, il avançait, dans l'espoir que quelqu'un lui vienne en aide. Toute la journée durant il avait marché, vu des centaines de créatures différente et certainement autant de personnes. A la fin de cette première journée dans le monde sauvage, « P'titeChoz' » fatigué de sa marche sans but, s’endormit sur un banc en bois. Pas très confortable il faut l'admettre.

Le lendemain une bien drôle de surprise l'attendait.

Ouvrant ses yeux, ébloui par le soleil matinal, « P'titeChoz' » eu énormément de mal à distinguer les formes de la personne qui se tenait en face de lui. Malgré tout, se trouvait une femme, plutôt jeune et éperdument élégante. Elle était habillé d'une grande robe verte, et sa chevelure blanche brillait comme le dofus ivoire. Quand elle vu que le petit homme avait repris entièrement ses esprits, elle se pencha sur lui et prononça ces mots :


- « Bonjour jeune disciple, tu es enfin arrivé ? Très bien, comment te prénomme-tu ? »


Quand elle eu fini de prononcer ces mots, elle vit le regard d'incompréhension du jeune homme, comme si, elle se trompait de personne. Malgré tout il improvisa :


- « Et bien, euh... je ne sais pas. » (belle improvisation n'est-ce pas ?)


Notre ami ne voulait pas avouer son vrai nom, ce dernier lui faisait honte. Malgré tout, en réfléchissant rapidement et en réorganisant ce qu'il viens de se passer dans sa tête, il réussi à comprendre que la dame en face de lui attendait un disciple, certainement pour lui enseigner quelque chose. Il n’espérait qu'une chose, que le disciple qui devait arrivé ce soit fait manger par un mulou en venant. Et heureusement, c'était bel et bien le cas !


- « Peu importe, moi je m'appelle Elya, Elya Wood ! Et tu trouve ici à l'entrée du temple de la grande déesse Eniripsa. »


Il n'en cru pas ses oreilles, le hasard l'avait guidé pile au temple Eniripsa, lui qui avait comme seul souhait d'apprendre l'art des mots du dieu qu'il était censé servir. Les dieux n'étaient pas aussi cruel finalement. Sa déesse l'avait mené là où il devait aller.

Au fil des jours, il apprit le « savoir parler » des Eniripsas. Ces mots que seul eux pouvaient maîtriser. Mais uniquement les mots doux pouvant soigner les plaies et guérir les mourants. Les formateurs Eniripsa n'avaient pas le droit d'apprendre les mots « interdits » à leurs disciples. Malgré tout, « P'titeChoz' » réussi à convaincre Elya Wood de lui enseigner les mots pouvant blesser. Il réussi en lui racontant son enfance difficile et son envie de partir découvrir le monde.

Après quelque semaines d’entraînement intensive, « P'titeChoz' » réussi à apprendre la plus part des choses importante qu'il faut savoir sur le monde des douzes et réussi à maîtriser la plus part des mots qu'il pouvait apprendre. Elya Wood décida donc de l'envoyer récupérer certaine choses suffisamment loin pour voir de quoi il était capable. « P'titeChoz' » devait récupérer une grosse poignée de feuilles de fourbasse et de pétales de trukikol pour permettre à Elya de tenter un certain nombre d'expériences dessus. Il se rendit donc sur l'île Moon.

« P'titeChoz' » n’eut aucun mal à récupérer suffisamment de feuille de fourbasse sur la plage, par contre Elya Wood ne l'avait pas prévenue des dangers qu'il pourrait rencontrer dans la jungle profonde. Et ce qui devait arriver arriva. « P'titeChoz' » se fit avaler par le premier gloutovore qu'il croisa. Par chance, son mot de prévention et le faite que le gloutovore ne semblait pas vouloir tuer sa victime permit à « P'titeChoz' » de survivre. Cette aubaine venait du faite que ce gloutovore avait été dressé par des kannibouls pour chasser à leur place.

Une fois transporter au village, le gloutovore recracha le futur repas des kannibouls. Mais « P'titeChoz' » bien décidé à ne pas se laissé manger, se mit à courir entre les kannibouls, qui d'ailleurs, énormément surpris par l'action du jeune Eniripsa ne savait plus quoi faire. Le seul problème est qu'il c'était mit à courir dans la mauvaise direction, il se dirigeait vers la tanière de Moon.

Après sa course dont la rapidité venait certainement d'un état second d'adrénaline, « P'titeChoz' » se retrouva au centre d'une étendu verte, avec comme seul repaire un immense poteau avec une tête de singe. Blanc total, le bruit des kannibouls dansant et fredonnant venait de se stopper, et même le ciel devenait gris. Un peu comme dans les mauvaise histoires en faite...

Vous devinez certainement la suite ! Moon surgit du haut des branches pour s'écraser dans un fracas sur le sol nez à nez avec « P'titeChoz' ». Désemparé, « P'titeChoz' », eu comme seul reflex de reculer doucement en arrière. Moon brandit son marteau vers notre ami, les deux personnes restèrent fixe l'un en face de l'autre, se regardant droit dans les yeux, pendant un temps qui paru interminable. Moon se décida enfin à parler :


- « Toi, petit homme ailé, comment est-tu arrivé ici ? Les kannibouls ne t'ont pas dévorer à ce que je vois, hm... Je te laisse deux possibilité : la première, je te laisse partir, comme ça, en échange je vais juste te poursuivre et te massacrer. La seconde, tu répond à ma question. Si la réponse est correct, tu partiras d'ici, libre. Si tu te trompe, je te laisse imaginer ce qu'il t’arrivera. »


Moone paralysé de terreur devant ce singe d’apparence craintive mais toutefois très dangereux, eu comme seul possibilité de devoir répondre à son énigme. Il se contenta de répondre oui de la tête.


- « Très bien, alors. Combien font... 3 noix de kokoko plus 7 noix de kokoko ? »


« P'titeChoz' » surpris par la simplicité de la question retourna plusieurs fois la question dans sa tête. Malgré tout la réponse était bien 10, peut-être est-ce que le piège est invisible ? Il fini quand même par répondre :


- « La.. La réponse est 10. Ça fait 10 noix de kokoko. »

- « Hum très bien, je m'étais toujours demandé combien ça faisait... j'espère que ta réponse est juste Hahaha ! »


Moon a beau être fort, il ne brille pas pour son intelligence. Malgré tout, il avait réussi à créé ce test pour voir la résistance psychologique des aventuriers. Souriant Moon s'avança et pose sa main sur l'épaule du disciple Eniripsa. « P'titeChoz' » ressenti une douleur brûlante là où Moon y déposa sa main. Moon recula d'un pas et se remit à parler :


- « Je demande, que à partir d'aujourd'hui, la joie, la bonne humeur et l'aide que je ne peut apporter à tes semblable, se fasse à partir de toi. Je compte sur toi Moone. Ne me déçoit pas. »


Le singe recula en sautillant rapidement jusqu'au buisson le plus proche et disparu. « P'titeChoz' » eu enfin un nom, une identité, un but.

Peu après, Moone récupéra sans trop de problème les dernières ressources qui lui manquait. Il retourna voir Elya Wood, lui donna tout ce dont elle avait besoin. Sauf que cette fois, Moone quitta le temple, pour lui son enseignement se terminait.

Épilogue :

Quelque mois après, Moone fit la connaissance de nombreuse personne et a aidé un bon nombre de personne dans le besoin au nom du singe. Moone rencontra par la même occasion un disciple Osamodas qui avait bien besoin de soin, car s'attaquer seul à une meute de trool enragé seul n'est pas généralement une bonne idée.

Moone c'est donc lié très rapidement d'amitié à ce casse-cou et ne le quitte presque jamais.
Revenir en haut Aller en bas
 

Moone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Entrée du royaume :: HISTOIRE DU ROYAUME ET SES MEMBRES-