Antre du Royaume et de la Patrouille de la Brume, guilde et clan RP sur le serveur Vil Smisse
 
CalendrierAccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionséparation
Lien du Forum de L'Alliance
Vous souhaitez faire du RP mais avez déjà une guilde ? Pas de panique, la patrouille recrute aussi de nouveaux éléments !
Le Grimoire de la Brume a été réécrit, n'hésitez pas à le consulter !

Partagez | 
 

 Histoire d'un pirate.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaquemart

avatar



Messages : 240
Localisation : Héhéhé...

MessageSujet: Histoire d'un pirate.   Mer 15 Mai - 17:31

Il était une fois, sur une île au Nord-ouest de Frigost, là où aucune forme de justice frigostienne ou amaknéenne n'osait s'aventurer à cause du froid polaire qui y règne (non pas à cause de la glaciation, juste à cause du fait qu'elle soit située au Nord, comme l'île de Nowel), et de ce fait, elle était entourée d'immenses blocs de glaces flottants à la surface de l'eau, rendant la circulation des navires très difficile. C'était donc la loi du plus fort qui était maîtresse, où les pirates de toutes mers pouvaient faire ce qu'ils voulaient (comme dirait un bwork, "Cé pa une il pour lé lopèt sa"), mais il vivait néanmoins des personnes civilisées et plutôt dotés d'une technologie avancée.

En effet, celle-ci leur permettait de vivre dans un village souterrain, réchauffé par la chaleur d'un volcan étant à l'origine de l'île, mais malheureusement ne leur permettait pas de lutter contre les brigands du fait que leur peuple n'ait pas la moindre idée de ce qu'est la guerre, ayant toujours vécu en une seule et unique communauté et ayant pour seul combat celui pour leur survie ; ils vivaient donc opprimés par les barbares passants et devaient leur reverser une taxe, en leur donnant des vivres et certaines machines, ils étaient de plus utilisés pour créer des armes permettant aux pirates de dominer les différentes mers.

Bien sûr, cela attirait de plus en plus de pirates qui convoitaient ces armes, ce qui donnait lieu à des massacres épouvantables autant du côté des pirates que du côté des pirates que du côté des habitants ; le peuple allait vers sa perte, irrémédiablement les effectifs diminuaient, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 20 personnes de cette civilisation ; les pirates se désintéressèrent alors de cette île et partirent vers le continent, laissant ce peuple pour mort sur cette île hostile.

Des années plus tard, ce peuple se relevait douloureusement de cette chute, ayant gagné en effectifs et étant désormais libre, ils transformèrent leur ville souterraine en véritable ville fortifiée, ayant différents bateaux à leur disposition pour faire fuir d'éventuels assaillants et vivre ce futur prometteur qui était à leur disposition.
Néanmoins quelque chose n'allait pas ; chez certains, l'envie de vengeance ne s'était pas tue mais avait gagné en puissance au fur et à mesure des années, les rassemblant en groupes prêts à partir en mer pour retrouver ces pirates.

L'un d'entre eux, Edward-low, disciple d'Osamodas passionné autant par la faune marine que par les techniques de torture, avait hérité de l'envie de vengeance de ses parents, qui l'avaient eux-même héritée des leurs, décida de monter un équipage pour partir à la recherche des pirates ou de leurs descendants et de leur faire subir ce qu'ils méritent.
Cette idée était évidement fortement décriée par les les autres habitants, qui ne comprenaient pas leur point de vue en disant que "Le passé c'est le passé, seul le futur importe maintenant". Mais la haine était plus forte que de simples paroles, il fallait que cet équipage, composé, d'Edward, du médecin de bord disciple d'Eniripsa, de deux frères disciples de Iop, d'un disciple de Crâ à la vue exceptionnelle, d'un disciple de Xelor un peu fou, d'un disciple de Roublard s'étant occupé des armes des bateau et d'un disciple d'Enutrof expert en cartographie aillent venger leurs ancêtres ; ce sentiment était encré profondément en eux.


Revenir en haut Aller en bas
Jaquemart

avatar



Messages : 240
Localisation : Héhéhé...

MessageSujet: Re: Histoire d'un pirate.   Ven 17 Mai - 10:50

Les 8 marins partirent alors de nuit, sans que personne ne s'en aperçoive. Ils ne savaient pas vraiment s'ils allaient vraiment manquer à qui que ce soit ; la mort ne leur faisait pas peur, dans le pire des cas ils allaient rejoindre leurs ancêtres, enfin déjà fallait-il traverser cette mer de glace qui les séparaient du reste du monde.
Heureusement les bateaux n'avaient pas été construits au hasard ; la coque était renforcée avec un alliage résistant et assez léger et une étrave constituée d'un alliage encore plus résistant et plus lourd, ce qui permettait de se frayer un chemin à travers la glace, mais certainement pas de passer outre les énormes blocs de glace.
Ils devaient alors rester vigilant à chaque minute, car en heurter un serait fatal et il n'était pas permis de mourir alors que l'aventure avait à peine commencée. Deux groupes de 4 se relayèrent alors ; l'un composé d'Edward, des deux iops et de l'eniripsa, et l'autre composé donc du crâ, du roublard, de l'enutrof et du xelor.
Il faisait très sombre, et de la brume commençait à s'installer, un silence pesant était aussi présent.
Tout à coup une puissante secousse se fit ressentir, puis une énorme silhouette brisa la glace un peu plus loin à l'arrière du navire, s'en suivit un énorme jet d'eau accompagné d'un bruit tonitruant qui eut pour effet de réveiller tout ceux qui dormaient, même l'enutrof.
Tout le monde se précipita sur le pont.
"Que... Kékecé? dirent les deux iops en coeur.
-C'est... gigantesque! dit le roublard.
-C'est surtout terrifiant! Absolument horrible! C'est la fin! hurla le xelor.
Edward quant à lui regardait la créature d'un air fasciné.
-Arrête de hurler et calme toi! cracha l'enutrof. Ah... ma tête...
Les deux iops prirent le jeune xelor et tentèrent de le clamer.
-Dit, l'expert en bestioles, continua l'enutrof, c'est quoi cette chose?
-Personne ne l'a jamais bien vu et personne ne sait vraiment, dans une légende il est dit que cette créature a autrefois forcé la fuite d'un kralamoure géant qui vivait à l'Est de l'île, et c'est tout ce que l'on sait.
-En parlant de l'île, il ne se dirige pas vers elle? questionna le crâ.
-J'en ai bien peur, répliqua l'enutrof, enfin, on ne connaît pas réellement ses intentions. De toute façon on ne peut pas faire marche arrière, nous sommes bientôt sorti d'ici, et il me tarde vraiment de voir autre chose que de la glace.
-Et avec un peu de chance je pourrai confectionner de plus puissantes potions! dit l'eniripsa.
-N’espérez pas trop, répliqua le roublard, il se pourrait que l'on tombe sur un continent ou une île encore plus hostile...
-Nous verrons bien, conclu Edward.
Deux jours plus tard, ils sortirent de l'étendue de glace.




Revenir en haut Aller en bas
Jaquemart

avatar



Messages : 240
Localisation : Héhéhé...

MessageSujet: Re: Histoire d'un pirate.   Dim 19 Mai - 12:01

Le ciel était dégagé laissant place au soleil qui brillait haut dans le ciel. Une douce chaleur parvenait jusqu'au navire et invita ceux qui dormaient à venir profiter de cette chaleur qui leur était étrangère ; cela faisait 3 jours qu'ils n'avaient pas vu de glace, et pour tout dire, cela ne leur manquait pas. Ils approchaient du port de Frigost, mais ils n'y feront pas escale ; de ce qu'ils savaient, le maire de Frigost et le Comte Harebourg mettaient du leur pour le bien de leur île, les brigands n'étaient alors pas les bienvenus. C'était la seule bonne chose que les pirates leur avait apporté, des ragots sur les autres endroits qu'ils n'avaient jamais exploré.
Ils approchaient d'une autre île ; l'île d'Otomaï, c'est ce qui était écrit sur la carte que leurs ancêtres avaient récupéré sur le corps d'un pirate, ou volé à un pirate ayant un peu trop bu.

"Navire en vue! s'écria le cra.
Tout le monde se rejoint sur le pont, regardant dans la direction indiquée par la vigie.
-Tu arrives à voir le drapeau hissé au sommet de leur mât? questionna le roublard.
-Il est noir, mais sans symboles...
-Bon, en tout cas ce n'est pas un de ceux que nous recherchons.
Des bruits de canons retentirent.
-Ce n'est peut-être pas ceux que l'on cherche, mais ils veulent quand même notre mort! lança l'eniripsa.
-Oui, il faut les arrêter avant qu'ils ne commettent des massacres! répliqua Edward.
-Ils ne savent pas viser on dirait! dit le cra.
-A mon avis là n'est pas le problème, expliqua le roublard, c'est plutôt un problème de matériel.
-Ils ne savent pas à qui ils s'attaquent, les pauvres fous!
Le roublard, aidé des deux iops arma un des canons, il visa ensuite à l'aide d'un viseur précis et mis le feu à une poudre étrange. Un bruit tonitruant suivit, puis le sifflement du boulet qui allait droit sur le bateau ennemi en trajectoire de cloche, quasiment sans dévier.
Il s'abattit avec fracas sur la poupe du bateau, explosant à l'impact.
-Continuez! Ils ne s’échapperont pas!
Mais la rapidité était sans doute le point fort du navire en face d'eux, ils n'avaient pas finit de remettre en place le canon et de l'armer qu'il avait déjà fait demi-tour et les avait quelque peu distancé.
-Ils sont trop loin!
-Et bien poursuivons-les!
Mais malheureusement, ils n'allaient pas assez vite. Ils finirent par arriver au large de l'île d'Otomaï, mais quelque chose clochait.
-Euh, dites, dit l'enutrof, pourquoi l'eau semble... souillée là-bas?
-C'est vrai que c'est étrange... continua Edward. Peut-être est-ce la faute des autochtones?
-Et leur navire continue dans cette direction..
-Peut-être espèrent-ils que cela va nous décourager?
Tout à coup, d'énormes silhouettes apparurent près de l'autre navire et fondirent dessus, s'en suivit un énorme craquement. Ce qui eu pour effet de surprendre tout l'équipage.
Le crâ s'arma de sa longue vue et regarda les silhouettes.
-Ce sont d'énormes tentacules!
-Dans ce cas nous devons fuir! s'alarma Edward.
-Mais irons nous assez vite? Tu sais très bien que c'est le point faible de ce navire!
-Et bien.... sommes nous à portée de tir?
-Avec ce canon seulement, répliqua le roublard, mais la déviation risque d'être forte.
-Il faudrait mettre le feu à l'épave du navire pour effrayer cet animal!
-Tu es sûr que ça ne va pas plutôt l'amener à nous attaquer?
-Je ne pense pas qu'il n'y ait vraiment le choix.
L'équipage s'empressa d'armer le canon.
Le boulet toucha sa cible de peu ; il explosa puis de grandes flammes jaillirent , enveloppant toute l'épave et brûlant les tentacules.
Un grondement plaintif s'en suivit, pendant que le navire faisait demi-tour.
Ill se dirigeait alors vers le port d'Otomaï, espérant que la bête ne les suivait pas, tapie dans les fonds marins, attendant la meilleure opportunité pour passer à l'attaque.

A suivre.

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire d'un pirate.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume de la Brume :: Entrée du royaume :: HISTOIRE DU ROYAUME ET SES MEMBRES-